• Vaudrait mieux rester couché des fois

    Je viens d'écouter les infos de France 3. Je ne devrais jamais écouter les infos parce qu'à chaque fois, y'a un truc qui m'énerve. Alors, aujourd'hui, dans deux reportages successifs, on mettait en avant des élèves qui réussissent grâce à des profs qui font du bénévolat, c'est à dire des heures en plus de leurs heures normales.

     

    Premier reportage, en primaire, toutes les matinées de la première semaine de vacances, les instits récupèrent les gamins en difficulté (autant dire un certain nombre) et revoient (ou voient) avec eux les essentiels des maths et du français. Ainsi, dit le journaliste, grâce à ces enseignants volontaires, les enfants aborderont le 3e trimestre dans de bonnes conditions. Pfff, tu parles... Cela prouve seulement que lorsque l'enseignant a 30 gamins à gérer en temps normal, il laisse forcément de côté ceux qui ont vraiment du mal et que là, avec seulement une quinzaine d'élèves, il peut s'en occuper beaucoup mieux... Ah mais non... Suis-je bête, le nombre n'a rien à voir ! La preuve la grand-mère de Luc Ferry, eh ben, elle faisait cours à 70 gamins et ils réussissaient tous... C'est juste que maintenant, les profs sont tellement nuls qu'ils ne peuvent même pas gérer une classe de 30 ou 35... Que les élèves ont changé ??? Noooonnnn ! Sûrement pas ! De toute façon, une chose est certaine en ce bas monde, si les élèves ne réussissent pas, c'est de la faute des enseignants et de personne d'autre !

     

    Deuxième reportage : on voit un lycée de région parisienne où les élèves réussissent aussi bien que les grands lycées habituellement cités en exemple. On interroge un jeune garçon et aussitôt il explique que s'il réussit bien c'est parce que son prof de physique ne compte pas ses heures... Il reste avec ses élèves bien plus que son temps de travail normal, il n'est pas payé mais il s'en fout parce qu'il a envie de faire réussir ses élèves avant tout... Waow, c'est beau ! J'en aurais presque la larme à l'oeil !

     

    Franchement, je ne sais pas s'il y a beaucoup de professions à qui on demande systématiquement de faire des heures de bénévolat. Que les élèves aient besoin de plus de temps, ok, je veux bien mais dans ce cas, pourquoi a t-on réduit les horaires hebdomadaires  obligatoires de plein de matières ? Pour que les profs fassent des heures de bénévolat ? trop aimable ! En résumé ça signifie que les gosses avaient vraiment besoin de ces heures, c'est tout et que ça aurait été plus intelligent et plus motivant aussi de permettre aux profs de travailler dans de meilleures conditions, avec moins d'élèves par classe et plus d'heures rémunérées et ne pas compter toujours sur cet espèce de croyance qui voudrait que les profs vivent leur métier comme un sacerdoce et qu'ils soient toujours prêts à "donner" de leur temps gratuitement. Et puis, y'en a marre de cette culpabilité de merde qu'on essaie tout le temps de nous mettre sur le dos ! On ne donne pas assez, on n'est pas bons, on n'est pas assez autoritaires (mais, en même temps, on n'a pas le droit de faire preuve d'autorité et il faut supprimer les sanctions), les élèves ne réussissent pas bien, on ne donne pas assez de travail ou on en donne trop, on se tourne les pouces pendant que les braves gens bossent vraiment, on ne s'investit pas dans la réussite de nos élèves, on n'a pas de projets (qu'on devrait faire aboutir sans argent...), on gagne trop pour ce qu'on fait, on n'a que des privilèges et aucun inconvénient...

     

    Y'en a marre d'entendre tout ça ! Si des enseignants ont envie de faire du bénévolat, c'est leur problème ! S'ils se sentent épanouis ce faisant, tant mieux pour eux ! Si c'est leur vocation à ce point, ok ! On n'a même pas besoin de le savoir, d'ailleurs parce qu'après tout, les grands engagements pour de grandes causes peuvent aussi se faire dans la discrétion... Mais qu'on ne vienne pas essayer de culpabiliser les autres en sous-entendant que c'est comme ça qu'il faudrait faire pour être un bon prof dans un bon lycée avec de bons élèves !

    « Moi au milieu des autresChansons des villes »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Avril 2010 à 15:19
    psyblog

    Eh bé ! Quel coup de gueule ! Et que c'est bien dit ! Je signe et re-signe avec toi des deux mains, et des quatre si j'en avais quatre.

    Ceci dit, le but est atteint. Non que notre cher gouvernement ait quelques accointances avec France 3, mais bon... on ne sait jamais : La culture de l'économique (de l'économie de bout de chandelles)) a encore frappé. Des profs non payés viennent compenser l'incompétence des profs payés. Ce n'est pas ça, l'école gratuite ?

    Me suis toujours demandé (et si je ne suis pas "dans" l'enseigenemnt je suis "tout contre") pourquoi l'on se tirait collectivement une balle dans le pied de cette façon. Car il me semble bien que c'est à l'école, d'apprendre aux élèves, mas à des profs non payés ni à des organismes parralèles (par ailleurs très bien payés pour ça)... Mais encore faut-il lui en donner les moyens. ça me fait penser à la violence scolaire : comment l'enrayer si le prof, le directeur ou l'institution n'a pas le droit de sanctionner ?

    Bon, mon commentaire est un peu décousu, mais c'est parce que je suis je crois autant en colère que toi. Non contre les profs, non contre les parents (encore que !), mais contre un système qui demande tout avec si peu de droits et de moyens.

    2
    Samedi 17 Avril 2010 à 13:08
    Armelle Manac'h

    Tu as tout dit , rien à ajouter . J'essaie de faire mon boulot avec coeur ( on travaille sur de l'humain ... ) et une conscience professionnelle héritée de mon père , je ne me vois pas faire du bénévolat en plus , je n'en aurais pas la force de toute façon ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :