• V... Les visiteurs



    "Qu'on parle de moi en bien ou en mal peu importe, l'essentiel c'est qu'on parle de moi !" Léon Zitrone


    Cette phrase, je l'ai souvent lue. Je ne sais plus si à chaque fois elle était attribuée à Zitrone mais en tout cas, je la connais bien. Elle résume assez bien l'idée que tant qu'on parle de nous ça signifie qu'on n'est pas oublié. Rien n'est pire que le silence. ne plus parler de quelqu'un, que ce soit effectivement en bien ou en mal, c'est l'anéantir, le considérer comme mort. Accorder des mots à quelqu'un c'est lui reconnaître une existence réelle. On finit par oublier les gens et les choses dont plus personne ne parle. alors évidemment, on aime mieux lorsqu'on parle de nous en bien, ça fait toujours plaisir même si c'est parfois un peu hypocrite, si, si... ça arrive. La vile flatterie ça existe encore et même si on n'y croit pas un seul instant, il faut reconnaître que ce n'est pas désagréable à entendre. En tout cas, c'est mieux que les insultes ou les critiques, surtout si elles sont infondées...

    Pourquoi je parle de ça ? Juste parce que je voulais remercier des gens d'un certain forum cloclo qui, je pense, se reconnaîtront. Ils ne me supportent pas, mais viennent régulièrement lire mon blog... et, mieux encore ! ils ont donné mon adresse à certains de leurs amis en message privé, comme c'est mignon! Moi, sentimentale comme je suis, tant d'attentions ça me touche... j'en suis toute émue. Oui, bon, je sais, ils viennent pour dire du mal mais, il a dit quoi Léon ? "Qu'on parle de moi en bien ou en mal, peu importe" il a dit... Donc, c'est plutôt flatteur pour moi, je trouve... enfin, en tout cas j'en suis flattée. 

    Et oserais-je ajouter, messieurs, dames qui me lisez, vous êtes les bienvenus chez moi même si j'ai été chassée à grands coups de pied de chez vous (1). Je ne suis pas rancunière (enfin, pas trop...). Ici, vous lirez mes vérités que vous ne pourrez pas censurer même si elles vous dérangent. D'ici vous ne pourrez pas m'éjecter ni me traiter comme une pestiférée. Oui, je sais c'est agaçant mais c'est comme ça... Je suis ici chez moi et je dis ce que je veux, comme je le veux... tant pis si ça ne plaît pas. Mais en tout cas, merci beaucoup d'être passé par chez moi, ça m'a fait bien plaisir !

    1) Je faisais partie de ce forum cloclo avant l'ACF et j'en ai été chassée de manière fort peu délicate par quelques bien pensants qui ne m'ont jamais pardonné cette haute trahison (être sur deux forums à la fois) ainsi que quelques prises de position qui n'entraient pas dans le moule.
    « Bernard HinaultAvec le temps, va, tout s'en va... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Novembre 2007 à 05:58
    fred-potines

    euh... moi je viens chez toi juste pour le plaisir.. et je ne dois pas être la seule !

    Laisse tomber les connards Béa..! ils seront plus nombreux que nous !        bises à toi

     

    2
    Mardi 27 Novembre 2007 à 06:51

    Rassures-toi, Béa.
     
    Il y a aussi des gens qui, même s'ils ne viennent pas régulièrement mettre un commentaire, ne pense que du bien de toi... et j'en suis !

    Bises de ton ex-collaborateur d'un certain forum qui restera toujours dans mes souvenirs, comme le meilleur : l'AMICALE CLAUDE FRANCOIS...

    3
    Mardi 27 Novembre 2007 à 14:58
    voilà qui est dit ! car bonne ça s'écrit avec un B comme Béatrice...et pas autre chose. Bisous à toi, ça fait plaisir de te sentir énergique comme ça, super !!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :