• Un jour, qui sait...

    L'angoisse de la page blanche... En fait, je ne connais pas. Enfin, si... je connais le manque d'inspiration ou, du moins, je prétends le connaître lorsque ce que j'aurais envie d'écrire ici, par exemple, ne se dit pas, pour de multiples raisons.

    On me dit souvent que je devrais écrire autre chose que ce que j'écris sur ce blog. J'ai essayé déjà et le problème n'est pas de commencer. Non ! J'ai tout plein d'idées de débuts... le problème c'est de poursuivre. J'ai une angoisse de la 2e page blanche... ou même 3e. C'est, je pense, ce qui me bloque pour écrire réellement quelque chose de construit. Alors, me direz-vous, il y a les nouvelles mais, même... c'est difficile aussi et puis, c'est un genre très spécial. Ce qui me convient c'est ce que je fais ici : un p'tit texte sans prétention sur n'importe quel sujet et même si on passe du coq à l'âne d'un jour à l'autre, aucune importance.

    Pour écrire un roman, il faut être organisé... c'est ça le maître-mot. Et je ne le suis pas. Dans aucun domaine. Je suis bordélique à tous les niveaux ! Et plus ça va, moins ça va de ce côté-là ! Donc, me poser pour écrire un truc construit, je ne crois pas en être capable. J'en ai envie. Ça oui ! Depuis toujours. Mais, je ne pense pas que j'y parviendrai.

    Ça ne m'empêche pas d'écrire, heureusement ! Et puis, je garde cette idée comme un rêve dans un coin de ma cervelle désorganisée et je me dis qu'un jour, peut-être... Je sais que j'ai besoin d'écrire, que c'est nécessaire à mon équilibre et que j'aime ça. Je sais aussi que pouvoir un jour dire "Je suis écrivain" est une sorte de bonheur ultime que j'aimerais connaître... Oh, je pourrais faire comme certains que je vois sur face de bouc et usurper cette qualité... me définir comme écrivain dès à présent parce que j'ai commis deux ou trois textes ici et là mais non ! Je ne triche pas ! Si un jour je le dis, c'est parce que je le serai vraiment et que j'estimerai avoir mérité ce "titre" dont j'ai toujours rêvé !

    Si je parviens à écrire un roman digne de ce nom ou un recueil de nouvelles, alors peut-être que je commencerai à y prétendre un peu... j'adorerais mais ça ne dépend que de moi ! Désormais, on peut faire publier plus facilement qu'avant et donc, avoir l'impression d'être un écrivain même si le livre n'est pas vendu à des millions d'exemplaires... On devient un p'tit écrivain amateur en somme; mais encore faut-il avoir écrit ! C'est plus accessible qu'avant donc, mon rêve peut se réaliser vraiment un jour... c'est aussi pour cela que j'y crois quand même un p'tit peu...

    « 2012 ==> 2013Les droites parallèles ne se rencontrent jamais »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Janvier 2013 à 14:24

    Oui, il faut être organisé.

    Ou alors... écrire de courtes histoires comme des nouvelles, non?

    Balzac avait des schemés enormes avec tous ses personnages, leurs liens de parenté, etc... un travail titanesque. J'imagine.

    Alors, oui, il faut être organisé.

    Je susi pareille, la page blanche viendrait après le début, sans aucun doute.

    2
    Yentl222
    Dimanche 6 Janvier 2013 à 14:30

    Tu fais bien d'y croire car je pense que c'est le cas chez toi comme pour beaucoup d'autres choses : tu es tout à fait capable du meilleur mais tu manques de confiance en toi, le tout c'est de te lancer...
    Tu fais comme si c'était un devoir (crois moi ça aide, demande à Ray ) tu plannifies comme s'il s'agissait d'une dissertation ou d'une simple rédaction, je suis certaine que tu as déjà des idées, le tout c'est de les développer !!!
    J'adorerai te lire autrement qu'ici !!!

    3
    Dimanche 6 Janvier 2013 à 15:01
    José61

    Qui ne tente rien...

    4
    Armand-D
    Lundi 7 Janvier 2013 à 18:04
    Armand-D
    Chère Béatrice,
    Ne prends-tu pas le problème à l'envers?
    Le plus important, n'est-ce pas de plaire à tes lecteurs, avant même d'imprimer la seconde page de ton roman?
    Amitiés
    5
    Lundi 7 Janvier 2013 à 18:30

    Euh... comment savoir si je pourrais plaire à des lecteurs si je n'ai même pas écrit 2 pages ?

    6
    Lundi 7 Janvier 2013 à 22:55

    Bonjour ! Je viens de chez Val, qui agite aussi cette question importante... Ecrire deux pages n'est peut-être (sûrement pas un problème !) - Ecrire un roman n'est pas donné à tout le monde. Et tout le monde n'est pas romancier. Il y a plein d'écrivains qui font des essais, des ouvrages techniques, des guides touristiques (ce fut mon cas o;) je ne sais d'ailleurs pas si on est reconnu comme écrivain quand on a pondu un guide touristique ou un dossier pédagogique (c'est déjà pas mal de l'avoir écrit, d'avoir eu du plaisir), mais de toute façon, il ne faut pas se faire d'illusion, c'est une reconnaissance fugace. Il peut ne rien en subsister, pour un tas de raisons...

     

    Une idée -je ne sais pas encore de quoi est fait principalement ton blog, puisque j'arrive... Serait de reprendre les textes que tu préfères, ou les thématiques et de les ordonner, d'en faire un ouvrage, un recueil. Ce serait déjà un livre. Je crois qu'il faut écrire le livre qu'on a envie d'écrire. Et pas se forcer à faire un roman si on n'est pas fait pour ça...

    7
    Mardi 8 Janvier 2013 à 16:57

    C'est aussi ce que je m'étais dit après ma première tentative romanesque. Et puis, le blog me convient bien. Ton idée est intéressante !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :