• Travailler moins pour vivre plus.

    Depuis plusieurs mois, cette idée s'est installée et j'y pense désormais comme à quelque chose de certain... alors que pas forcément. Je voudrais travailler à temps partiel l'an prochain et après aussi, sans doute. Sauf si financièrement c'est difficile. Pourquoi ? La raison officielle, celle que je mets en avant, c'est que je me dis que ce sera le seul moyen de tenir le coup jusqu'aux 60 ans et quelques longues années qui sont annoncées. Je suis déjà fatiguée alors, imaginez dans 20 ans... avec des gosses de 11 ans. C'est assez inimaginable en fait. 

    J'espère obtenir ce droit... que la loi ne va pas changer d'un coup, juste au moment où j'ai décidé de faire ma demande. On verra bien. C'est vrai que je serais déçue parce que c'est devenu une sorte d'évidence, un besoin presque vital. Je m'étais dit que j'attendrais un peu et puis, finalement non. 

    Est-ce que ça changera quelque chose à mon état d'esprit général ? Non. Est-ce que ça changera quelque chose à mon état d'esprit face au boulot ? Je l'espère. Ensuite, je ferai le point et je déciderai de ce qu'il est judicieux de faire. 

    « Va comprendre...Records battus »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 21:51

    Comme ça tu auras plus de temps pour jouer! he

    2
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 21:51

    Voilà... t'as tout compris, José !

    3
    Julien
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 23:11

    Coucou Béa, 


    Je pense que c'est une sage solution. Si tu veux m'en parler, n'hésites pas. J'ai moi même toujours su que ce serait le cas pour la simple et bonne raison que je ne pense pas pouvoir lier un travail (quelconque d'ailleurs) avec ma conception de la vie. Le mi-temps m'apparaît comme une évidence mais il est vrai que lorsqu'on a des obligations financières c'est difficile. Cela pourra t'aider à supporter les heures de travail et de te donner du temps libre pour écrire, créer, faire des tas de choses pour toi. C'est important de penser à soi, c'est la substance de la vie même... (enfin selon moi). 


     


    Plein de bisous,


     


    Juju

    4
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 23:51
    Cerise violette

    J'ai longtemps travaillé à 80% puis pour des raisons économiques à 100% avec l'idée en arrière plan de prendre un retraite progressive et travailler à mi temps En 2000 c'était possible . Mais finalement je n'ai pas tenu ,à 55 ans, burn out et une santé physique bien malmenée . Longue maladie et invalidité . Conclusion:  Je suis restée en vie mais je voudrais que toi  aussi et donc privilégie du temps partiel . Groupe les heures de travail pour avoir des jours de congés, c'est mieux que de travailler un peu chaque jour . Ce n'est pas suffisant pour s'aérer mentalement .

    Bises , Vio 

    5
    Adrienne
    Vendredi 12 Septembre 2014 à 00:02

    Me voici encore de retour ! ( sourire ) 

    Je voulais vous poser une question importante , la question qui expliquerait ( peut-être ) votre état d'esprit actuel !

    Je dis bien peut-être !!!

     

    Pourquoi avez-vous choisi cette voie ?

     

    Encore une fois , si mes questions sont trop indiscrètes , vous me le dites  ...

     

    Amicalement 

     

    Adrienne 

     

     

     

     

     

     

    6
    Vendredi 12 Septembre 2014 à 12:55

    @Juju : j'ai déjà la chance de pouvoir avoir pas mal de liberté... mais c'est vrai que si financièrement ça tient la route, l'idéal c'est le mi-temps. Je sais que ça je ne peux pas... mais 80% c'est pas mal déjà.

    7
    Vendredi 12 Septembre 2014 à 12:56

    @Violette : regrouper les heures de travail, c'est bien mais les profs sont dépendants d'un emploi du temps et parfois, même en étant à temps partiel, on se retrouve à devoir rester au collège tous les jours plusieurs heures avec des trous.

    8
    Vendredi 12 Septembre 2014 à 13:00

    @Adrienne : j'ai suivi cette voie parce que je suis littéraire... études de lettres et presque aucun débouché hormis prof ou instit (et encore, j'ai essayé et ça dépassait mes compétences à cause des maths). A 19 ans, je voulais être journaliste (mais ne pouvais pas aller en école de journalisme) ou écrivain... alors, j'ai étudié avec passion la littérature en espérant qu'une idée me viendrait pour éviter l'enseignement. Mais avec l'âge et la maturité, la nécessité de "gagner ma vie" s'est imposée et on m'a bien fait comprendre qu'à part prof, il n'y avait rien. J'ai tenté bibliothécaire pour voir mais pas réussi et trop aléatoire surtout... Voilà toute l'histoire. 

    9
    Adrienne
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 10:58

    L'étude de la littérature vous a donné le pouvoir  d'apprécier ce qui est beau et c'est une très très bonne chose !


    Beaucoup n'apprécient pas la beauté d'un poème et cela vous a certainement enrichi  !


    Oui , je sais , vous allez me dire que cela ne vous a pas apporté " l'envie " d'enseigner !


    Mais pour vous , cela a été bénéfique quoique vous pensiez  !


     


    Je pense , encore une fois , qu'il ne faut pas écouter les personnes négatives qui sont autour de vous !


    En les écoutant , elles essayeront de vous persuader que vous allez au travail à reculons et c'est terrible !


    Aucune  ne vous dira qu'il a y  un petit côté positif dans votre situation , ou du moins essayera  car c'est cela la véritable " amitié " , je mets entre guillemets , car c'est un mot très difficile à expliquer !


    Oui , je sais , je me mêle encore de ce qui ne me regarde pas ! ( ( sourire ) 


    Amitiés


    Adrienne 

    10
    Eireen
    Lundi 15 Septembre 2014 à 06:11
    Je comprends ton choix, pour exercer le même métier! Violette, je confime que des personnes à 15/18e ont parfois un Edt lamentable. La copine en a un correct.
    11
    Lundi 15 Septembre 2014 à 14:16

    Bonjour je pense que c'est une bonne idée.


    Et le travail a temps partiel permettra de ne pas trop souffrir en ayant quelque chose dans la poche.

    12
    Kali
    Samedi 20 Septembre 2014 à 15:14

    Pour moi, c'est tout simplement impensable de faire bosser des profs (entre autres métiers) jusqu'à 60 ans. Ca fait partie de ce qui me dépasse. 

    13
    Samedi 20 Septembre 2014 à 16:02

    Merci de ton passage Kali... 

    Oui, impensable... mais ils y pensent... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :