• Traumatisée par "La petite maison dans la prairie"

    Un article posté par Fleurdemars m'a fait repenser à un traumatisme d'enfance dû à la série "La petite maison dans la prairie"... Faut le faire, hein ? Être traumatisée par ce feuilleton où le miel et les bons sentiments coulaient en abondance... Et pourtant ! J'ai vraiment été marquée, pas à vie parce que c'est passé mais bon, quand même plusieurs années. 

    Bon, vous ne le savez peut-être pas mais j'ai une vague tendance hypocondriaque... J'ai de vraies maladies dont je parle peu mais il fut un temps où j'étais assez terrorisée par plein de choses que je pourrais éventuellement avoir... Un mal de tête se transformait en tumeur au cerveau, un lumbago en cancer des os... jamais dans la demi-mesure la fille. C'est con, je sais... mais bon, ça m'a un peu passé ça aussi... la preuve : mes analyses de sang sont pas tip top et je ne panique pas encore...

    Pour en revenir à la Petite maison dans la prairie et à ce fameux traumatisme qui dura environ... 20 ans, je vous explique. A l'époque, il y avait le soir une émission présentée par Pierre Bellemare. Une sorte de talk show à la Delarue avant l'heure. Des gens venaient raconter leurs misères, leurs malheurs... En général, j'écoutais ça d'une oreille distraite mais un soir, l'interview d'une personne m'avait laissée un peu inquiète. Cette personne expliquait qu'un matin, elle s'était réveillée en voyant un peu flou et qu'au fil de la journée, elle était devenue aveugle, complètement aveugle... Je suppose qu'il devait y avoir une cause physiologique mais, moi j'avais retenu que le côté "soudain" du drame... et puis, dans les jours qui ont suivi, j'ai vu l'épisode de la "petite maison" où la fille aînée se réveille aveugle... Bon, en fait, évidemment, elle "couvait" ça depuis longtemps (on l'avait appris dans les épisodes précédents) mais je n'avais gardé en tête que l'idée qu'elle s'était couchée le soir en voyant clair et qu'au matin elle était aveugle... comme la personne de l'autre émission.

    Résultat : plus moyen de me faire dormir dans le noir complet. J'avais l'impression que tout ce soir allait s'emparer de mes yeux et que moi aussi, un matin, je serai aveugle... J'avais 6 ou 7 ans à l'époque et, bien que ça se soit un peu arrangé avec le temps, j'ai toujours eu cette pensée au moins jusqu'à mes 25 ou 26 ans... Je n'étais plus terrorisée à l'idée de dormir dans le noir mais... y'avait une p'tite voix qui me disait que s'il y avait une toute petite source lumineuse pendant la nuit, ça ne serait pas plus mal...

    Aujourd'hui, ça va, je n'y pense plus et ça ne me dérange plus d'être dans le noir complet pour dormir... Heureusement... mais, cela prouve que la perception des choses que l'on a en tant qu'enfant peut être très perturbante, et pour longtemps.
    « Carlos- "Tirelipimpon"Banales nos vies ? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 18 Janvier 2008 à 08:50
    Vivien
    Ton anecdote n'est pas sans rappeler la propre histoire de Dalida. Elle aussi était terrorisée par la nuit et ne pouvait jamais s'endormir sans laisser sa lampe de chevet allumée.
    Même avec un homme à ses côtés il fallait qu'il y est une source de lumière...
    On se souvient qu'elle avait eu de gros problèmes à ses yeux enfant et qu'elle avait du porter un bandeau les premières années de sa vie. De là est née une terrible peur de la nuit...

    La seule et unique fois où elle s'est endormie dans l'obscurité ce fut le 2 mai 1987... Ce jour-là, elle voulait la nuit, elle voulait sombrer...
    2
    Vendredi 18 Janvier 2008 à 13:00
    bonjour, le principal c'est que maintenant tu n'ais plus d'angoisse du noir.
    Personnellement je ne peux dormir que dans le noir et le silence le plus  total......

    bon We Bise à bient^tot
    3
    Samedi 19 Janvier 2008 à 18:50
    fleurdemars
    Je suis venue voir pourquoi "la petite maison dans la prairie" t'avait traumatisée !
    Je comprends mieux maintenant... Comme quoi !
    Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :