• Tout s'oublie

     

    Saint Gildas du Rhuys, une presqu'ile dans le Morbihan, un paysage merveilleux et que de souvenirs... Lorsque je m'y suis rendue dernièrement c'était par beau temps, un temps superbe, une petite brise légère mais un soleil éclatant et un océan plus bleu que jamais.

    Pourtant, sont remontés à la surface des souvenirs de 1995, douze ans déjà. Cette fois là, il y avait une tempête incroyable. Le paysage si paisible et coloré que l'on voit sur la photo était véritablement déchaîné. La brume, la pluie, la tempête, les vagues énormes, l'océan en furie c'était colossal. 

    Il était risqué de s'approcher du bord de la falaise, une rafale de vent pouvait sans mal nous faire basculer dans le vide... pourtant, c'était là que le spectacle devait être le plus grandiose. Je n'ai pas pris le risque. Je me souviens juste de la tête de mon ami quand il est revenu car lui avait tenu à s'approcher. On aurait dit un épouvantail avec ses cheveux complètement en l'air mais dans son regard de l'émerveillement. Le spectacle de la nature qui se déchaîne l'avait ébloui. Moi, j'étais éblouie par le fait de m'être réconciliée avec lui après plusieurs mois de séparation. De cette journée, je conserve un souvenir ému. Nous avions passé un bon moment ensemble, comme à chaque fois que nous nous retrouvions.

    Aujourd'hui je parviens à repenser à ces instants sans rancune. Le temps a fait son travail et son absence, sa trahison, son abandon sont oubliés. J'apprécie à nouveau les instants magiques d'un voyage et la beauté d'un paysage.

    « Du droit et des devoirsHommage à Louis de Funès »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Thierry
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:55
    Thierry
    Salut, c'est encore moi,

    Peut-être, un remède pour leur apprendre, ou les obliger à apprendre le Français 'plus ou moins correctement'. Si tu t'y connais, en language SMS, pourquoi, ne pas leur donner comme devoir, des devoirs écrits en language SMS et leur faire traduire en bon Français ? Penses tu, que ça pourrait marcher ? 

    Je sais, que ce n'est pas une raison, mais de nos jours, les parents des élèves, travaillent tous les deux etquand ils rentrent de leur boulot, je pense qu'ils veulent, un peu décompresser de leur journée de boulot. Je prends un horaire comme ça en exemple. Ils finissent leur journée à 16h30', compte 45' de trajet 'en moyenne' avec le trafic des heures de pointe, il est 17h15' quand ils rentrent. Décompresser environ 20' - 30' 17h40', la femme, commence à préparer le dîner, le dîner se termine vers 18h15' - 18h30' environ. Comme les gosses, ne veulent déjà ren faire à l'école, ne leur demande pas non plus, de "mettre la table", ils se fouleraient la cheville, en tournant autour de la table et peut-être les poignets, en portant les couverts C'est mieux l'ordinateur, ou la musique BOUM BOUM. Il est vite 18h45, l'heure de l'émission de télévision, du jeu où on peut gagner des sous, puis vient la deuxième à 19h10' - 19h15' (vu que es chaines de télévision sont toujours en retard). On mange en regardant la télé, puis il est 20h00' l'heure du journal. Quand veux tu, que les parents s'occupent de leur gosse(s) ? Il faut bien, les mettre à la grande crèche la journée 'en espérant qu'ils veuillent bien apprendre quelque chose'. Comme eux 'les parents' ne sont pas capables de s'en occuper, il faut bien qu'ils vous désignent d'être responsable, des conneries de leur gosse(s), de leur impolitesse, de leur méchanceté, bref, de tout ce qui ne pas. Moi, je dis : Si les parents, ne sont pas capables d'assumer rôle de parentalité', ben qu'ils ne fassent pas de gosse(s). Si, c'est pour prolonger la lignée de la famille 'en espérant avoir un garçon et qu'on ne sait pas assumer son devoir, on reste tranquille. Il y a assez de moyen pour ça. 

    Même, si il(s) était(ent) renvoyé(s) de l'école, je suis presque sûr, qu'il(s) s'en ferait(ent) une gloire. Mais, que faut-il faire pour éduquer ces gosses, de parents qui ne savent pas les gérer ? 

    Thierry
    2
    Thierry
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:55
    Thierry

    Bravo Béatrice, quels beaux textes tu nous fais, si agréables à lire, qu'on s'y croirait nous même. Que ce soit, sur la journée et la vie d'un prof aujourd'hui, qui d'après mes deux cousines profs aussi, "dont une devenue directrice des primaires" n'est pas évident. Que ce soit, sur ta journée dans le Morbihan "quel bonheur" d'avoir de si belles vues, de si beaux paysages, de si belles couleurs, de si belles Bretonnes aussi... En 2005, tu m'as fais découvrir, une belle partie et des beaux coins, que dis je... des superbes coins Bretons et t'en remercie encore. J'espère, y retourner un jour et se rencontrer à nouveau là-bas, dans ces coins merveilleux, accompagné de Nathalie et pourquoi pas des enfants ? Mais il faut voir, s'ils tiendront le voyage. Bordeaux > Brest.


    Amicalement
    Thierry

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :