• Tout en nuances

    mdrsouris.gif Le sens de la mesure... Voilà une expression qui n'est plus du tout à la mode... En effet, plus ça va et plus je remarque qu'on doit être dans les extrêmes ou... ne pas être.

     

    On est mort de rire, explosé de rire. On souffre atrocement. On est désespéré. On est fou amoureux. On est follement heureux. On adore untel ou untel. Bientôt on adulera (mais après, on sera un peu bloqué et il faudra inventer un nouveau mot). Je pensais à ça parce que plusieurs fois, ça m'est arrivé de parler de films ou de textes en disant qu'ils étaient drôles et souvent, la réaction des gens c'est : "Oh moi, ça ne m'a pas fait mourir de rire."... Moi non plus. Juste sourire. Est-on obligé d'être plié en quatre pour que quelque chose soiit drôle ? Pas forcément. J'aime bien cette nuance, justement. Tout ne peut pas être hilarant tout le temps.

     

    Nous perdons le sens des nuances à ce petit jeu. Nous avons l'impression de ne rien vivre lorsque nous ne vivons pas quelque chose d'intense. Or, le problème, c'est que si on ne vivait que de l'intense, cet intense finirait par devenir banal et on aurait besoin d'encore plus intense et au bout d'un moment, plus rien ne nous suffirait. C'est d'ailleurs ce dont on s'aperçoit de plus en plus... Les films, par exemple, sont de plus en plus violents et pour certaines personnes qui s'habituent à ça, il leur en faut toujours plus et bientôt "Orange Mécanique" passera pour une mignone comédie sentimentale ennuyeuse et plate.

     

    Mon point de vue est rarement partagé et là encore je sais que j'agace parce que je donne l'impression de ne pas vivre... Je ne me lâche pas. Je reste dans une certaine réserve, presque toujours. Je ne hurle pas de rire, je n'éclate pas en sanglots, je n'explose pas... Parfois, je me dis que les gens ont raison et qu'ils vivent sans doute mieux que moi. Mais, du coup, comme je n'arrive pas à devenir comme ça, ce besoin d'être toujours dans les extrêmes m'agace et me fait me demander si je suis normale... Si j'apprécie une soirée où je me suis distraite mais où je n'ai pas été morte de rire, est-ce que ma soirée était minable ou est-ce moi qui me contente de peu ?

     

    C'est pas dans ma nature d'être excessive... et, en vérité, je n'aime pas les excès mais je rentre un peu dans le moule et je me surprends à employer aussi de plus en plus des termes qui vont dans le sens de l'extrême alors que je ne les ressens pas ou pas vraiment. Mais, j'ai bien compris que si on reste nuancé et sur la réserve, ça laisse les gens perplexes et même ça les refroidit.

    « Où y'a d'la gêne, y'a pas d'plaisir, c'est bien connu !Hard Candy »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Juillet 2011 à 18:29
    Armelle

    Tu as raison  On peut être mort de rire sur le coup en regardant une "grosse" comédie , mais on sourira simplement en regardant une bonne comédie plus fine , qui nous aura plus apporté , je pense . Un exemple : je me suis marrée en regardant "Les visiteurs I" ou d'autres gros succès comiques français genre "La grande vadrouille mais la comédie britannique "Quatre mariages et un enterrement" m'émeut davantage .  Et , dans un autre registre , les petits bonheurs sont bien plus réels que le fameux Bonheur avec un grand B , dont on n'est pas sûr qu'il existe ... En tout cas , moi , je ne l'ai jamais croisé , mais des petits bonheurs , j'en connais . C'est vrai qu'on n'a plus guère le sens des nuances , tout doit "trop" , too much ou génial , ce mot galvaudé ...

    2
    Mardi 19 Juillet 2011 à 19:49
    Armelle

    J'ai oublié un mot : tout doit être "trop" ...

    3
    Mercredi 20 Juillet 2011 à 19:20
    Armide + Pistol

    Ma grand-mère l'avait déjà constaté ces débordements de langage paroxystiques

    4
    Jeudi 11 Août 2011 à 20:06
    axel

    Et pourtant... c'est si agréable de rencontrer des gens mesurés ! Peut-être est-ce seulement que les exubérants prennent tant de place que les autres - ceux qui apprécient les nuances - passent d'abord inaperçus ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :