• Timide, moi ?

    A la fac, un de mes profs m'avait clamé cette phrase qui, à l'époque m'avait fait sourire :"Timidité, timidité, combien de lâchetés cache-t-on sous ton nom ?"...   Ca m'avait fait sourire parce que je ne m'étais jamais posé le problème en ces termes. Je ne me l'étais même pas posé du tout en fait. J'avais toujours entendu dire de moi "Oh vous savez, elle est timide". C'était une sorte d'état naturel... un peu comme "Elle est petite, elle est jeune, elle est brune." Moi, j'étais timide. Ca ne me faisait ni chaud ni froid. Je l'étais, voilà tout.

    Et puis cette phrase de mon prof m'a fait y réfléchir. Il associait timidité et lâcheté. Le timide ne serait donc pas courageux ? Il se cacherait toujours derrière ce "défaut" afin d'éviter d'être déçu, rejeté : je ne m'approche pas comme ça on ne me jettera pas. Logique. La timidité c'est la peur du jugement et du rejet. On n'est pas sûr de soi donc, on n'avance pas ou pas assez ou pas bien. On reste à l'écart. On s'évite des douleurs mais on se prive aussi de bonheurs parce qu'à force  de rester à l'écart, on finit par se retrouver tout seul... et vu qu'on est timide on ne fera jamais le premier pas pour changer les choses. Ben non... et puis, on regardera toujours ceux qui ne le sont pas avec envie... Ce sont des extra-terrestres pour un timide ! Il ne conçoit pas une seconde de faire comme eux, d'être à l'aise comme eux... Il se demande où ils vont chercher cette force qui les pousse à oser. Oser aller vers les gens, oser parler, oser rire, oser dire aussi. Prendre le risque de perdre et s'en moquer. Repartir à l'assaut même après un échec. Oui, ce sont des extra-terrestres pour moi...

    "Je suis timide mais j'me soigne"... oui, j'essaie mais... chassez le naturel, il revient au galop et hop, retour dans la coquille. A l'abri. Blessée parfois, déçue souvent, furieuse tout le temps de ne pas avoir eu ce p... de courage que les autres ont. Mauviette, moi ? Peut-être bien après tout... Pourtant non, j'crois pas... pour plein de trucs j'ai du courage. Et même pour plein de trucs j'suis pas timide. La preuve, j'suis prof !

    Alors, c'est quoi le problème hein ? C'est où qu'il y a un bug en moi ?

    « Perdue...Liane Foly- "On a tous le droit" »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Avril 2008 à 19:12
    Chapo
    Alors là je suis sans parole car je me retrouve dans cet article et je suis vraiment comme ça et je n'arriverais pas à exprimer comme tu viens de le faire, alors je ne suis pas le seul et quelque part ça rassure un peu. Je te demanderai une grande faveur, si tu trouve un moyen de vaincre ça dis moi le et si c'est moi qui y arrive je te le dis, en tout cas bravo pour cet article que je n'aurais pas su écrire comme toi.
    Gros bisous Béa
    2
    Vendredi 18 Avril 2008 à 09:16
    Moi aussi je suis timide, mais bizzarement pas en classe (ni avec les enfants, ni avec les parents ou les collègues).
    D'ailleurs, j'ai toujours préfèré le terme: réservée que timide.
    3
    Dimanche 20 Avril 2008 à 23:21
    y'a pas de bug en toi. Quand tu donnes tes cours, quand tu t'exprimes à travers ton métier, tu y parviens parce que tu connais ce que dont tu parles, c'est ton "produit", ce que tu as à vendre, tu as confiance dans cela... personne ne sait mieux que toi, ce dont tu parles. Eh bien quand tu es en face de qqun dans une situation plus personnelle, il faut que tu crois tout autant dans ton "produit", dis-toi bien que si tu es persuadée de sa valeur tu sauras intéresser la personne en face de toi, et si ce n'est pas le cas eh bien au moins tu n'auras pas le regret de ne pas avoir essayer. Mieux vaut vivre de remords que de regrets... C'est ce que j'ai dit à mon mari et à un ami que j'aime beaucoup, dont je connais la valeur exceptionnelle, je pense qu'on est quand même assez nombreux à douter de nous, mais il n'est jamais trop tard pour oser changer sa vie...il suffit parfois de quelques mots... Bisous !
    4
    Mercredi 23 Avril 2008 à 16:32
    Moun
    Bonjour je découvre votre blog et tombe sur cet article qui m'interpelle évidemment !
    Timidité et lâcheté ? il faut parfois aller voir plus loin les raisons de cette timidité maladive, cette maladie que l'on appelle Anxiété sociale et elle commence très tôt, à l'école bien souvent !
    Je me permets un lien vers cet article de mon blog http://poesia.over-blog.fr/article-18840090.html où je résume en vers un des aspects de cette maladie ! Sur Gougueule comme vous l'appelez il me semble dans un autre article, beaucoup de sites en parlent mieux, bien mieux !
    Blog très intéressant ! Bravo
    A bientôt
    5
    Armelle
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:50
    Armelle
    Je pourrais me poser la même question ... Moi aussi , je suis devenue prof bien qu'étant maladivement timide . Après , c'est la dépression qui s'est chargée de venir chambouler mon existence un peu trop terne . C'est comme ça , il y en a qui ont du bol ... lol ! Bah , j'ai quand même fini par devenir plus zen et j'ai l'audace de penser que je le mérite , après tout ce temps ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :