• Souk, bordel, bazar ou désordre ?

    Un jour j'avais entendu dire que les gens maniaques étaient des gens qui avaient des problèmes psychologiques, qu'ils aimaient avoir l'illusion d'un ordre parfait dans leur maison parce que dans leur tête c'était un peu le bazar. Alors, moi qui suis bordélique comme c'est pas permis, je me disais que sans doute j'étais super bien rangée dans ma tête... en réalité, pas plus qu'une autre je pense mais mon bordel de chez moi, il s'accumule à une vitesse incroyable. Je ne sais plus où donner de la tête... je prends des sacs poubelle et je fais un tri sélectif par le vide. Rien de tel pour faire de la place réellement. MAIS le problème c'est que je fais partie de ces gens qui pensent que tout peut éventuellement servir plus tard. Servir à quoi ? Aucune idée mais "on ne sait jamais". Sauf que, année après année, les trucs qui ont été conservés précieusement parce qu'on ne sait jamais eh bien... effectivement on ne sait jamais plus où ils sont ! Résultat, on rachète la même chose en enrageant parce qu'on est sûr d'en avoir déjà un... qu'on finira par retrouver dès que l'autre sera acheté, c'est classique ! Et agaçant. 

    Pourtant j'aime bien quand c'est bien rangé, j'aime beaucoup... et quelquefois, ça tient une journée ou deux. Je suis fière de moi quand je regarde mes pièces bien agencées, sans rien qui dépasse, rien qui tombe, rien qui traîne et tout et tout... et puis, arrive une urgence, vite il faut sortir un livre, chercher une feuille, un cahier, un objet... et hop, on pose ce qui dérange sur une table ou par terre et puis, après, comme j'ai la flemme, je ne range pas... je laisse ça traîner en me disant que demain je réorganiserai tout ça bien comme il faut. Et puis demain arrive avec ses contraintes et ses emmerdes et j'oublie de mettre de l'ordre... sachant qu'en plus, évidemment, je vais déranger un ou plusieurs autres trucs qui eux étaient encore à peu près rangés et ainsi de suite jusqu'à ce que ça me redevienne insupportable... Mais j'ai un très fort potentiel de tolérance au désordre... donc ça peut rester très longtemps ainsi... 

    J'aimerais bien être plus organisée quand même. J'admire les gens qui le sont et je connais leur recette : ils font les choses au fur et à mesure, ils ne passent pas leur vie à remettre au lendemain... mais j'ai toujours des choses tellement passionnantes à faire aujourd'hui que demain est définitivement le jour le plus approprié pour faire le ménage... C'est grave docteur ?
    « Des amitiés virtuelles"Je me souviens"- Karen Cheryl »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Août 2007 à 02:37
    Sérénité
    Je pense que l'important est de faire ce que toi tu sembles correct pour toi. Si tu te sens bien ainsi... Moi au bureau comme j'ai moi j'ai la réputation d'être la fille bien rangée, ce qui est vrai d'ailleurs !! chez moi tout est à sa place parce que quand je prends quelque chose je le range immédiatement par la suite comme tu le dis... moi le désordre je ne suis pas capable et je ne sais pas si c'est mieux ainsi c'est pour cela que je dis qu'il faut y aller avec ce que l'on ressent. Longtemps, je gardais tout, comme toi, et un moment donné c'est comme si j'étouffais chez moi avec toutes ces choses bien souvent inutiles... j'ai fait un gros ménage et depuis je garde ce que j'ai besoin ! faut dire aussi que mon fils est chez son père maintenant, il a 18 ans, donc beaucoup de choses que je n'ai plus gardées :)
    2
    Jeudi 13 Septembre 2007 à 15:40
    ptdr ! si tu fondes un club avec cette philosophie, on sera au moins deux. Et je ne crois pas que ce soit grave tant que tu ne vis pas dans une porcherie ni une décharge ! du coup tu me motives, j'ai une tonne de linge, ma vaisselle et ma serpillère qui m'attendent, tant que Bébé dort, faut que j'arrête ma visite ! à bientôt alors.
    3
    Thierry
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:54
    Thierry
    Moi, je suis bordélique aussi. Quand j'étais chez mes parents, j'avais ma pièce avec mon ordinateur et ma chambre. La pièce de l'ordinateur... C'était le vraiment le bordel. Des fois, je ne savais plus passer, je savais encore juste m'asseoir sur ma chaise, à coté c'était une caisse avec des papiers, de l'autre, de tout CD papiers etc. Je devais me frayer un chemin, sans me casser la ... Un chat, n'y aurait pas retrouvé ses jeunes. Ce n'était pas loin, de . Enfin, un peu moins quand même.  Mais, si ma mère passait par là, elle rassemblait tout, mettait tout ce qu'il y avait là ici et moi, j'étais perdu, je ne retrouvais pas la moitié de mes affaires. Il fallait vraiment, que je sois motivé pour ranger, mais ça n'arrivait pas souvent. 

    Thierry
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :