• S'oublier de temps en temps

    Il y a quelques temps, j'avais lu un article sur l'ennui. Je crois que c'était chez psyblog. Il disait que l'ennui était salutaire et que c'était bien de se retrouver en tête à tête avec soi, chose que les gens font de plus en plus rarement. Les jeunes, en particulier, qu'on essaie d'occuper 24h/24 comme s'il ne fallait surtout pas qu'ils aient le temps de penser... Et, d'ailleurs, souvent, ils n'ont plus vraiment cette capacité à penser, à se poser pour réfléchir tellement on les a placés depuis tout petits dans un univers en mouvement où on survole, où on frôle les choses sans jamais les approfondir.

    Je suis d'accord avec ce constat d'autant plus que cette superficialité m'agace chez beaucoup de gens et surtout mes élèves et pourtant... j'aimerais parfois être assez occupée pour ne plus penser à rien. Les moments où je suis le mieux, c'est quand je suis en cours, avec mes élèves. Il y a quelques années, je n'aurais certainement pas dit ça. et celle que j'étais serait offusquée de voir ce que j'écris là. Mais maintenant, c'est différent. Lorsque je suis en classe, je ne pense à rien d'autre et ça fait du bien, même si, par moments, certaines pensées arrivent à m'envahir jusque là... mais, je peux les chasser et reprendre là où j'en étais, regarder les bêtises d'untel ou surveiller le cahier d'un autre...

    Sauf qu'il faut bien rentrer et se retrouver seule. Seule avec soi, avec le passé mais surtout avec le présent et le futur. Avec les échecs, les angoisses, les désillusions... Je regarde autour de moi et j'ai du mal  voir ce qu'il y a de bien. Si on prend les critères "normaux" d'une vie réussie, on ne peut pas dire que je rentre dans la norme. Alors, moi aussi je m'abrutis de plein de trucs : télé, internet, jeux... ça permet de s'oublier un peu.
    « Acheter du parquet, oui, mais pas n'importe où...Rien à ajouter, la chanson est éloquente... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Mars 2009 à 21:10
    moi, j'aime bien ces moments (rares) d'ennui. c'est d'ailleurs pour ça que j'aime bien prendre le train : il n'y a rien à faire...
    mais comme tu le dis bien, quand les soucis sont là, rien de tel que de s'activer pour perdre la conscience de ses malheurs...
    2
    Mardi 10 Mars 2009 à 21:21
    Jacques l'Ardéchois
    Des fois je me dis que la vie est une drôle d'aventure !...
    3
    Mercredi 11 Mars 2009 à 00:45
    bruno
    Je ne sais pas si l'ennui est salutaire pour se retrouver en tête à tête avec soi même, mais c'est sans doute une bonne condition.
    J'ai croisé quelqu'un qui pratiquait cette démarche d'isolement en forme de retraite, sans trop comprendre l'interet, je trouvais ça un peu mystique.
    Depuis quelques temps, plus seul que par ennui, j'ai effectivement passé un peu de temps a regarder ma vie peut etre pour savoir où j'avais raté.
    La conclusion, c'est que j'ai pas su voir qui fallait faire une pause pour réflechir et approfondir sur ce que je souhaitais vraiment.
    C'est vrai qu'on ressort de ça avec un esprit critique, mais bon ça n'empêche pas de s'oublier un peu, pour pas péter une soupape.
    4
    Jeudi 12 Mars 2009 à 18:00
    Charlotte
    C'est vrai qu'il est souvent dur de rentrer chez soi après le boulot, quand c'est vide. Comme si quelque chose, la réalité? le bilan? être seul avec soi-même? te tombait dessus. Alors il faut occuper l'imagination...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :