• Quel besoin de hurler ???

    Voilà la tête que j'aurais eue tout à l'heure si j'avais été un chat...au moins !

    Je sors du collège, je vais faire quelques courses avec ma mère. Une ancienne voisine nous croise et commence à discuter, à demander des nouvelles et tout ça. Bon, le vendredi après-midi, mon humeur n'est pas au beau fixe... encore pire que les autres jours ! Mais, je suis un peu civilisée alors, même si cette conversation m'ennuie, je ne dis rien. J'attends.

    Mais soudain, derrière moi, à peine à 2 mètres, un troupeau groupe d'adolescentes se pointe et se met à hurler !!! Pour qui ? Pourquoi ? On n'en sait rien : juste parce qu'elles se retrouvaient là, je suppose... Des cris stridents comme seules les ados savent les pousser ! J'ai cru que j'allais péter le dernier câble encore intact de ma pauvre cervelle ! Notre ancienne voisine a pris un air outré quand j'ai dit "Oh non ! J'ai l'impression d'être au boulot, c'est bon !" et que j'ai fait comprendre à ma mère qu'il en allait de ma santé mentale si nous ne partions pas immédiatement... La dame trouvait ça "mignon" et "sympathique" certainement... naturel et vivifiant aussi.

    Eh ben moi, un vendredi après-midi, je trouve ça encore plus insupportable que les autres jours ! Ça m'agresse, ça me dérange, ça me donne envie d'aller me réfugier sous ma couette et de ne plus jamais en sortir ! Du calme ! je veux du calme, du silence, de la paix, du repos ! Mais, ça, c'est difficile aussi à comprendre quand on n'est pas "dedans" toute la journée et qu'on ne voit ça que de loin, de temps à autre...Je suis sûrement passée une fois de plus pour une vieille aigrie... que je deviens sans doute d'ailleurs... Et si je poussais un hurlement primaire moi aussi, hein ? Des fois, ça ferait du bien !

    « Cloclo le film, impressions à distance.Casse-tête »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Février 2013 à 17:20
    José61

    Je te conséille Bigard et son sketch du hurlement primaire...

    2
    Vendredi 8 Février 2013 à 17:25

    Tellement vrai ce sketch !

    3
    Eireen
    Vendredi 8 Février 2013 à 17:37

    Comme je te comprends ^^ !!! Et voilà, comment tu passes pour quelqu'un d'associable et de réac dans ta rue ... Je recommande pour comprendre cinq minutes dans un couloir et/ou dans un hall de collège ... Encore mieux, une journée entière ^^ !!! Et alors, si tu rajoutes comme sonnerie, Psi, on frôle la "nervous breakdown" (comme dans un certain film culte) ^^ !!!

    4
    Vendredi 8 Février 2013 à 17:40

    Ah mais oui... Les gens, ça non plus ils ne s'en rendent pas compte quand ils nous disent qu'on a un métier de feignasses... rien que ces hurlements quasi permaments, ça épuise !

    5
    Armand-d
    Samedi 9 Février 2013 à 18:14
    Armand-d
    Chère Béatrice,
    Dans l'industrie, bien des personnes sont obligées de travailler dans un milieu bruyant en permanence.
    Pense à des marteaux-piqueurs dans une entreprise de démolition, à des mécanos à côté de réacteurs en aviation, aux jardiniers de Versailles, avec leurs tondeuses à gazon...
    La vie de directeur d'entreprise et la vie feutrée de son bureau sont des exceptions!
    Évidemment, les bruits de cour de récréation sont désagréables et il doit être dur de s'y habituer. Mais, à la longue, on devient sourd (ou fou).
    Amitiés
    6
    Dimanche 10 Février 2013 à 00:30

    Je n'ai jamais dit que c'était le pire des métiers bruyants... juste que, contrairement à ce que beaucoup pensent, c'est aussi un métier bruyant.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :