• Quand on nous enfume

    On en a après sa politique, on va l'attaquer sur sa taille, sur ses conquêtes féminines, sur son soutien-gorge. On en a après ses déclarations polémiques, on va l'attaquer sur son âge ou sur son physique. Ce serait bien si on pouvait reprocher aux gens ce qui est répréhensible au lieu de tourner autour du pot, comme ça, comme on le fait depuis un moment. Si une ministre fait des conneries et raconte à longueur d'interviews des sornettes (chut ! J'avais juste envie de placer ce mot-là) en affichant un sourire aussi carnassier que méprisant, pourquoi ne pas la prendre à parti sur ses actions et leurs conséquences au lieu d'évoquer son soutien-gorge ?

    Comment se décrédibiliser et, en plus, donner l'occasion à son adversaire de clore le débat en beauté... et en victime ? Si quelqu'un fait quelque chose de mal, qu'on en est convaincu et qu'on veut le prouver, je ne suis pas sûre que de parler de ses vêtements, de son âge ou de sa taille apporte quelque chose au débat. Il faudrait peut-être apprendre à se recentrer sur les priorités, non ? J'apprends à mes élèves que l'argument ad hominem est l'un des plus débiles qui existe... et pourtant, à quoi assiste-t-on au quotidien ? A des attaques ad hominem, des "tacles", comme ils disent !

    Si on veut critiquer, qu'on ait au moins l'intelligence de le faire bien et surtout de ne pas le faire en offrant sur un plateau le bâton pour se faire battre. Attaqué aussi stupidement, l'adversaire pourra, sans aucun effort, balayer d'un geste toute idée de discussion et régler le problème : il m'a attaquée sur mon soutif, c'est un crétin et je n'ai pas à discuter avec lui. Hop, débat clos. Le vrai problème ? Oublié. Et pourtant, il est d'importance... A moins que ce ne soit justement l'intérêt ? Allez savoir... Finalement, toutes ces critiques ratées ne seraient-elles pas orchestrées pour faire apparaître des écrans de fumée aux moments les plus opportuns ?

    Ps : je fais allusion à ceci en particulier, mais ce n'est pas le seul incident de cet ordre que j'ai noté récemment. 

    « Il est là !Une simple citation qui en dit long »

  • Commentaires

    1
    do de goron
    Mardi 10 Novembre 2015 à 14:56

    Je croyais cet homme intelligent...Je pense qu'il l'est mais il utilise un argument mesquin.

    C'est vrai que critiquer l'apparence a toujours été un argument des médiocres et quand il émane de gens intelligents, cela cache forcément quelque chose. 

    2
    Mardi 10 Novembre 2015 à 17:10

    Moi aussi.... je ne comprends pas pourquoi il tombe aussi bas, dans le sexisme de base. Que ce soit un homme ou une femme, qu'il la critique sur sa politique, il y a déjà assez à faire !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :