• Problème d'image...

    Aujourd'hui, je n'ai pas fait grève... en général, je ne fais jamais grève parce que dans l'Education Nationale, j'ai toujours trouvé que les mots d'ordre n'étaient jamais clairs... et puis, bon, un jour de grève par ci par là, ça fait gagner de l'argent à l'Etat qui en a déà beaucoup, c'est pas mon truc... Ceci dit, je ne critique absolument pas mes collègues qui font grève car, les motifs c'est pas ce qui manque... 

    Sauf que là aussi, bonjour l'image que les medias continuent de véhiculer !Lorsque la Senecefe ou la Ratépet font grève, on dit que c'est chiant, que ça dérange les gens mais on indique pourquoi ils font grève, leurs revendications sont précisées... Aujourd'hui, aux infos c'est la fonction publique qui est en grève mais visiblement il n'y a QUE des profs dans la fonction publique car on n'a parlé que de la grève des enseignants. Bon, je sais, les parents sont embêtés, c'est horrible pour eux... Ouais, mais bon, y'a pas que les profs qui font grève quand même !Et puis, en plus, comble de malheur, au journal de 13h, la précision qui tue :on voit des gens dans une rue commerçante et le commentaire dit :"Les enseignants profitent de la grève pour faire du shopping"... On voit des gens dans la rue, ils ne sont pas interviewés, comment il sait le journaliste que c'est forcément des enseignants en grève ? Tous les gens qui sont dans les rues sont-ils des profs en grève ?Lorsque j'étais en arrêt maladie et que j'allais faire mes courses le vendredi après-midi vers 15h, il y avait foule dans le magasin... c'était tous des profs en grève ? Même quand y'avait pas grève d'ailleurs... ah non, j'oubliais, c'est tous les profs qui bossent pas !Donc, la cohue dans les magasins, c'est aussi la faute des profs ! 

    J'ai des collègues qui ont fait grève et qui m'ont dit qu'ils allaient corriger des copies, donc travailler (ah, mais à la maison, ça compte pas, c'est vrai).D'autres peut-être vont effectivement faire du shopping, d'autres peut-être ont fait la grasse matinée, honte sur eux... d'autres ont sans doute manifesté... mais, quand c'est d'autres professions qui font grève, c'est pareil, non (sauf pour les copies) ? Ils croient que seuls les profs profiteraient des jours de grève pour faire du shopping ou se reposer ou profiter de leurs enfants qui sont à la maison parce que les enseignants font grève justement ?

    Alors, voilà, ça m'énerve... je ne sais pas si la grève c'est bien ou pas, si on a raison ou pas de la faire, si j'ai eu raison ou pas de ne pas la faire mais ras le bol que les journalistes nous montrent toujours du doigt afin de toujours insister sur les mêmes choses. On a des défauts, certes, mais il y en a dans toutes les corporations, non ?
    « C'est cool le progrès...Un mur de videos... mes préférées »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Janvier 2008 à 01:24
    C'est la même chose pour nous ici au Québec Béa, quand ce n'est pas les profs, c'est nous les employés du gourvernement aussi, les facteurs, les chauffeurs d'autobus, les étudiants même, les infirmières, tous on est pointés du doigt et pourtant quand on en parle à des personnes en dehors des médias, dans notre quotidien, là ils disent nous comprendre... ils se retournent vers d'autres et nous font sentir coupables ou n'importe quoi d'autre... Mais j'en ai ras le bol moi aussi de nos maudites grèves car on plus de le payer notre syndicat qui déjà nous coûte très cher sur nos salaires, bien à part de le payer et d'aller en grève, rien d'autre de bien ne se fait... et cela est très emmerdant !! Je suis rendue comme la dernière grève que l'on a eue et que je n'étais pas d'accord, bien je suis demeurée chez moi... pas de salaire pour cette journée et c'était mon choix.  Il y a en a eu une qui avait duré plus d'une semaine presque 10 jours !! épouvantable pour les familles... aussi.
    2
    Samedi 26 Janvier 2008 à 07:36

    La seule solution dans ce type de problème : faire en sorte d'alerter les médias... en premier ! Bien leur expliquer le but du mouvement et là.... tu seras dans le camp des malheureux qui n'ont pas ceci ou celà à ta disposition pour effectuer ton travail correctement. Etc.

    En général, j'ai souvent remarqué qu'ils sont (les journalistes !) rarement opposés aux gens qui les avertissent de tel ou tel évènement... quitte à ce quelques jours plus tard, ils disent tout le contraire des premiers articles (suite à un autre coup de fil, mais de de la partie adverse, cette fois...)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :