• Pourquoi le Titanic a-t-il coulé ?

    C'est assez perturbant de se dire que tout est plus ou moins écrit, prévu, déterminé d'avance. Genre le destin écrit par je ne sais quel dieu ou grand gourou céleste. C'est plus fun de se dire qu'on est le maître de tout, de sa vie, de ses choix, de ses pensées, de ses échecs même. Pourtant... Je me demande ce qu'on choisit vraiment... Il y a tant de trucs qui ne dépendent finalement pas de nous... même d'arriver ici, sur terre et de se retrouver dans une merde noire ou dans des draps roses. On arrive c'est tout. Un petit tour et on s'en va. Là encore sans qu'on nous ait demandé notre avis... sauf si on décide soi-même de ça. Un des rares choix qu'on a d'ailleurs. Le seul peut-être ? Géniale cette perspective... 

    Tout le monde dira qu'il faut se battre contre le destin et contre ce qui semble inévitable. Aller contre, choisir, décider, s'imposer. Deviens ce que tu es, fais ce que tu veux, comme tu le veux... Tu parles... Oh, j'imagine que certains y parviennent... à force de volonté ou de gros coups de bol... Là aussi on te dit que la chance se provoque. Ou pas. 

    Des fois, j'ai vraiment l'impression de faire surtout ce que je peux avec ce qui arrive... et je suppose que les autres aussi sont comme ça... A moins qu'ils n'aient plus de courage et de persévérance que moi. Tout est peut-être dans ces deux mots-là. 

    Le Titanic n'était pas censé se fracasser contre l'iceberg. Il semblait fort et indestructible... il avait l'avenir devant lui et finalement, hein... il n'a pas réussi sa traversée. Là encore, il y a sûrement plein d'éléments qui sont intervenus. Avec toute la persévérance et le courage du monde, était-il possible d'éviter le désastre ? Ou bien était-ce son destin de couler et d'engloutir tant de passagers ? 

    Et même si le capitaine avait vu venir le naufrage, aurait-il pu réagir à temps ? Ou bien était-ce écrit qu'il n'y pourrait rien, quoiqu'il arrive, quoiqu'il fasse ? Comment peut-on éviter le truc qu'on voit venir gros comme une maison mais qui semble inévitable ? That is the question. 

    « Records battusJ'ai horreur qu'on me prenne pour une idiote »

  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Septembre 2014 à 17:37

    Ben non, le capitaine n'a rien vu parce que il jouait avec son second a se cacher les yeux pour voir combien de temps il tenait comme ça à la barre... (on l'a vu à la pub) he

    2
    Mardi 16 Septembre 2014 à 17:39

    C'est vrai... mais quand même... ça aurait pu se passer autrement. 

    3
    Eirren
    Mardi 16 Septembre 2014 à 19:08

    Son "jumeau" a subi le même sort ... Erreur de conception également, en plus de la rencontre avec un iceberg ... A vouloir se prendre pour Icare, on en subit les conséquences !!!

     

    4
    Mardi 16 Septembre 2014 à 19:57
    Cerise violette

    Parce que la bonne route n'a pas été prise ...Mais comment savoir quelle est la bonne ? 

    J'ai pris quelques petits icebergs qui m'ont un peu cabossée et depuis je navigue un peu plus au sud . Il y fait un peu plus chaud . 

    Bises

    5
    Mardi 16 Septembre 2014 à 20:06

    Le tout c'est de ne pas couler... 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Mardi 16 Septembre 2014 à 21:16

    En fait, vous n'y êtes pas du tout concernant le Titanic. Il y a eu quelques erreurs de fabrications qui avaient été signalés. Mais comme il y avait des réservations pour plusieurs milliers de dollars, le voyage s'est fait malgré tout. 
    L'iceberg était visible mais semblait loin. Hélas, ce n'était que la vision visible... Le plus gros et le plus coupant était sous l'eau et il a percé la coque. Le bateau prenait déjà l'eau lorsque la masse de l'iceberg visible fut aperçu. 
    Le capitaine n'était pas à son poste, contrairement à ce qu'on a dit. Il était secondé par un officier à moindre expérience et il ne connaissait pas les icebergs (ce genre-là sont très gros en surface... mais encore plus sous la mer ce que j'ai souligné ci-dessus).

    Il y a encore pas mal de détails mais je crois que c'est les explications les plus plausibles.

    Pour la vie.
    Ben oui. Il vaut mieux naître riche et en bonne santé que pauvre et malade. C'est bien connu. Et rare sont ceux qui peuvent s'en sortir lorsqu'ils sont nés dans une famille pauvre. Mais c'est possible. En temps de croissances. A notre époque, c'est plus dure. Bien sûr. 

    Coup de blues, Béatrice ? 
    Ca m'arrive aussi souvent. C'est pas facile la vie.
    Grosses bises

     

    7
    Jeudi 18 Septembre 2014 à 11:16

    "Comment peut-on éviter le truc qu'on voit venir gros comme une maison mais qui semble inévitable ?"

    Voilà c'est la question que je me pose... comment éviter ce qui nous tombe dessus, qu'on se doute qu'il va nous tomber dessus depuis des mois, mais qu'on espérait tant que ça n'arrive pas. Puis un matin (ou un soir) voilà c'est là, tu le reçois en pleine figure, et là pour le coup tu n'as pas pu l'éviter... pourtant tu le savais !

    Des bisous Bea

    8
    Aslé
    Jeudi 18 Septembre 2014 à 19:55

    Que "quoi" répondre ???  Parfois c'est le destin...

    9
    Jeudi 18 Septembre 2014 à 19:56

    Justement... le destin, je finis par me dire qu'il existe et qu'on n'y peut pas grand chose. 

    10
    Dimanche 21 Septembre 2014 à 19:53

    Lorsque je relis mon commentaire, je me dis que j'ai l'air d'être à côté de la plaque...
    En fait, je me lançais dans une explication (presque) historique du naufrage du Titanic.
    Mais j'ai pu passé comme quelqu'un d'insensible face à tes préoccupations. Et c'est là que je me sens très con.

    Donc, je refais ce soir un autre commentaire.
    Moi aussi, je me demande si tout n'est pas écrit d'avance lorsque je regarde ma vie. Parfois, je ne suis même plus étonné des ennuis qui me tombe sur la tête. Même si c'est toujours surprenant...

    J'espère que les problèmes que tu rencontres vont s'arranger. Que la vie t'étonne un peu et favorablement.

    Des bises

    Prends soin de toi.

    11
    Dimanche 21 Septembre 2014 à 20:20

    Ne t'inquiète pas... après tout, mon titre prêtait à confusion aussi ! Je n'ai pas voulu être directe parce que c'est pas évident de l'être alors, je suis un peu partie en vrille avec mon Titanic !

    J'ai parfois envie de parler de certaines choses et puis en cours de route, je m'aperçois que ce n'est pas une si bonne idée. 

    J'ai lu ton dernier article : au besoin, tu as ici un formulaire de contact (je ne sais plus si tu as mon mail ni surtout lequel tu peux bien avoir). 

    Bonne soirée, bises. 

    12
    Lundi 22 Septembre 2014 à 20:33

    Bonsoir,
    Oui, j'ai un mail de toi. J'en garde un de la totalité des gens qui me font l'honneur de m'écrire afin de les recontacter éventuellement. 
    Je comprends ce que tu veux dire. Moi aussi, j'ai beaucoup de mal à parler de moi. Même si cela semble plus facile aux yeux de mes lecteurs/trices, à présent. 
    C'est moi qui avait mal lu. Moi aussi, je me suis lancé dans cette histoire de Titanic une fois. smile

    Alors, j'ai mieux compris à la deuxième lecture de ton texte. Enfin, j'ai compris un sentiment de malaise. Je ne peux pas deviner lequel est-ce. Parce qu'on ne peut pas connaître véritablement les difficultés des gens. Et d'ailleurs, je pense qu'il faut respecter leurs "non dit".

    Des bises
    Bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :