• Portraits de fans (3)

    Après les fans amateurs et les fans canada dry, voici à présent une autre catégorie dans laquelle se rangent pas mal de personnes, même si, encore une fois rien n'est aussi simple ni aussi figé que dans ma caricature !

    3- Les collectionneurs.

    Parmi les fans de Claude François comme d'autres artistes d'ailleurs, on a les collectionneurs dans l'âme. Selon moi, ils forment un groupe un petit peu à part dans la mesure où ils s'intéressent principalement aux objets relatifs à l'idole et/ou aux aspects purement "techniques" des disques ou des chansons. Ils connaissent sur le bout des doigts les dates de chaque sortie de disque, les particularités de chaque pochette. Ils sont capables de fournir un travail de titan et d'investir des sommes folles (souvent, selon moi, excessives mais après tout, c'est ça les collections) pour être incollables sur tous les aspects professionnels de la star, jusqu'au moindre petit détail qui ne saurait leur échapper. Ce sont des mines d'or encyclopédiques, plus fascinés par l'idée de tout posséder que d'aimer un chanteur au sens où d'autres l'entendent, même si, évidemment, ils ne collectionnent tout de cet artiste que parce qu'ils l'aiment mais pas au point de prendre part à des conversations acharnées et passionnées concernant la vie de l'homme, par exemple. Ils aiment vraiment l'artiste avant tout. Ils restent à l'écart de tous les débats "violents" et passionnels, observant ça de loin avec un soupçon de mépris et d'incompréhension face à tous les excès dont d'autres sont capables. Mais, on ne les voit pas non plus critiquer publiquement les attitudes excessives de certains fans car, malgré tout, ils en ont besoin en tant que collectionneurs et ne veulent pas se fâcher avec eux... donc, ils font preuve de beaucoup de retenue et de diplomatie dans les débats houleux... ou bien, restent dans leur silence en observateurs éclairés et amusés.

    Variante de cette catégorie, les "nouveaux fans", souvent des p'tits jeunes qui aiment bien surtout l'idée de posséder des tas et des tas de documents sur un artiste qu'ils n'ont jamais connu, auquel ils se sont attachés un peu par hasard et qui aiment le côté "posséder" des trucs rares. Ils se font une espèce de compétition et c'est à celui qui aura le plus de choses rares et chères pour épater la galerie, même les anciens fans quand c'est possible. Claude François, là-dedans, est un peu oublié et, bien qu'ils copient des phrases des autres fans pour obtenir ou conserver leurs faveurs, on ne sent pas beaucoup de sincérité ni de réelle affection pour l'artiste. Ceux-là, au contraire des autres, les collectionneurs sérieux, vont s'incruster dans les débats passionnés en essayant d'être à la hauteur des "vieux" fans. On sent bien que leurs arguments, quand ils en ont, ne s'appuient pas sur grand chose hormis le désir de se faire bien voir. Et lorsqu'ils sont à cours d'arguments, sachant qu'on ne va pas leur en tenir rigueur vu leur jeune âge, ils insultent tous ceux qui ne vont pas dans leur sens et les débats finissent par tourner autour d'eux plutôt qu'autour de l'idole... 

    Autre particularité ils cherchent à entrer en contact avec les autres fans, les plus anciens en particulier, sous le prétexte de pouvoir parler de Claude François mais très vite ils en viennent à la seule question qui les préoccupe : "T'as des inédits ?"... si la réponse est non, on ne les voit plus... si la réponse est oui, on les a sur le dos tout le temps à pleurnicher pour faire des échanges de ceci ou de cela. Sur les forums de discussions à dominante téléchargements et échanges, 90% de leurs messages consistent à remercier de généreux donnateurs ou à réclamer que les généreux donnateurs en donnent plus. Ben oui, les discussions, c'est pas leur truc... Comme ils disent "J'ai rien à dire, j'étais pas né", forcément, ça clôt le débat... Lorsque l'ACF était ouverte, j'en ai même entendu un me demander sincèrement étonné, même abasourdi: "Mais si vous ne faites pas de téléchargement, ni de photos, vous faites quoi alors ?"... Et là, je lui ai répondu qu'on discutait puisqu'à la base, selon moi, on était un peu là pour ça en tant que forum de discussions réel. Il est parti sur la pointe des pieds et n'a jamais participé... on se demande pourquoi... (à suivre)

    Certains d'entre vous se sont peut-être en partie reconnus aujourd'hui... ou pas du tout. Patience, votre tour (et le mien !) viendra... A demain

    « Oh la belle vie que voilà !L'arme blanche »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 3 Novembre 2007 à 13:18
    nane528
    Personnellement j'aime bien écouter certains artistes mais je ne suis pas de celles qui me pâment devant une idole ... Car ce sont des gens comme tout le monde qui font rêver, pleurer, rire, chanter mais c'est leur métier ni plus ni moins .. mais je peux comprendre cette adoration que certains ou certaines portent à un artiste ..je ne suis pas de celles qui jugent je m'en amuse tout simplement
    Merci pour ton passage sur mon blog A bientôt
    Anne
    2
    Samedi 3 Novembre 2007 à 14:58
    babou
    Je me reconnais dans ce portait, sauf que moi, ce n'est pas Claude François, mais Lynda Lemay ;) Bises et bon WE. Béa ( Babou ) xxxxxx
    3
    Dimanche 4 Novembre 2007 à 08:41
    Frédéric
    Décidément, ton analyse m'intrigue de plus en plus. Bien entendu, j'ai cotoyé les diverses catégories que tu nous a décrit jusqu'ici et celle-ci également.
    Ma difficulté... C'est plutôt de me situer MOI dans ces portraits ?
    Car collectionneur : je le suis ! 
    Par exemple, je me retrouve très bien dans l'intérêt vraiment technique des objets. Par contre, je suis très loin d'être incollable et même si une collection "coûte", je n'achète certainement pas à n'importe quel prix... Je suis plutôt du style : "j'achète tel objet aujourd'hui, car son prix me permet d'avoir 2 autres objets le même jour" ou encore "j'achète tel objet lors de cette convention, le prix n'est pas donné... mais les autres objets que j'ai vu ne sont pas rares, donc j'attends la prochaine convention et je suis certain de les retrouver, et si pas, tant pis !" 

    Et, je crois sans vantardise aucune, ne pas me retrouver dans la dernière partie (celle avant les p'tits jeunes !), maintenant, même si j'aime discuter sur le sujet... je ne fais pas de discours de 5 pages, par contre... il et vrai que j'use de diplomatie lorsque je sens que le sujet aboutira inévitablement à un conflit (ce que ferait bien de faire certaines personnes...), mais certainement pas parce que j'ai besoin des autres !!!

    Alors... suspens ! Serais-je dans une autre catégorie ? Ou peut-être en créeras-tu une spéciale pour moi ?

    Amicalement.

    FRED
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :