• Poème du jour

    Et s'il fallait grandir pour s'en apercevoir

    De cette différence

    Et de cette impuissance ?

    Et s'il fallait partir pour ne plus les revoir

    Tous ces êtres inconnus

    Tous ces rires superflus

    Et s'il fallait sourire et accepter d'y croire

    Juste pour un instant

    Juste aller de l'avant

    Et s'il fallait partir pour une tour d'ivoire

    Loin du monde, en silence

    Loin des indifférences

    Et s'il fallait mourir pour enfin oublier

    Pour se laisser aller,

    Ne plus se soucier,

    Se perdre et dériver

    Se perdre et chavirer

    Juste se délivrer.

    « La parole est d'argentUn beau montage sur Rizzoli &Isles »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Mars 2014 à 17:43

    Ouah! c'est beau! yes

    2
    Dimanche 23 Mars 2014 à 17:53

    C'est gentil, José, merci. 

    3
    Douscratch
    Lundi 24 Mars 2014 à 11:52

    D'accord avec José ... pour une fois !

     

    4
    Agrum
    Lundi 24 Mars 2014 à 18:55
    Agrum

    J'aime bien, le style et le thème.

    5
    Lundi 24 Mars 2014 à 19:47

    Merci, il y avait un moment que je n'avais pas poétisé. 

    6
    Agrum
    Lundi 24 Mars 2014 à 19:58
    Agrum

    On ne commande pas aux muses...

    7
    Lundi 24 Mars 2014 à 20:02

    En effet... Il leur arrive d'être capricieuses. 

    8
    Agrum
    Lundi 24 Mars 2014 à 20:41
    Agrum

    Je n'avais pas fait attention mais je vois qu'il y a des alexandrins. Quelle maîtrise !

    9
    Lundi 24 Mars 2014 à 20:46

    Ben, en fait, l'alexandrin arrive assez naturellement... mais je ne suis pas sûre de respecter les règles de l'art... Je le fais à l'instinct, pas de façon méthodique ou mathématique au risque de perdre l'essentiel.

    10
    Agrum
    Lundi 24 Mars 2014 à 20:50
    Agrum

    Aurais-tu des soucis de rythme ?

    11
    Lundi 24 Mars 2014 à 20:59
    12
    Agrum
    Lundi 24 Mars 2014 à 21:07
    Agrum

    Oh le gros smiley pas content !

    Avoue que tu m'as donné le bâton...

    13
    Lundi 24 Mars 2014 à 21:11

    Tu as pris un bâton que je n'avais pas tendu... pas volontairement en tout cas... non mais oh !

    14
    Agrum
    Lundi 24 Mars 2014 à 21:25
    Agrum

    Le commentaire n°9 ne dit rien d'autre mais c'est probablement ton inconscient qui parle.

    Au passage, admiration et respect aux membres des jurys du CAPES de lettres ! Je suppose que tu approuves...

    15
    Lundi 24 Mars 2014 à 21:31

    Le commentaire n°9 dit que j'ai le rythme dans la peau, au contraire !

    16
    Agrum
    Lundi 24 Mars 2014 à 21:42
    Agrum

    La première phrase, si on cherche bien, le dit un peu.

    On comprend que tu crées ces vers toute seule, comme une grande.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :