• Plus c'est long...

    Apparemment, pour les élèves de 6e, à partir du moment où on connaît le mot "anticonstitutionnellement", on est un pro du français. Ils n'arrêtent pas, depuis quelques années, de parler de ce mot mais, à côté de ça, ils ignorent ce que sont un évier, une jument ou un faon. Pire, ce matin, ils ne comprenaient pas qu'on puisse avoir une bibliothèque chez soi puisqu'une bibliothèque c'est un bâtiment avec des livres mais surtout pas un meuble qu'on peut posséder chez soi. C'est vrai que les livres, quelle horreur ! Qui aurait idée d'avoir ça à la maison, franchement ? Quelques uns, peu nombreux, ont fini par se souvenir que chez leurs grands-parents, il y avait un truc comme ça avec des livres dedans...

    En revanche, apprendre "anticonstitutionnellement" ça leur semble capital. Je suppose qu'ils se disent que si on connaît le plus long mot du français (qui, en vrai, n'est pas le plus long mais on va éviter de leur parler des autres...), c'est un peu comme si on maîtrisait le français tout entier. C'est la quantité qui compte, ma pov dame... et là, 25 lettres, vous imaginez ? Je leur ai conseillé d'apprendre à ne pas confondre "mer" et "mère" ou "ça" et "sa" avant de songer à s'attaquer à ce grand mot...et puis, en admettant qu'il les passionne tant, je leur ai rappelé que le dictionnaire était à leur disposition pour noter soigneusement la définition qu'ils souhaitaient tant découvrir. Bizarrement, ils ont changé de sujet... 

     

    « Une certaine nostalgieRenaud, le phénix »

  • Commentaires

    1
    mel
    Mercredi 27 Janvier 2016 à 18:49

    Aïe aïe aïe, ça doit pas être facile tous les jours ! et moi qui veut me refaire une petite bibliothèque dans mon salon, c'est démodé je vois ? Tant pis.

    2
    Mercredi 27 Janvier 2016 à 19:46

    Il faut justement faire de la résistance face à l'inculture dominante ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :