• Pleurer des rivières

    Moi (oui, c'est pas bien de commencer par "moi", ça fait égocentrique... mais, j'ai pas trouvé mieux), j'ai un rapport super compliqué avec les émotions, qu'elles soient positives ou négatives. Et, en ce moment, je trouve qu'on vit dans un monde où les émotions sont dévoilées à outrance si bien qu'elles perdent de leur valeur.

     

    Je viens de voir une video où un jeune chanteur se met à pleurer en rendant un hommage à Michael Jackson. Et dans les commentaires postés par les internautes, c'est la contradiction la plus totale entre ceux qui considèrent que c'est un jeu d'acteur pur et dur histoire de faire croire à sa sensibilité (à laquelle personne ne semble croire vu qu'il a eu des soucis de violence) et ceux qui sont émus de voir les larmes de ce garçon. Après, il y en a qui disent que c'est une façon d'utiliser à ses fins le souvenir de Michael, d'autres qui remettent en cause les émotions de tous les Américains à la sensibilité lacrymale exacerbée... 

     

     

     

    C'est con parce qu'on finit par ne plus savoir à la fin... C'est vrai. C'est désagréable de se dire qu'on a pu être touché par un truc bidon, monté de toutes pièces. Oui, vous allez me dire que dans un film aussi c'est monté et que ça ne nous empêche pas de pleurer. Oui, sauf que dans un film, on sait que c'est un film. Et si on pleure c'est juste qu'on est rentré dans l'histoire parce que les acteurs étaient bons. En quelque sorte, on est volontairement embarqués dans l'émotion. Lorsque ce n'est pas un film, c'est différent... on peut être surpris par les larmes de quelqu'un et touché si on aime bien ce quelqu'un... on va peut-être verser une 'tite larmichette avec lui ou pour lui... D'ailleurs, même si on ne l'aime pas vraiment. Je me souviens de cette interview de Franck Dubosc qui craque parce qu'on lui parle de son père, ben... ça m'avait émue alors que lui, je m'en fiche un peu à la base. Et en plus, lui, c'est un comique donc, on s'attendrait plutôt à rire... alors, quand il se met à pleurer et que ça a l'air sincère, on est carrément étonné et on en est tout retourné... Alors, si on apprend que c'est truqué, waow... on a l'impression qu'on nous a "violé" une émotion... Attention, hein, je n'ai pas dit que pour Dubosc c'était bidon... Je ne le pense pas... Mais... après tout... qu'est-ce que j'en sais ?

     

    Donc, voilà, cqfd... On peut maintenant avoir des doutes à chaque fois qu'une personnalité montre une émotion comme ça... Et ça, ça m'énerve parce que j'aime pas qu'on joue avec les émotions des autres et, évidemment, encore moins avec les miennes.

     

    Au collège, c'est pareil. On ne sait plus... ça pleure dans tous les coins pour plein de raisons et parfois les plus bizarres... Comment être sûr de ne pas s'apitoyer sur un chagrin bidon ou de ne pas passer à côté d'une vraie détresse ? j'ai l'impression qu'on a ouvert les vannes de l'émotion et qu'on est désormais inondé par des larmes plus ou moins vraies mais de plus en plus banales ou banalisées en tout cas... Et ça, cette émotion à 2 balles, ça me ferait presque pleurer...

     


    « Une reprise pour ma reprise...Trop la honte ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Juin 2010 à 07:50

    Bonjour Béatrice ;-)

    La sensibilité n'est pas un défaut, mais il faut savoir distinguer sensibilité et sensiblerie. Et l'on ne pourra jamais empêcher certains de jouer avec les sentiments des autres. Notre monde est parfois cruel...

     

    2
    Mercredi 30 Juin 2010 à 20:05
    Tanki

    Ah, les ambiances de fin d'année ;) !!! Cette année, tout glisse sur moi !!! Je te souhaite de passer de bonnes vacances, avec repos, chansons, soleil et chaleur (ou ombre et chaleur, au choix)... Bises, Val.

    3
    Jeudi 1er Juillet 2010 à 06:09
    FRED

    Dans le fond, est-ce si important de savoir si ce jeune est véritablement sincère ? Ce qui important, c'est l"émotion qu'il réussi à susciter. Ca prouve au-moins une chose : nous, les êtres humains sommes encore et toujours capable d'éprouver des émotions, bien que notre société se déshumanise de plus en plus...

    Bien entendu, il est important aussi de ne pas se laisser manipuler !

    Mais même si ça arrive qu'on se ramasse une gamelle, parce qu'on y a cru. Au moins, ça nous permettra certainement de réfléchir à ce type de réaction, pour la prochaine fois.

    Et nous-même, n'avons-nous jamais ce jeu ? Je n'en suis pas convaincu...

    A propos, heureux de te relire, chère Béa ! Bises !

    4
    Dimanche 4 Juillet 2010 à 18:10
    le majeur

    j'ai la larme facile, mais je ne suis pourtant pas fan de cette étalage lacrimal à la télé... ça me semble très faux et très surfait à chaque fois. il y a peut-être des vrais sentiments dessous quelques fois, mais moi, je pars du principe qu'à la télé (sauf documentaire...) tout est factice.

    5
    Dimanche 18 Juillet 2010 à 08:56
    Yentl

    Dommage que la vidéo  ait été retiré, j'aurai été curieuse de voir ça mais même si c'est bidon, l'emotion des autres est souvent touchante et tant pis pour ce qu'en pense les mauvaises langues même si elles ont raison, c'est tellement bon de se laisser aller parfois...

    Gros bisous

    Yentl

    6
    Thierry
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:43
    Thierry

    Il y en a, qui forcent pour pleurer, pour qu'on arrête de le/la contredire. J'en ai l'exemple ici, avec Myriam. Il suffit, que je la rouspète pour qu'elle boude et si je continue "quand elle persiste pour avoir raison", on voit des petites larmes couler. Attention, 2sec après les larmes se sont transformées en sourire et elle me taquine... donc! 
    Avec ces larmes, elle essaie de nous faire culpabiliser. Et j'en connais une, qui rentre dans le jeu.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :