• Paradoxe

    Hier, je me disais que le blog, mon blog en particulier est assez paradoxal et j'ai l'impression, en y regardant de plus près, que ce paradoxe se retrouve chez d'autre blogueurs... J'explique.

    D'un côté, souvent, le blog est là comme une page blanche sur laquelle nous pouvons déverser nos états d'âme, comme nous le faisions autrefois dans nos journaux intimes. Il m'est arrivé et il m'arrive encore de m'épancher ici, de me laisser aller à des articles franchement démoralisants, tristes, désespérés même... Parfois j'ai regretté, parfois pas parce qu'après tout, on n'est pas obligé d'être tout le temps joyeux et si les lecteurs n'apprécient pas les baisses de moral (parce que ça les dérange, parce que ça les énerve, parce que ça les plombe aussi...), ils ont toujours la possibilité de na pas lire (selon Daniel Pennac, l'un des droits du lecteur c'est de ne pas lire, ne l'oublions pas). Bref, le blog sert souvent d'exutoire, sorte de berceau des larmes qu'on ne peut pas verser ailleurs.

    Mais, d'un autre côté, le blog est aussi une sorte de sanctuaire que l'on se refuse à "salir", ou à "polluer" avec certains de nos problèmes, quelquefois plus profonds et plus graves que ceux dont on parle vraiment. Ça a été mon cas et ça le sera certainement encore si le problème se repose. Il y a des sujets douloureux dont je me refuse à parler ici comme si ce blog devait rester mon hâvre de paix, une petite île de mon fors intérieur qui ne doit jamais être atteinte par les navires-poubelles de ma vie.

    J'ai donc protégé mon blog contre certaines choses, de façon à avoir quelques secondes de répit lorsque je venais écrire... parce que c'en était trop, que je n'avais pas envie de voir ce qui me bousillait l'existence faire son entrée et tout détruire ici aussi. Et puis, les fois où cette pollution était trop forte, je me suis retirée de la blogosphère parce que j'étais incapable de faire autre chose que de subir ma vie... Ma petite île risquait d'être envahie et je ne le voulais pas, pour rien au monde...

    « Accro au net moi ? Jamais...Trop cool la prof ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Novembre 2008 à 06:45
    Marie
    Marrant mais moi c'est l'inverse, ce blog je l'ai créé pour y mettre tout ce que je ne peux pas dans ma vraie vie... ressasser... comment expliquer ça, je ne peux pas avec le moins bon de ma vie... tout le temps "polluer" mes amies... alors à part pour ma meilleure amie... qui sait tout  de moi et de mon vécu, j'ai l'air pour tout le monde d'aller bien... ce blog me permet de lâcher tout... bien sur personne ne le connait...  depuis peu j'arrive à aborder d'autres sujets masi pour l'instant il est un peu à sujet unique :-)...
    je crois que ça va me donner une idée de post ;-)
    bonne journée à toi
    2
    Vendredi 7 Novembre 2008 à 08:13
    Saskia
    Tu as raison, mon blog n'est que ça pour moi, une île, un jardin intime où j'aime m'y promener pour me reposer ou me défouler. J'aime aussi y retrouver mes amis, ceux qui se sont imposés et que j'ai trouvé à mon goût et ceux que j'ai choisi avec lesquels je sens un respect mutuel de nos différences qui nous permet de partager beaucoup de choses... Amitiés
    3
    Vendredi 7 Novembre 2008 à 11:14
    Marie
    comme tu n'as pas de mail, je voulais te dire que je t'ai mis dans ma liste de blogs favoris
    Si ça devait te déranger, n'hésites pas, je comprendrais :-)
    Bonne journée
    4
    Vendredi 7 Novembre 2008 à 20:06
    Pensée
    Un beau bonjour à toi Béatrice :) je suis passée hier chez toi et j'ai « figé » en fait cela fait 2 jours que je rame pas mal en tentant de laisser des comm je ne sais pas si c'est général non plus...

    Je voulais répondre suite à ton article ici que la raison d'ouvrir un blog au départ... peut aussi changer en cours de route. Certains y voient une occasion de se raconter, de faire un petit journal intime chaque jour venir y déposer un mot sur leurs moments, leurs émotions, leur état d'être... et d'autres sur des sujets variés ou des passions spécifiques. On évolue aussi au travers tous ces échanges et partages et parfois on change de « cap » on ressent un besoin d'aller vers autre chose. Je pense que c'est le cours des choses normales...

    Tu vois Béatrice, tu es l'une qui me connaît depuis Sérénité, où nous nous sommes rencontrées avec un plaisir réciproque et depuis presque 2 ans maintenant j'ai parcouru ici et là, changeant et approfondissant mes découvertes et partages et malgré que Douces pensées m'apporte une très grande richesse et satisfaction quant aux sujets que j'y abordent... reste que depuis tout ce temps, j'ai toujours eu un besoin d'avoir un autre endroit pour réflexions et détente... plus zen, pour moi, pour me ressoucer, mon côté en moi que je veux exprimer d'une autre façon aussi. Et cela j'ai compris qu'en le faisant parallèlement c'est ce qui a fait un équilibre pour moi aussi au travers des blogs.

    Voilà ma réflexion personnelle Béa. Bisous à toi et c'est toujours un plaisir pour moi de te lire. Pensée

    5
    Vendredi 7 Novembre 2008 à 22:26
    Line-Ptasy
    C'est pourquoi je me suis fait 2 blogs. L'un pour y mettre que de belles choses et l'autre pour y déverser mes états d'âme.
    6
    Samedi 8 Novembre 2008 à 21:48
    comme je te comprends... j'essaye moi-même de ne pas trop parlé de ce qui me pompe l'air... les seuls fois où je n'y parviens pas, c'est quand je parle de mon boulot... mais ça me fait du bien.

    par contre, je sais bien que si quelque chose de plus grave m'arrivait, je ne serais pas capable d'en parler sur mon blog... par pudeur peut-être, par peur de ne pas avoir les mots justes et puis... parce que finalement, la majorité de nos lecteurs sont aussi des inconnus...
    7
    Samedi 8 Novembre 2008 à 23:58
    Indigo
    Hum... :?
    8
    Mercredi 12 Novembre 2008 à 08:27
    Je suis un peu comme toi, je n'ose pas toujours tout écrire, aussi parce qu'on ne sait pas qui lit...
    9
    Mercredi 12 Novembre 2008 à 18:49
    Bonjour Béa,

    Mon blog aussi, c'est mon île mais pas déserte... J'y ai plein d'amis.
    Au début, je l'avais créé pour faire partager mon amour pour la nature et ma pasion pour mes animaux. Et puis, au fil du temps, j'y ai ajouté pleins de choses : des musiques, des chansons, des coup de coeur ou de gueule, de l'humour etc... Et puis, petit à petit, j'ai fait comme toi et beaucoup d'autres, j'y ai mis mes états d'âme. Simplement parce que ça fait du bien de s'exprimer de temps en temps.
    Je ne regrette rien. Mon blog, j'y tiens et il m'a permis aussi de me faire beaucoup "d'amis", moi, qui habite ici, dans ma campagne...
    Tu sais que j'aime beaucoup le tien aussi.
    10
    K.T
    Vendredi 28 Novembre 2008 à 00:40
    tres juste......mais cela tient à ce que un blog est PUBLIC, et par conséquent non-intime.....Il est façile d'y crier son ral bol, ou ses satisfactions, mais des choses tres intimes, ce n'en est pas le lieu, ou alors sous une forme déguisée ( comme un desin, ou une poésie)
    11
    Isa
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:48
    Isa
    Oui, ce n'est pas toujours facile de tenir un blog. Mais l'écriture peut être une thérapie... Alors, si tu n'écris pas tout ce qui te passe par la tête sur ton blog, où vas-tu le faire ??? Il y a quelques années j'écrivais encore dans des cahiers et des carnets (j'en avais toujours un sur moi au cas où j'aurais une "idée". Puis j'ai ouvert un blog auquel je confie aussi bien mes joies que mes peines, bref tout ce qui me rend gaie ou triste. Quelquefois j'y copie des articles dans lesquels je me retrouve. De temps en temps, quand je "pense trop", je vais me relire et voyant les choses différemment parce que le temps a passé et changé l'importance que j'attachais à certains états d'âme, je me fais un commentaire ! Au moins, je suis sûre que personne ne trouvera de traces de mes pensées, contrairement à l'époque de mes cahiers...
    (Je dois avouer que je n'ai jamais fait connaître ce "blog" qui n'en a que le nom.)
    Si ce que j'ai écrit peut t'aider dans tes réflexions, Béatrice, j'en serais contente.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :