• Ortho- gaffes

    L'orthographe est l'une de mes principales préoccupations puisqu'en tant que prof de français, je dois l'enseigner... Mais ça devient de plus en plus difficile. Pour certains enfants, c'est presque comme une langue étrangère tout simplement parce qu'il y a désormais l'oral et les SMS qui viennent s'opposer à l'écrit correct. Comment leur expliquer la différence entre "ces" et "ses" et "sait" puisque pour eux un simple C suffit pour tout ça ! L'écrit est un mystère profond pour eux, ils ne le maîtrisent quasiment plus et considèrent comme normal de ne plus savoir écrire correctement puisque de toute façon, on peut toujours se comprendre... Pourquoi apprendre la conjugaison ? Pourquoi mettre un s au pluriel puisqu'on voit bien que c'est un pluriel ? Et de plus en plus, les conséquences de cette catastrophe se font sentir : l'autre jour sur la camionnette d'un artisan, je lisais une énorme faute d'accord du genre "pose de fenêtrent"... ben oui, ils posent plein de fenêtres ces gens-là donc, on met le mot au pluriel ! Et c'est de plus en plus fréquent... Qui finira par ne plus supporter ça ? La solution viendra peut-être des patrons qui en auront assez de ne plus avoir une seule secrétaire capable d'écrire une lettre sans faire 10 fautes au moins; et quand les patrons réagiront et feront pression, peut-être que le gouvernement autorisera de nouveau les instits à apprendre à écrire correctement et les profs à faire de l'orthographe et de la grammaire de façon classique...

    Et puis, on n'est pas aidé. Tout à l'heure je voyais une pub sur laquelle je me suis arrêtée le temps de comprendre ce qui était écrit : "une pizza aussi pareille dedans que dehors de la boîte" ! Quel charabia ! Et après, on va dire aux élèves qu'il faut parler correctement mais si les publicitaires s'autorisent ce genre d'écarts de langage, pourquoi les gamins ne le feraient-ils pas ? Comment leur faire comprendre que ça ne se dit pas si c'est affiché partout dans les rues ? Je ne dis pas qu'il faut revenir à un langage "soutenu" mais entre la familiarité qui s'installe partout et le soutenu, il y a le simple langage courant... celui que tout le monde devrait être capable de comprendre et qui devient pourtant de plus en plus étranger aux plus jeunes. Difficile en effet de leur faire admettre que "con", "bagnole" ou "emmerder" sont des mots qui appartiennent au langage familier, voire vulgaire... Pour eux, le mot "voiture" est un mot soutenu... Si on leur demande un synonyme courant de "se faire engueuler" on n'obtient qu'un grand silence. Bien sûr puisque pour eux "engueuler" est un mot courant ! Parfois, je me dis que lorsque je leur fait un cours en langage courant ils ne doivent capter qu'un tiers de ce que je dis... pour être comprise, il faudrait parler "familier" tout le temps... mais alors, ils penseraient que c'est vraiment ça le langage courant... bref, c'est le serpent qui se mord la queue...

    « Le chat... chasseur d'angoissesA quoi tu penses, dis- Mireille Mathieu »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 30 Août 2007 à 02:59
    Sérénité
    Ah Béatrice, un sujet tellement important dont tu parles ici. Et de plus la langue française est bien complexe avec tous ses mots... trop de mots... chaque année dans les dictionnaires on retrouvent trop de nouveaux mots... et la grammaire !! depuis tous les temps il y aurait un ménage à y faire... justement il y a trop de «temps» que l'on ne se sert même plus depuis des siècles et des siècles alors pourquoi ne pas en supprimer certaines afin que nos enfants s'en tiennnent à celles qui sont vraiment utiles dans la vie ! passé - présent - futur !! et avec ces 3 là leur orthographe serait peut-être plus facile à apprendre !! moi je suis secrétaire dans un bureau et je dois constamment lire et relire des documents officiels comme des lettres, des mémoires, des documents qui iront par la suite au bureau du ministre... et même si je me débrouille assez bien en orthographe... et correction de ces documents... reste que mes biens les plus précieux dans ma journée ce sont les dictionnaires. Et encore j'y ai souvent recours justement parce qu'on a toujours un petit doute sur un mot... alors imagine nos enfants... qui en plus de tout cela vivent dans une société «informatisée» où il y a un autre monde d'écriture entre eux... le monde des blogs justements, du chat, bref cela ne leur facilite pas la tâche d'écrire correctement notre langue... à bientôt Béatrice !
    2
    Vendredi 31 Août 2007 à 00:44
    Sérénité
    Merde !! un texte sur l'orthographe pis j'ai réussi à faire des fautes quand même !! ceux qui sont vraiment utiles et non celles... et justement (sans s) !!  C'est une farce bien sûr. En bloguant et la quantité de comm. que j'envoie parfois je tape de travers :) à bientôt.
    3
    Jeudi 13 Septembre 2007 à 15:29
    je crois aussi que c'est plus flagrant dans certaines villes (grandes agglomérations ou proches), mais à moindre échelle ça se voit partout et lorsque nos enfants se mettent à parler correctement leurs copains les regardent bizarrement... la question est devenue : vaut-il mieux être ce qu'on a envie d'être, ou se fondre dans la masse pour trouver sa place?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :