• Non mais allo quoi...

    Aujourd'hui, une scène amusante à l'accueil d'un bureau d'assurances. Le téléphone sonne. Le type (un jeune, qui avait l'air d'un stagiaire ou d'un débutant vu le temps qu'il a mis par la suite pour imprimer un simple papier) répond. Son interlocuteur veut parler à quelqu'un de l'agence. Il lui dit que cette personne est en vacances. Au bout du fil, l'autre doit insister. Il précise : "Elle n'est pas disponible actuellement." Quelques secondes plus tard :"Elle n'est actuellement pas disponible." et encore un peu après :"Actuellement, elle n'est pas disponible".

    Me demande si c'était bien la place d'"actuellement" qu'il fallait changer dans sa phrase ou bien si c'était le sens global qui n'était pas compris... auquel cas, il aurait été plus judicieux de se corriger en disant : "Pas là, la madame"... je pense que ça aurait été plus clair, plus vite !

    « Le temps passe... Je veux le même ! »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 8 Août 2013 à 17:50
    José61

    "par" la suite, non?

    2
    Jeudi 8 Août 2013 à 17:55

    exact ! Merci José, heureusement que tu es là ! J'avais relu plusieurs fois pourtant...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Petaouchnok
    Samedi 10 Août 2013 à 09:28

    MADAME LA VIRGULE et MONSIEUR TREMA devaient se marier.

    Mais voilà qu`elle apprend tout à coup que son futur, l`infâme, est actuellement épris d`une autre femme.

    Elle le fait venir. Ils sont dans le salon. Très nerveuse, elle sonne.

    Un serviteur fidèle entre : C`est GUILLEMET.

    Ayant besoin d`air, elle, montrant au serviteur les fenêtres « Ouvre-les, GUILLEMET ».

    GUILLEMET les ouvrit.

    Alors, calmée un peu par les odeurs champêtres, de nouveau, montrant à GUILEMET les fenêtres, « Fermes-les », GUILLEMET. GUILLEMET les ferma.

    MADAME LA VIRGULE et MONSIEUR TREMA restèrent seuls.

    J`étais, lui dit-elle, fort aise, mon cher MONSIEUR, d`entrer dans votre PARENTHÈSE. Mais puisqu`une autre femme est mieux à votre goût que moi, ne niez pas MONSIEUR, car je sais tout, elle est jeune, jolie et se nomme CÉDILLE, danseuse à l`Opéra dans le premier quadrille. Brisons donc là, tout ça dit d`un ACCENT AIGU.

    Le pauvre TRÉMA piteux, mais convaincu qu`on se tire toujours d`affaire en étant grave, riposta d`un air digne, avec un ACCENT GRAVE :

                                  Madame

    Assez, MONSIEUR, POINT D`EXCLAMATION ! Je ne souffrirai POINT D`INTERROGATION !

                                 ADIEU

    Du TRÉMA, certes, était philosophe, mais vraiment, sous le coup d`une telle APOSTROPHE et comprenant le faux de la situation, il renonça soudain à tout TRAIT D`UNION.

    Prenant l`air pincé de quelqu`un qui se vexe, il fronça les sourcils en ACCENT CIRCONFLEXE.

    Et, se sentant coupable au fond sur plusieurs POINTS, il sortit brusquement en serrant ses DEUX POINGS.

    Une femme frappée d`un coup si traître, c`est affreux ! C`est la mort ! Et vous croyez peut-être que MADAME VIRGULE mourut ? Non, bien loin, elle s`éprit d`un autre, un certain MONSIEUR POINT.

    Et bientôt eut lieu, sans que ce fut ridicule le mariage très sélect de POINT et VIRGULE.

    Ils eurent des enfants et l`on peut voir pêcher plus d`un POINT à la ligne.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :