• Métier à risque...

    C'est inquiétant et ça va de pire en pire. Je lisais dans le journal qu'une enseignante avait été agressée physiquement par la mère d'une gamine à qui elle aurait refusé d'aller aux toilettes. Elle aurait été bousculée, jetée à terre puis encore frappée par la mère en furie... Ensuite, un proviseur frappé par le petit ami d'une élève parce qu'il n'aurait pas accepté de lui donner, à lui, le diplôme de sa copine. Les deux tourtereaux sont en fuite, évidemment... Et, le pire, l'élève de 15 ans qui avait accusé son prof d'attouchements ou je ne sais quoi de sexuel, aurait maintenant reconnu avoir menti... mais le prof en question s'était suicidé après sa garde à vue. Il y a une dizaine de jours, je crois, c'était une instit qui se suicidait dans son école mais, bien sûr, selon le rectorat, cet acte n'avait rien à voir avec son métier... cette dame avait des problèmes personnels... C'est tellement facile et puis surtout ça évite de se remettre en question...


    On ne peut plus rien dire aux gamins sans que le lendemain les parents n'écrivent une lettre pour nous signaler à quel point nous avons été cruels envers leur pauvre petit chéri. Dans mon collège, on a même des parents qui se proposent de venir faire les punitions à la place de leur enfant qui ne mérite pas ce qui lui arrive... C'est quelquefois vrai, il y a toujours eu des injustices mais il y a partout des injustices ! Et ça ne se règle pas en insultant ou en frappant, ou en calomniant... Les parents semblent avoir oublié ou nié une évidence dont les générations passées avaient conscience: un enfant peut avoir un comportement très différent à l'école de celui qu'il a à la maison !

    C'est un peu comme si les parents se vengeaient de tout ce qu'ils ont eu à subir eux-mêmes dans leur scolarité... On a de plus en plus affaire à des gosses dont les parents ont mal supporté cette école obligatoire avec son fabuleux "collège unique" qui est, selon moi, la pire des conneries qui soit dans le monde éducatif... Si à cela on ajoute ce mépris ambiant pour les profs et la dictature de l'enfant-roi, ça donne ce que j'ai cité plus haut... Et encore, ça, c'est la partie immergée de l'iceberg, celle dont on parle dans les média. Mais, au quotidien, dans tous les établissements scolaires, combien de fois ça arrive des lettres, des insultes, des coups de fil pour se plaindre de ci ou de ça ?

    C'est fatigant... Personne n'a jamais dit que les profs étaient irréprochables mais là, de plus en plus, ils semblent être les proies les plus faciles, ceux que personne ne défendra jamais parce que c'est "juste" un prof après tout... et, comme m'avait dit un type une fois, "les profs, c'est tous des fumistes, alors ils l'ont bien cherché."

     

    « Sandrine François- "Peut-on encore ?""Les feux de l'amour" et moi »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Octobre 2008 à 21:34
    Line-Ptasy
    Vraiment pas facile le métier de prof de nos jours.
    2
    Dimanche 26 Octobre 2008 à 21:47
    c'est en effet, un véritable problème de société.

    je ne sais pas si tu connais le roupe "les fatal picard". ils ont une chanson "la sécurité de l'emploi" qui résume assez bien ce que représentent les prof au yeux des gens aujourd'hui.

    voici le lien vers le clip :
    http://www.dailymotion.com/video/x6914y_fatals-picards-securite-de-lemploi_music
    3
    Lundi 27 Octobre 2008 à 07:59
    Je n'en peux plus de cet état d'esprit; je me démène pour que ma classe participe à des projets intéressants, sorties, etc. Pas un remerciement. Par contre, j'ai osé les priver de sport parce qu'ils étaient très agités: j'ai eu deux parents sur le dos...
    Génial le dessin!
    4
    Mardi 28 Octobre 2008 à 22:07
    Jacques l' Ardéchois
    Tu as oublié " Haut " ....dans le titre de ton article ...
    5
    Mardi 4 Novembre 2008 à 21:20
    Personnellement, je n'ai jamais cru aux soit-disant problèmes personnels de cette prof qui s'est pendue...
    L'année dernière, mon fils avait dans sa classe un gamin qui faisait les 400 coups. Mais son père partait du principe que "tous les profs sont des connards". Comment voulez-vous, que dans ces conditions le gamin en question respecte ses professeurs ???
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :