• La mort de Claude François

    La mort de Claude François

    On me le répète depuis des années : Claude François est mort accidentellement. Un accident bête et fatal comme il peut en arriver tous les jours, à tout le monde. Je n'ai jamais réussi à croire à cette version si "officielle" et si pratique surtout. Alors, on me dit que c'est juste parce que les gens voudraient que les stars aient des morts aussi extraordinaires que leur carrière, qu'on refuse qu'un accident banal tue un être exceptionnel. Admettons.

    Mais hier soir France 2 diffusait une émission intitulée "Un jour, un destin" consacrée à la mort de Claude François. Ils ont commencé par raconter ses dernières heures marquées par de nombreux incidents en rapport avec l'électricité... ils ont bien insisté d'ailleurs afin de nous conditionner le mieux possible. Et puis, on en est arrivé au 11 mars, le jour du drame et là, j'ai eu cette étrange impression de flou artistique... les témoignages peu précis, voire contradictoires par rapport à ce qui avait été dit auparavant en particulier.

    D'abord l'avion qu'il a pris pour rentrer de Suisse où il tournait un show télé pour la BBC. J'étais sûre d'avoir lu et même entendu que le départ avait été retardé pour cause de brouillard. Dans plusieurs livres, y compris celui de Sylvie Mathurin, son habilleuse qui était avec lui à Leysin en Suisse, il est écrit qu'un "épais brouillard" a failli empêcher l'avion de décoller. Les autorités refusaient le décollage et c'est Claude François en personne qui a dû insister pour obtenir cette autorisation. Or, hier dans l'émission, le pilote de l'avion privé et Sylvie Mathurin ont dit que le temps était très clair et que seul le retard de Claude aurait pu les empêcher de partir puisque l'aéroport fermait à 23h... Point de détail ? Peut-être... mais bizarre... 29 années ont permis au brouillard suisse de se dissiper, je suppose.

    Ensuite, on en arrive aux témoignages du 11 mars. Et là, que de versions différentes ! Hier on nous dit que le chanteur devrait se présenter aux studios de la SFP pour enregistrer une émission à 14h. On nous explique qu'en réalité ça ne commençait qu'à 16h mais que connaissant Claude et ses légendaires retards, on lui demandait toujours d'être là 2h avant afin qu'il soit à peu près à l'heure réelle prévue. On nous dit que dès 14 h les gens ont commencé à l'attendre et presque à s'inquiéter. Pourquoi ? Pourquoi Rémi Grumbach dit-il que lorsque Claude l'a appelé à 14h30 pour lui dire qu'il ne tarderait plus, il était déjà très en retard ? Là encore dans le livre de son habilleuse, il est indiqué qu'il avait rendez-vous à 12h30. Pas étonnant dans ce cas que tout le monde ait commencé à s'impatienter en ne le voyant pas arriver à 14h et à s'inquiéter vraiment vers 15h30. Mais bon, ce ne sont que des horaires... on peut se tromper 29 ans après.

    En revanche, le témoignage de sa compagne et de son attachée de presse me laissent perplexe. Pendant des années Kathleen sa compagne, une jeune mannequin Américaine de 20 ans, a affirmé qu'elle était sur la terrasse de l'appartement en train de discuter avec l'attachée de presse de Claude. Il est allé prendre un bain. Soudain, elle a entendu un grand cri, elle s'est précipitée, l'a découvert accroché à l'applique, l'en a arraché (protégée qu'elle était par des sabots de bois) puis a appelé l'attachée de presse pour que celle-ci alerte les secours étant donné que Kathleen ne parlait pas français. Pendant ce temps, elle a elle même essayé de le ranimer, en vain. Dans le livre de Sylvie Mathurin, l'attachée de presse va couper le courant avant d'appeler les secours. 

    Hier, autre version : Kathleen était en train de discuter avec Claude dans la salle de bain. Elle l'a vu toucher l'applique, y rester collé et elle s'est précipitée pour l'en arracher. L'attachée de presse est arrivée et l'a aidée à transporter le corps dans la chambre puis a appelé les secours (en a oublié de couper de courant du coup). Donc, à entendre cette nouvelle version, nouvelle depuis quelques années maintenant d'ailleurs, Claude n'a été en contact que quelques instants avec l'électricité puisqu'elle s'est précipitée sur lui. Avant, quand il y avait le laps de temps pendant lequel elle devait descendre de la terrasse, arriver à la salle de bain, prendre conscience du drame et l'arracher à l'applique maudite, il se passait plusieurs minutes qui justifieraient davantage le décès d'un homme si jeune et en pleine santé. Mais peut-être la décharge électrique a-t-elle été trop forte quand même, je ne suis pas médecin.

    Pourquoi Kathleen a-t-elle changé sa version si souvent ? Elle ne peut pas dire qu'elle a oublié ! Sa première version a même été filmée dans un film de Samy Pavel... donc, si cette dame souffre de trous de mémoire, elle n'aurait qu'à revisionner son témoignage (si émouvant) de l'époque... Ce sont des détails, certes, des secondes de détails mais c'est justement sur des détails qui ne se goupillent pas bien qu'on peut avoir des doutes, des soupçons... Or Kathleen est quand même LE témoin principal de cette triste affaire. Comment personne n'est-il choqué de voir qu'on autorise le témoin principal à modifier sa version à ce point ?

    Autre détail troublant... La police arrive pour l'enquête dans l'après-midi. On interroge les deux femmes (celles aux trous de mémoire..) et on ne pratique pas d'autopsie ? Mieux encore, rapidement, dans la soirée, le corps est embaumé... Pratique l'embaumement, selon les soi-disant souhaits du défunt (souhaits justifiés par ce qu'il avait dit lors de l'enterrement d'Elvis Presley... c'est crédible tout ça)... Pour effacer vite fait toute trace suspecte disons que ça aide.

    Alors, on me dira que je cherche la petite bête, que 29 ans après il est difficile d'être précis, de ne pas s'embrouiller, que certains fans refusent la vérité parce qu'ils refusent la mort de leur idole... Peut-être. Mais, avouez que c'est troublant, non ?

    « Rêve ou message ?Cache-cache »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    pat
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:55
    pat

    Arrêtez donc avec l'accident de Claude , on sais tous qu'il était hyper maniaque et qu'il redressait cette amplique à longueur de temps oui mais voilà  ce 11 mars les fils dénudés ont eu raison de lui. Tout ça est dû a une mauvaise installation electrique et à un geste machinal de Claude , irréfléchi dans la seconde mais fatal. la faute a pas de chance et au destin. C'est ainsi on ne peut revenir sur ce stupide accident domestique qui à laissé tous ceux qui l'aimait vraiment triste et révoltés!!!!

    2
    ann
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:55
    ann
    Non, il est bien mort électrocuté.
    3
    ann
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:55
    ann
    Je trouve très bien vu les réflexions de l'auteur de ce blog.
    Quand à la personne qui dit que son médecin est celui qui était sur les lieux, ce n'est pas possible.mais je ne peux en dire plus..............
    4
    Destin
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:55
    Destin
    Je pense que claude est mort d'overdose, comme beaucoup d'autre dans les année 70 et même après, je pense entre autre a Joelle du groupe "il etait une fois"  ou Mike Brant, mais pour ne pas ternir son image (vente de disque oblige) on a passé ça sous silence....
    Concernant l'hygiene de vie, mon oeil, claude etait un Nympho connu dans le grand Paris, surtout dans la boite de nuit chez Dany.

    Tout ceci n'enleve en rien ses qualités de chanteur
    5
    Cécile
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:55
    Cécile
    A l'époque de la mort de Claude François, étant à l'université, je n'avais pas suivi les détails de l'affaire, n'étant pas spécialement fan de l'artiste. Donc, j'ai juste vu la même émission que vous récemment à la télévision et j'ai été frappée le récit de la compagne. Elle dit qu'en voyant Claude collé à l'applique, son réflexe a été de courir pour le décrocher, hors personne n'ignore l'extrême danger d'une telle réaction et qu'il faut en premier lieu couper le courant, sous peine d'être électrocuté soi-même !
    6
    mesrouilles
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:55
    (oui, oui, je sais, mais j'ai toujours la fâcheuse habitude d'oublier d'expliciter certains éléments en cours de route, même si je les avais en tête à un moment donné, et ça m'agace. Je crois cependant que ce sera tout, cette fois-ci) ce qui me choque aussi un peu, c'est votre façon de parler de "conditionnement" dans l'émission (que j'ai vue) par rapport aux problèmes électriques de l'endroit. Formulé ainsi, on croirait que ceux qui on fait ce programme sont parties prenante du "complot" pour masquer autre chose... alors que s'ils font ça, c'est tout bêtement pour amplifier le côté dramatique de l'accident "qui lui pendait au nez". Vous pensez bien que même le plus obscur gratte-papier bondirait sur la plus petite occasion de démonter une "thèse officielle" s'il avait une excellente raison de le faire (ça lui rapporterait gros, au moins en terme d'image), alors toute une équipe de télé qui serait confrontée aux "incohérences" que vous évoquez... même les secrets d'état sont victimes de fuites, alors la mort d'une "simple" star de la chanson... mais bon, il y a pire, c'est pas comme ceux qui croient dur comme fer qu'Elvis coule encore une retraite heureuse en sirottant de la Teq' sur les plages mexicaines...
    7
    mesrouilles
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:55
    (précision, des fois qu'elle serait nécessaire: quand je parle du "film" pour JFK, je parle évidemment de la vidéo amateur d'Abraham Zapruder, pas du film d'Oliver Stone...)
    8
    mesrouilles
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:55
    (ah, j'avais raté un commenaire intéressan) "de plus, la mort de quelqu'un ce n'est pas un bref moment qui bouleverse mais un traumastisme." <= Ben justement, les conséquences d'un fort traumatisme sont assez imprévisible. On peut aussi bien avoir des faits gravés de façon indélébiles dans la mémoire que les occulter. Et avec le temps, tout peut finir par être déformé... je prends un exemple pratique vu que je le connais assez bien: le mien. J'ai perdu mon père il y a 15 ans, j'en avais 13. Ben autant je peux vous donner quelques détails qui m'ont réellement marqués, décrire parfaitement quelques "flash" ancrés dans ma mémoire, autant je serais bien incapable de relater dans le détail l'ensemble de "l'évênement". A mon avis, je ne dois pas être le seul à pouvoir dégotter un tel exemple proche de soi, loin s'en faut.

    Si quiconque avait eu la plus petite raison d'être sceptique (pompiers, flics ou médecins, surtout son médecin personnel évoqué ici même), depuis le temps ça aurait fait du bruit. Si l'on n'a jamais rien entendu en trente ans, doit-on en conclure qu'il n'y a eu dans cette histoire que des ripoux ou des incompétents ? Difficile à faire gober, non ? M'enfin, la vérité étant ailleurs... ©X-files
    9
    Ricky
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:55
    Ricky
    Bonjour à tous,
    Vous m'avez appris beaucoup de choses sur Claude François, notamment sur son pseudo-malaise à Marseille. 
    Vous êtes très sceptiques sur les circonstances de la mort de Claude François, et vous avez raisons. 
    Il n'est pas mort assassiné, mais victime de sa phobie pour avoir une hygiène parfaite.  Je ne peux pas vous en dire plus, mais sachez que l'accident a été maquillé dans le seul but de ne pas ternir son image et celle de ses enfants.
    10
    Manu
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:55
    Manu
    Nous sommes d'accord,tous ces details font que moi aussi j'ai des doutes serieux sur le dece de ce grand monsieur.
    11
    mesrouilles
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:55
    mesrouilles
    Entre se poser des questions et surpasser ce cher Antoine dans les élucubrations, il y a un pas... entendons-nous bien, malgré le vocabulaire employé dans mon précédent commentaire je n'ai rien contre Cloclo, au contraire. Sinon, je ne serais jamais tombé ici... C'est juste que la fâcheuse tendance du bon peuple à toujours chercher des con-spirations partout commence à fatiguer même des "sceptiques" de mon espèce. La plupart du temps d'ailleurs, quand on en vient à des éléments matériels, ceux qui font ces "pseudo-démonstrations" n'ont pas ou peu de connaissances réelles des domaines dont ils parlent, répétant au mieux des "on-dit"... Mais bon, il faut croire que c'est le lot des évênements ou personnalités mythiques...

    Y a-t-il au moins UN fait indéniable, quelque chose de tangible, qui peut laisser planer un doute sur la mort de Claude François ? Pour JFK, on a un film démontrant que la thèse officielle ne tenait pas (Oswald aurait tiré d'un endroit totalement incompatible avec l'impact mortel), mais là ? Si l'on me ressort la fameuse applique et que la gaine des cables a été coupée et non usée "naturellement", là, je veux bien, mais en attendant...

    Je doute fort que les pompiers ou la police ne se soient pas posés toutes les questions pertinentes à l'époque, surtout sur un dossier qui allait intéresser autant de monde. Déjà, première chose que j'ai vérifié (valable aujourd'hui et qui l'était certainement à l'époque), l'autopsie légale n'est effectuée que pour les décès SUSPECTS http://www.france5.fr/sante/societe/W00512/4/ . Alors pour une électrocution dans un appartement "vérolé"... A moins de trouver un quelconque enjeu "supérieur", politique notamment, qui justifierait que l'on étouffe une "affaire", vous aurez du mal à expliquer ce qui aurait pu pousser les forces de l'ordre et la justice à ne pas faire correctement leur boulot. Ou alors, ça a dû coûter cher...

    Pour cette histoire d'embaumement, faut-il s'en étonner pour un homme longtemps complexé physiquement, maladivement soucieux de son image et craignant certainement la déchéance physique ? Dans toute la folie qui a entouré ce drame, ce n'est pas ce choix des proches qui est le plus surprenant... moi, ce qui m'étonne, c'est qu'on puisse se poser autant de questions quand on n'a ni élément matériel pouvant lever un doute ni mobile sérieux. Il a laissé des dettes, s'il tyranisait son entourage personne ne les obligeait à rester (sa compagne en tête) et si c'était l'oeuvre d'un(e) fan taré(e) il n'y aurait eu aucune raison d'étouffer quoi que ce soit. Alors ?

    Ben alors rien, de toute façon. Inutile de prolonger ce qui sera certainement un "dialogue" de sourd. Croyez-bien que je suis ouvert à toute théorie un tant soit peu plausible, quel que soit le sujet... à partir du moment où l'on peut présenter des faits "matériels" irréfutables, vérifiables et vérifiés par des gens qui sont experts dans leur domaine ou ont su trouver l'appui d'experts reconnus. Le crime parfait n'existe pas, le silence éternel non plus et tout finit par remonter... quand il y a quelque chose à faire remonter, bien évidemment. Le reste n'est digne au mieux que d'un bon polar, mais hélas plus souvent d'un mauvais... comme dirait Al Gore, il y a des "vérités qui dérangent", alors on s'en élabore d'autres plus "satisfaisantes" à défaut d'être plus "pratiques". Il faut toujours un coupable, c'est bien connu, et le sort ou l'inconscience font de bien mauvais coupables, hélas...

    Sur ce, bonne continuation.
    12
    mesrouilles
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:55
    mesrouilles
    Hé oui, en fait, ce sont les chinois du FBI, comme pour le 11 Septembre. 'pis ils ont aussi monté le canular de l'homme qui marchait sur la lune... Bon, faut arrêter, là. Pour la télé, il est fréquent qu'on enjolive ou dramatise la réalité pour plaire au Dieu audimat, il est rare en tout cas qu'elle ne soit pas scénarisée. En plus, le temps aura déformé bien des souvenirs... mais bon, jouons à fond la carte du complot: quel mobile ? L'argent ? Il était apparamment notoire qu'il avait des dettes conséquentes. Crime passionnel, envers celui qui devait mettre trois filles différentes dans son lit chaque jour ? Les enquêteurs ont dû y penser, à l'époque, mais si l'usure des cables de l'applique n'avait pas été "naturelle" ils s'en seraient vite rendu compte, c'est leur boulot... en bref, on a juste un gugusse qui n'avait pas remis l'installation électrique de son appart en état, qui a oublié que l'eau ça mouille et qu'en plus c'est un excellent conducteur (amplifiant probablement l'effet du courant), et dont la mort accidentelle à la cause évidente ne justifiait pas de faire une autopsie. Je me demande ce qui a le plus traumatisé les fans: qu'il soit mort, ou qu'il soit mort "comme un con", une mort "pas glamour" comme un attentat ou un accident de bagnole à la James Dean ? A mon avis, seule la seconde option peut expliquer un tel acharnement à élaborer tout un tas de théorie plus capillotractées les unes que les autres. Foutez-lui la paix, que diable !
    13
    MICHEL
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:55
    MICHEL
    Il n'y a pas grand chose de troublant dans les commentaires précédents. Une femme de 20 ans, amoureuse de Claude François, ne parlant pas français, a donné (en anglais à des policiers français ...?) des versions apparemment différentes d'un bref moment qui a bouleversé sa vie. Et alors ... ? Cloclo s'est bêtement électrocuté seul dans son bain, et rien ne pouvait le sauver. C'est son médecin, arrivé le premier sur les lieux, qui l'affirme. Je le crois d'autant plus volontiers que ce médecin est aussi le mien depuis 13 ans, et que c'est un homme tout à fait sérieux.
    14
    Claudia
    Lundi 21 Avril 2014 à 15:12

    En fait de sources sûres,Claude françois est décédé d over dose . C est un médecin à l époque jeune interne qui me l à assure. Je ne peux admettre qu on prenne les gens pour des imbéciles . Le mensonge  et le show bise sont liés tout comme nos hommes politiques. Que du vent... À quand la révolution ? 

    15
    Lundi 21 Avril 2014 à 15:34

    Bizarre, j'avais des sources sûres aussi qui disaient qu'il était mort au bois de Boulogne... Et d'autres sources aussi sûres d'une maladie que l'on n'appelait pas encore le sida. Que de sources sûres, tout de même... On les croirait plus volontiers si elles étaient capables d'accorder leurs violons...

    16
    Velo rouge
    Dimanche 27 Avril 2014 à 02:49
    Il est mort d'une overdose de drogues. Je connaissait l'infirmiere ou il a abouti.
    17
    Dimanche 27 Avril 2014 à 14:27

    Bien sûr... et moi j'en ai connu une autre qui disait qu'il était mort du sida (avant qu'on commence à en parler !)... Elle jurait ses grands dieux qu'elle l'avait vu et soigné aussi. Comme quoi, hein... Tout a été dit ! Et surtout n'importe quoi par n'importe qui. 


    Une seule chose est absolument certaine : il ne se droguait pas. Et ça, je le sais aussi de source sûre. 

    18
    Gauthier
    Samedi 14 Mai 2016 à 15:07

    Mon oncle a bien connu le commissaire divisionnaire du secteur Exelmans à Paris. Celui-ci a évoqué des choses un peu étranges à la suite de cet évènement. Je ne suis pas en mesure de palabrer sur les circonstances de la mort du chanteur, néanmoins des faits un peu louches méritent d'être cités.Si il est vrai que le premier arrivé sur les lieux est un pompier qui tentera ( selon ses dires) de réanimer le chanteur, il faudra plus de 35 minutes avant que la police n'arrive......alors que le commissariat central du 16ème n'est qu'à 5 minutes de l'adresse. Le médecin qui détermina le décès ne resta que 7 minutes ( montre en main ) selon le brigadier Pouchard pour délivrer le certificat de décès!! Le major Nadjar qui prit connaissance du PV rédigé par Pouchard fût donc informé que le visage du chanteur présentait des coupures profondes et que la partie frontale était tuméfiée, le corps était couvert d'hématomes de taille d'une main à plat. 

    Pour info, le PV numéro 1164 a disparu des archives du commissariat 3 jours plus tard, aucune copie ni transcription n'est disponible à ce jour. Selon Pouchard, il manquait déjà la dernière page lorsqu'il fût transmis au parquet de Paris.

    Selon Igor Moskar, l'homme d'entretien de l'immeuble où résidait le chanteur, une entreprise de réparation était venue la semaine précédant le 11 mars pour vérifier toutes les prises de l'appartement et certaines avaient été changées.

    Selon Patrick Lebon, fonctionnaire de police qui retourna dans l'appartement le 15 mars pour vérifier la cause accidentelle du décès, il trouva l'endroit en grand désordre dans la chambre du chanteur, tout avait été retourné. Pouchard dira plus tard que le trousseau de clés de l'appartement, des objets personnels du chanteur, des documents comptables et des photos, la carte grise de la mercedes ( une 450SEL 6,9 litres) avaient disparus et c'est lorsque Lebon le signala dans un nouveau rapport qu'il s'aperçu que le rapport initial n'était plus disponible.

    Dernier point: le chanteur fût embaumé très vite ( sans l'accord de sa famille) ce qui rendit définitivement impossible toute enquête ultérieure ne serait ce qu'une autopsie.

    Par ailleurs,le chanteur gagnait beaucoup d'argent mais il en dépensait aussi énormément à tel point que sa banque lui refusa une avance de trésorerie au début d'année 1978 et c'est une famille bien connue de gangsters parisiens ( proches du gouvernement de l'époque) qui lui avança 3 millions de francs lourds. Quand le chanteur disparut, toutes ses sociétés étaient virtuellement en faillite et son appartement a été vendu aux enchères peu de temps après et le moulin de Dannemois ne trouvant acquéreur tomba en ruines et fût racheté pour une bouchée de pain en 1998 par un couple de boulangers qui redonnèrent vie à l'endroit après de coûteux travaux.

    Enfin, le fisc à qui le chanteur devait aussi de l'argent préempta les droits d'auteurs jusqu'à épuisement de la dette. Afin de préserver les ayants droits ( ses deux fils), les avocats décidèrent de créer une nouvelle société de production afin que puisse perdurer la légende du chanteur. 

    Je me risquerais à dire que les fils de Claude François sont très vigilants à ce qu'aucune preuve ne vienne entraver la bonne marche de leur affaire d'autant qu'ils connaissent parfaitement la vérité sur la mort de leur père et qu'elle est bien moins reluisante que ce qu'il en est dit.

     

     

     

     

     

      • Samedi 14 Mai 2016 à 16:34

        Savez-vous à quelle heure les faits se sont réellement passés ?

    19
    Peu importe
    Samedi 3 Septembre 2016 à 02:29
    Oh pitié les gens,s'il vous plaît ! Claude est mort de sa maniaquerie. Combien de fois faudra t-il que les gens qui ont côtoyés le chanteur se répètent? Il n'arrêtait pas de la remettre droite cette maudite applique!ça à été dit dit et redit! Combien de notes Claude à laisser à ses employés pour leurs dire de faire venir l'électricien.qui d'ailleurs à fini par venir,mais Claude dormait, impossible de passer par sa chambre pour accéder à la salle de bain. Et puis un jour notre cloclo à oublié qu'il avait les pieds dans l'eau. Voilà la triste vérité.Un tragique accident.Arrêtons de débattre sur sa mort et parlons encore et toujours de sa brillante carrière si vous le voulez bien ☺
    Bien à vous..
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :