• L'intelligence des animaux

     
    Depuis quelques temps se développe enfin la théorie selon laquelle les animaux ne seraient pas dépourvus de pensée, loin de là. Cela me ravit vraiment car j’en ai toujours été persuadée mais on m’a toujours considérée comme une douce rêveuse, au mieux… et une folle furieuse au pire. Au collège, j’ai même eu droit à une leçon de morale à ce sujet. J’avais en effet osé prétendre qu’un animal était capable de faire des choses incroyables par courage ou par amour de son maître. Le prof m’avait alors expliqué qu’il fallait véritablement que je m’enlève ces absurdités de la tête ou qu’au moins je n’ai jamais l’audace de les évoquer en public. Pour lui, un animal est un animal point final… n’agissant qu’en fonction de ses instincts, rien d’autre. Ce sermon m’avait profondément agacée à l’époque… et en y réfléchissant ça m’agace toujours. Ensuite, j’ai un droit de la part d’un membre de ma famille à d’autres leçons de morale m’expliquant en long en large et en travers que les animaux ne sont que décoratifs, à l’instar des plantes vertes, et n’ont par conséquent AUCUN intérêt. Selon cette personne il aurait été plus intelligent de m’occuper des êtres humains que des animaux… comme si l’un et l’autre étaient incompatibles ! N’importe quoi ! Pourquoi ne pourrais-je adorer mon chat et mes amis ? En quoi le fait d’adorer mon chat lui prouverait que je n’aime pas les gens ? Une aberration, tout simplement !
     
    Alors, je suis très contente de voir que de nombreux scientifiques renommés accordent désormais une réelle forme d’intelligence à nos amies les bêtes. J’ai toujours été consciente que les animaux n’ont pas la même intelligence que nous, évidemment mais pourquoi à partir de ce constat leur refuser la moindre intelligence et tout baser sur l’instinct ? Nous avons aussi nos instincts, ils ont les leurs, plus développés certes mais pas incompatibles avec la notion d’intelligence. Ce serait trop restrictif ! Ils ont aussi des sentiments et une certaine forme de réflexion, selon leurs moyens. Ne comparons pas ce qui n'est pas comparable non plus... une limace sera moins performante qu'un éléphant, ça paraît évident !
     
    Donc arrêtons de dénigrer les animaux et de nous proclamer les maîtres du monde car, même si nous avons des qualités certaines, nous avons pas mal de choses à apprendre du règne animal.
    « Une merveilleUne définition de l'amour »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :