• J'aimerais bien comprendre

    A l'instant, je me posais une question en lisant les commentaires d'un article sur le web pédagogique (un site dédié aux profs, aux cours, tout ça). Une bonne femme critiquait les profs, comme d'hab'. Sous-entendu qu'elle ne l'est pas. Evidemment. Et d'un coup, je me suis dit que si je méprisais une profession, vraiment, au point d'en avoir un dégoût profond (je cherche laquelle mais je ne trouve pas... en dehors des policiers lorsqu'ils flashent les gens juste pour arriver à leur quota de contraventions et qu'on se fait avoir pour être à 76 au lieu de 70 alors que tous les matins, sur la même route, on se fait doubler par des gens qui sont au moins à 100 et que là, il n'y a pas de radar... mais sinon, les policiers, je n'ai rien de spécial contre eux...).... donc, si je méprisais une profession à ce point, irais-je perdre du temps à lire des articles qui ne concernent QUE cette profession ? Et pire encore, irais-je perdre mon temps si précieux pour une profession que je méprise à ce point, en écrivant des commentaires ?

    Si je suis sur un site et qu'on parle d'un métier qui ne me concerne pas et/ou ne m'intéresse pas, je ne vais pas lire l'article... et même si je lisais, je n'irais pas poster un commentaire pour dire "Ah, ah, ah tous des pourris...". Quel intérêt ? Même pas ça me vient à l'esprit ! Alors, je me demandais pour quelle raison les sites de profs (faits par les profs pour les profs, en gros) passionnent autant ceux qui ne le sont pas et qui leur crachent dessus à qui mieux mieux ? A part juste pour le plaisir sadique de cracher leur venin encore et encore, je ne vois pas... mais même là, quel intérêt ? N'ont-ils pas mieux à faire de leur clavier, ces gens-là ? Je sais pas, je m'interroge parce que je trouve ça pour le moins curieux...

    Que des gens aient envie de découvrir un métier, why not... mais même quoi... C'est souvent spécialisé, comme tous les sites consacrés à un truc en particulier. Ou alors, c'est moi qui ne suis pas du tout curieuse... parce que, franchement, même si j'aime beaucoup mon vétérinaire, et que pendant un temps j'ai rêvé d'exercer ce métier, je n'ai jamais eu idée d'aller sur un site consacré aux vétos, à leurs pratiques, à leurs études, à leur formation.... Idem pour les vendeurs de voitures (et pourtant, j'aime les voitures !), pour les boulangers, les pâtissiers, les peintres, les plombiers (quoi ? on en a besoin et je sais qu'ils ne sont pas tous à la hauteur de nos espérances...) et tous les autres métiers que je suis amenée à fréquenter.

    J'ai eu affaire à des médecins absolument minables, infects, méprisables... vais-je pour autant aller sur des forums médicaux pour salir cette profession ? Ben non... ça ne m'a jamais traversé l'esprit et pourtant, je suis susceptible d'en recroiser dans ma vie. Peut-être faudrait-il alerter l'opinion ??? Demain si mon banquier me fait un coup tordu, vais-je me précipiter pour lire plein d'articles sur les banques et insulter tous les banquiers en commentaires ? Apparemment, oui, je devrais !

    Je cherche les raisons qui poussent ces gens qui méprisent les profs à se gargariser des articles spécialisés qui ne concernent, à la base, que les profs...En plus, pour ressortir toujours leurs éternelles critiques qui prouvent qu'ils n'ont pas vraiment lu l'article en question, souvent ! Je ne parle même pas des articles qui sont dans les journaux généralistes là, mais bien de sites spécialisés... qu'est-ce qu'ils viennent y foutre ? Surtout qu'ils se prétendent toujours tellement plus occupés que les profs, moi je trouve qu'ils ont du temps à perdre pour des conneries (et des cons, si on en croit ce qu'ils écrivent) !

    Bref, ça m'intrigue... pourquoi une telle fascination mêlée de rejet ? Une vieille frustration d'enfance où on n'a pas osé dire à son prof d'aller se faire voir ailleurs ? Une vieille rancœur parce qu'on s'est pris une remarque injuste ou qu'on estime avoir été le bouc-émissaire d'un prof? Un compte à régler parce qu'un prof a été salaud avec ses enfants ? A part ça, je ne vois pas l'intérêt de scruter ainsi les sites où ça cause "enseignant"... et puis, si ça se trouve, ceux qui sont là n'ont rien vécu de si dramatique à l'école et c'est juste parce que c'est une mode de casser du sucre sur tout le monde quand on est bien à l'abri derrière son clavier ! Si on allait sur certains sites et si on pouvait les identifier, on les trouverait peut-être en train de critiquer d'autres professions d'ailleurs ! 

    « La vérité sort de la bouche des élèvesEn haut de la falaise »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Yentl222
    Lundi 10 Juin 2013 à 21:58

    Je n'ai jamais compris non plus que certains critiques des choses qu'ils n'aiment pas sans qu'elles leurs sient imposées... comme dit l'expression "si tu n'aimes pas ça n'en dégoute pas les autres" alors si la critique est si aisée partout cela doit venir d'un malaise ou de frustrations anciennes comme tu le dis si bien...

    2
    Lundi 10 Juin 2013 à 21:58

    Ouais!!! zont que ça à foutre, ces branleurs!! oups, toutes mes excuses, je me suis laissée emporter par une bien malsaine colère...

    3
    Lundi 10 Juin 2013 à 22:01

    @Sophie : on ne t'en voudra pas... après tout, il paraît qu'il faut dire ce qu'on a sur le coeur et que c'est pour ça qu'ils s'expriment aussi violemment, pour exorciser leur colère contre les injustices de ce monde !

    @Yentl : ben oui, c'est pas logique comme attitude !

    4
    Abigaël13
    Mardi 11 Juin 2013 à 01:00

    Je suis mal placée pour te répondre, car je suis d'une curiosité qui m'entraîne parfois d'un blog initial, à celui d'un commentateur qui m'interpelle, et de fils en aiguille, j'ajoute à mes favoris, les recettes de cuisine (alors que je ne cuisine pas juste pour moi !!!!), les collectionneurs de muselets (il y a des merveilles), des peintres inconnus et incroyablemenet doués, des photographes dont l'oeil aiguisé me fait découvrir une autre façon de regarder les objets et les gens ou me promènent dans des pays dont j'ai rêvés et que je ne connaitrai jamais , des profs à l'humour incisif, des poête(sse)s, des humoristes, des journalistes, et même (comble du comble) des blogs de politique qui me font voir les adhérents (ou militants) et les contestataires sous un jour dont je n'avais même pas idée !!!!!! C'est mon choix, et à partir du moment où je me suis fait connaître, je trouve normal de dire si j'aime, ou pas, et pourquoi.... N'est-ce pas le principe d'un blog ????? Quand au dénigrement et à la violence verbale systèmatique, ça me révulse physiquement... Alors courage Béa ! la bétise humaine n'a pas de limite !...... c'est pas pour ça qu'il faut baiser les bras !!!

    5
    Mardi 11 Juin 2013 à 05:30
    José61

    Non mais allo...

    6
    Abigaël13
    Mardi 11 Juin 2013 à 12:50

    oups ...! je voulais dire : c'est pour cela qu'il ne faut pas baisser les bras !! Of course!!!

    7
    Mardi 11 Juin 2013 à 16:08

    Il y a des S farceurs si on les oublie !

    8
    Agrum
    Jeudi 13 Juin 2013 à 20:43
    Agrum

    Voici ce que ces gens ne devraient jamais oublier :

     

    9
    Jeudi 13 Juin 2013 à 20:58

    oui !

    10
    Agrum
    Jeudi 13 Juin 2013 à 21:11
    Agrum

    Il paraît qu'aux Etats-Unis, on voit fréquemment ce genre de message collé sur les voitures. Ici, ce n'est pas l'ambiance...

    11
    Jeudi 13 Juin 2013 à 21:20

    Je préfère ne pas avoir de message sur ma voiture s'ils doivent être de la même teneur que ceux des commentaires qu'on peut lire dès qu'un article parle des profs..

    12
    Agrum
    Jeudi 13 Juin 2013 à 21:25
    Agrum

    Le message sur la voiture, c'est le "If you can read...". Ceci dit, je ne le collerais pas non plus sur mon blanc véhicule.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :