• Injustices

    Puisque je suis fille unique, je n'ai pas connu les "joies" des disputes entre frère et soeur, évidemment. Il m'arrivait de me disputer avec les gamins que ma mère gardait mais, comme j'étais quand même très âgée par rapport à eux, c'était assez rare et pas trop autorisé non plus... Mais, j'entendais parfois des enfants à l'école évoquer leurs relations avec leur frère ou leur soeur et surtout les engueulades qu'ils se prenaient alors que c'était petit frère ou petite soeur qui avait tout provoqué. A l'époque, de ce point de vue, je m'estimais très heureuse d'être seule ! Parce que, finalement, les parents, en toute bonne foi souvent, je pense, doivent se planter de coupable régulièrement...

    L'autre jour, j'étais dans une grande surface et devant moi, dans un rayon, deux gamins. La fille, plus petite, dans le siège du caddy et le garçon, un chouïa plus grand, debout. Le père, occupé à choisir un magazine. Le garçon passe devant le caddy, la gamine lui balance un coup de pied puis plusieurs en secouant ses jambes. Ce à quoi il répond en attrapant les dites jambes et en criant sur sa soeur. Elle continue, bien sûr et là, le garçon lui met une petite tape sur la figure... Vlà t'y pas qu'elle se met à hurler en se tenant l'oeil, style j'ai été agressée violemment. Là, le père se retourne et qui il engueule ? Le garçon !!! J'étais témoin mais bon... ça ne me regardait pas, dans un sens. Mais, n'empêche, j'aurais parié que la fille allait jouer les pestes et se faire passer pour la victime. Le père n'y a vu que du feu, consolant son bébé chéri pendant que son fils tentait, en vain, d'expliquer que c'était elle qui avait commencé... Mais, pas moyen de se faire entendre. Il était jugé et condamné direct juste parce que l'autre avait fait son cinéma pour se faire plaindre...

    Et ce matin, pareil. A la clinique. En plus. Je les aurais claqué les deux gosses. La mère, impassible, laissait ses rejetons hurler alors qu'il y avait des gens malades dans les couloirs aux alentours mais, pas grave... ce sont des enfants, il faut les laisser s'exprimer, n'est-ce pas ? Bref... Un moment, la mère tourne le dos. Elle laisse la fille avec le carnet de santé sur les genoux. Le garçon vient et tente de le lui prendre, prétextant que c'était le sien. S'en suit légère altercation durant laquelle la "gentille" fille mord son frère ! Carrément. Le frère s'offusque. Normal. La mère ne moufte pas, ne se retourne pas. Comme le frère avait réussi à récupérer le carnet de santé convoité, la peste se reprécipite sur lui et là, il fait un geste plus brusque et elle part en braillant avec, comme l'autre du magasin, sa main sur son oeil en disant"Il m'a tapppéééééeeeeeeeeeee". Et la mère, of course, elle se réveille de son "coma" et engueule le garçon... Alors qu'il venait de se faire sauvagement mordre par sa soeur aussi sauvage qu'hystérique ! La mère n'a cru qu'un seul son de cloche.

    Comment ne pas développer un vif sentiment de jalousie voire de la haine vis à vis de son frère ou de sa soeur lorsque les parents croient systématiquement celui, ou celle (parce que je pense que les filles sont plus douées à ce petit jeu de la manipulation) qui va se plaindre ! Pour le cas de ce matin, les deux étaient aussi insupportables donc, les deux auraient dû se prendre un savon (et plus si affinités) ! Et comme la mère avait très bien entendu son fils crier une première fois, elle aurait dû comprendre que sa sainte fille n'était peut-être pas si blanche que ça... Suite à cette scène pitoyable, ils sont sortis de la clinique en continuant de se disputer, en criant sous le regard indifférent de leur bien aimée maman... Bref encore une fois, tout ce que je déteste ! A leur âge, déjà, jamais je n'aurais songé à me comporter comme dans dans une clinique et si par malheur je l'avais fait, j'aurais entendu parler du pays au point de ne jamais recommencer...

    C'est pas simple d'être parent mais, je pense que les dits parents seraient bien surpris de voir qui est le vrai coupable et qu'ils font souvent des erreurs judiciaires juste parce que chouchou a bien repéré la marche à suivre pour obtenir avec jubilation une punition du frère ou de la soeur innocents. Décidément, j'aurais détesté avoir un frère ou une soeur ! Et "être une soeur" me direz-vous ? Comment aurais-je été ? Aurais été celle qui se fait punir injustement ou celle qui magouille pour faire punir l'autre ? Aucune idée ! Je crois que si j'avais été punie injustement j'aurais tout mis en oeuvre pour obtenir vengeance ! Et, si j'avais été la sale peste qui fait punir l'autre ? Euh... je ne me vois pas dans ce rôle sauf pour me venger justement !

    « Un blog disparaît... c'est triste.Hervé Vilard - Le Goéland »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Eireen
    Mercredi 6 Mars 2013 à 17:37

    J'aime beaucoup cet article, d'autant plus que je suis issue d'une fratrie ;) !!!

    Rien n'est simple en la matière ... J'ai toujours eu beaucoup d'admiration pour mes deux aînés, plus âgés que mon frère puîné et moi, où les relations étaient d'égal à égal, avec des luttes intenses sur des petits détails ;) !!!

     

    2
    Mercredi 6 Mars 2013 à 17:51
    José61

    C'est comme ça qui nait la violence, au plus jeune âge avec la bénediction du saint paternel-maternel....

    Moi, après avoir baffé dignement les sales gosses, j'aurai fait profiter la sale mère d'une bonne baffe elle aussi, y a pas de raison!

    3
    Mercredi 6 Mars 2013 à 18:07

    Oh oui, José ! J'en aurais eu envie !!! Mais bon, j'aurais été traitée de facho !

    4
    Eireen
    Mercredi 6 Mars 2013 à 19:56

    Non, mais le José est violent !!! Peut-on le louer ^^ ?

    5
    Mercredi 6 Mars 2013 à 20:18

    Faut lui demander !

    6
    Mercredi 6 Mars 2013 à 23:22

    Concernant l'expression référence directe à la bible, dans laquelle Matthieu déclare que face à une humiliation, il faut tendre l'autre joue " , pour moi pas question, je frappe le premier ... non mais ho !... pas de quartier !...

    D'autant plus que je suis adroit de la main gauche et je suis gauche de la main droite. Oui, tu as deviné, je suis gauché, mais attention quand même, jeu de main, jeu de vilain...

    Bisous ma Béa en direct de l'Ardèche ...

    7
    Mercredi 6 Mars 2013 à 23:26

    Gros bisous bretons, Jacques le gaucher ! Il paraît que les gauchers sont adroits justement, alors, je ne douterais pas de ton adresse et ne me risquerai pas à te provoquer en duel !

    8
    Eireen
    Mercredi 6 Mars 2013 à 23:42

    Je confirme pour les gauchers ^^ !!!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :