• Il ne reste qu'à oublier

    C'est la journée de la gentillesse. Aujourd'hui, je ne me sens pas gentille. Je ne me sens pas courageuse. Je ne me sens pas "quelqu'un de bien"... Je veux juste oublier ce que j'ai vu parce que je n'aurais pas dû et surtout pas voulu le voir... parce que je n'avais jamais vu ça encore... J'en avais entendu parler, comme tout le monde... Je le craignais aussi, comme tout le monde mais ça n'était presqu'un mot.

     

    Aujourd'hui, il a un visage ce mot... même deux visages ! Le mari et la femme, les deux ! D'anciens voisins que je n'avais pas revus depuis une dizaine d'années. Deux visages qui sont tellement loin de ceux d'autrefois, de ceux que j'avais dans mon souvenir... Lui, il m'a semblé vaguement le reconnaître. Elle, je ne l'ai même pas reconnue du tout ! Il a fallu qu'elle me dise son nom... Comment une maladie peut-elle... Bien sûr, je savais les dégâts que cause cette saloperie mais je ne l'avais jamais vu en vrai, sur quelqu'un, pas comme ça... Cette femme qui était si belle autrefois, je ne l'ai pas reconnue... Son mari non plus, pas vraiment, pas complètement... Ils sont sortis de leur voiture et là, ces deux personnes je ne les ai pas reconnues, détruites qu'elles sont par ce mal qui fait si peur...qui me terrorise encore plus aujourd'hui.

     

    Alors, je veux oublier au plus vite, je ne suis pas courageuse... je suis lâche même... mais, cette image dépasse mon supportable... Leur courage vient se heurter à ma lâcheté... Comment font-ils ? Comment peut-on survivre comme ça ? Je les admire mais ils me font peur... leur maladie me fait peur... ils ne sont plus eux, et pourtant ce sont eux... Jusqu'à leur voix qui n'est plus la même ! Je n'imaginais pas... Je ne savais pas... Il n'y a pas de mots... J'ai l'impression qu'il faut que j'oublie au plus vite comme si c'était trop lourd à porter... Je l'ai dit, je ne suis pas courageuse... Ils portent cette maladie chaque jour depuis des années et je ne suis même pas capable de porter l'image que j'ai vue pendant quelques minutes...

    « Tout est dans la réciprocité...A faire savoir »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 14 Novembre 2011 à 17:07
    Mireille

    Ces situations sont souvent très difficiles à gérer... je peux comprendre ta réaction Béatrice face à cela. L'Humain est ainsi fait il a peur de voir ce qu'il pourrait lui aussi avoir, attraper, subir. Souvent c'est comme une projection et nos réactions vont de pair. Faut pas être si sévère envers toi pour cela... bisous

    2
    Lundi 14 Novembre 2011 à 21:02
    Mireille

    Suis désolée :( Il y a des moments où les mauvaises nouvelles s'accumulent on dirait...

    3
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 09:39
    Véro

    Bonjour Béatrice, ton témoignage me bouleverse car il décrit quasi mot pour mot ce que je ressens face à cette maladie que j'ai récemment été amenée à côtoyer de très près hélas...et qui a fini par emporter un être que j'aimais. Et ce sentiment d'impuissance qui s'ajoute à cette peur panique n'arrange rien...Je profite de mon passage chez toi pour te remercier de tes mots régulièrement posés chez moi...et qui me font du bien car ils sonnent justes et me ressemblent. Belle journée à toi. Bisous.

    4
    Armand
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:41
    Armand
    Chère Béatrice, Je ne me suis jamais intéressé au physique des gens. J'ai une amie des blogs que j'ai eu le plaisir de rencontrer quelques fois dans la vie réelle. Mon épouse la connaît aussi, maintenant que cette dame nous a rendu visite deux ou trois fois. Personnellement, les rencontres épistolaires me suffisaient pour nous créer des liens amicaux. Pour moi, une longue maladie se traduit par une espérance de vie plus réduite, pas par autre chose. C'est probablement une grosse différence entre les hommes et les femmes... Amitiés P.S. La nuance que j'aimerais apporter est que certaines maladies apportent des handicaps plus ou moins inesthétiques: certains se mettent à saliver, leur bouche ne se fermant plus correctement, par exemple. J'aurais du mal à leur donner un bisou!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :