• Flash back

    Remettre le nez dans les anciens articles d'un blog, c'est un peu comme se replonger dans un vieil album photo. On remonte dans le temps de notre propre existence. On devient, en quelque sorte spectateur de nos propres textes avec le recul. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'on se surprend soi-même, quoique. Il peut arriver qu'on ne se souvienne plus de ce qu'on avait pensé ou ressenti à tel ou tel moment et, surtout, on avait oublié qu'on avait écrit à ce moment-là. Il me faut parfois un petit temps pour me "reconnaître" et plus les mois (et les MOI) passeront, plus je devrai faire cet effort de "me remettre" en contexte et en pensées. Ça aussi c'est l'un des aspects fascinants du journal intime et donc, par extension du blog. J'ai toujours trouvé ça amusant et même un peu stressant de redécouvrir d'anciens écrits. Amusant parce qu'il arrive qu'on ait été un peu ridicule de désespoirs ou d'extases. Stressant parce que certaines révélations de soi à soi-même peuvent être angoissantes... de vérité. Entre les choses qu'on ne pense plus, celles qu'on n'a jamais vraiment pensées, celles auxquelles on n'aurait jamais dû penser, celles qu'on pense toujours mais qui nous font toujours aussi mal comme si on n'avait pas été capable de faire abstraction... Parce que revenir en arrière c'est prendre le risque de constater qu'on n'a finalement pas évolué... ou bien, encore pire qu'on s'est perdu en route. 

    Je ne crois pas avoir écrit sur papier ou sur mon blog des choses que j'aurais à regretter... et je suis toujours dans une certaine cohérence il me semble. Etonnée, oui, il m'est arrivé de l'être, même sur ce blog, simplement parce que même avec seulement quelques mois de recul je ne me souviens plus de tout ce que j'ai pu écrire ici. Relire mes articles me replace dans une ambiance, celle du moment de l'écriture et si souvent je me souviens du pourquoi du comment, ce n'est pas toujours le cas. C'est un effort de mémoire pour remonter dans le temps et partir à la rencontre de celui qu'on était à ce moment précis.

    En cela, et en bien d'autres choses, le blog est passionnant, puisqu'il laisse une trace de soi quelque part... et même si ce n'est qu'un petit bout de soi, c'est important. il sera comme le témoignage de notre passage... au moins pour un temps puisque rien ne dure jamais. Mais c'est rassurant de savoir qu'il restera un petit quelque chose de moi dans l'immensité de la toile...
    « Toute la misère du monde...De rêves en passions, le forum ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Octobre 2007 à 05:47
    Frédéric
    Et grâce à ces "album" de phrases déposées au gré de ton humeur de l'époque, il y aura toujours quelqu'un qui se souviendra de la Béa, parfois désespérée, souvent intéressante par sa façon d'analyser les choses, mais aussi très attendrissante, qui faisait partie de l'ACF... dans une autre vie !

    Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :