• Ecriture créative

    Il y avait bien longtemps que je ne m'étais pas forcée à écrire avec une contrainte. Mais le thème de la semaine des "Impromptus littéraires" m'a inspirée. Je vous le livre ici. Il s'agissait d'écrire un texte en prenant pour phrase d'appui "Il s'est empêché de disparaître avant que l'erreur ait un visage", une phrase quelque peu énigmatique de l'auteure Virginie Lou.




    Selon Virginie Lou

     

    Il s’est dépêché de disparaître avant que l’erreur ait un visage.

    Des larmes s’ensuivirent bien sûr. On pleure toujours dans ces cas-là. On se dit que ça aurait pu être différent, être autrement. On se dit que c’est injuste et qu’on n’a pas mérité ça. On se demande pourquoi le sort d’acharne ainsi. On croit même à une malédiction. Mais, cette fois, les larmes n’y pouvaient rien changer. Il s’est dépêché de disparaître avant que l’erreur ait un visage. Il s’est empêché d’apparaître plutôt. Conscient au plus profond de lui-même qu’il était une erreur. Lui seul avait conscience de cela d’ailleurs. Les autres, tous les autres autant qu’ils étaient, croyaient au contraire au miracle. Ils espéraient depuis si longtemps. Ils attendaient sa venue avec une impatience telle qu’il les aurait déçus alors autant disparaître avant que l’erreur ait un visage. Là, aucun souci, personne n’aurait le temps de s’attacher. Personne ne se ferait d’illusions sur son avenir, pas même lui. Il n’aurait pas à écouter les phrases soi-disant rassurantes qu’on dit toujours dans ces cas-là. Il ne serait pas, il n’existerait pas et c’était bien mieux ainsi, pour tout le monde. L’erreur resterait en suspens puis serait oubliée. Il resterait un simple espoir, une sorte de rêve tellement plus beau qu’une réalité bâclée et inutile. Il vivrait pour l’éternité dans l’imaginaire de cette mère qui aujourd’hui pleure toutes les larmes de son corps. Il ne verrait pas le jour. Il ne naîtrait pas. A peine conçu, ce petit être à venir s’était dépêché de disparaître avant que l’erreur ait un visage.


     



    « 40 ans d'évolution scolaireTest de rapidité »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 7 Juin 2009 à 17:58
    Armelle
    C'est tout simplement bouleversant , tu as un vrai don pour l'écriture , ce texte dégage une telle émotion ! Bravo !
    2
    Dimanche 7 Juin 2009 à 19:24
    Kaly
    Coucou Bea, très beau ce que tu as écrit :)
    3
    Dimanche 7 Juin 2009 à 19:57
    Yentl
    Alors là, bravo, je ne voyais pas venir la chute avant de la lire...
    Déchirant et superbe à la fois !
    Bisous - Yentl
    4
    Dimanche 7 Juin 2009 à 22:39
    Jacques+l'+Ardéchoi
    Ce texte me rend triste et me fait sourire à la fois, tout dépend de l'interprétation et du sens que je lui donne...
    5
    Lundi 8 Juin 2009 à 10:05
    Marie

    Bravo, tu maintiens le suspense jusqu'à la fin, et ce sont les derniers mots qui mettent toute l'émotion sur tes mots...

    très beau texte vraiment

    6
    Isa
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:46
    Isa
    Magnifique, Béa ! Effectivement, il faut arriver à la fin de ton texte pour en saisir tout le sens et toute l'émotion qu'il dégage. Bravo !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :