• Disparitions de blogs ?

    Depuis quelques jours, je suis étonnée et déçue aussi, de voir que ma liste de blogs favoris ne cesse de diminuer. A chaque fois, ça me fait un p'tit pincement au coeur parce que, mine de rien, on s'attache à ces univers. On aime venir prendre des nouvelles et puis, soudain, on trouve porte close. 

    Je suppose que c'est logique... pendant un temps, je n'arrêtais pas d'ajouter des blogs à cette liste et maintenant, c'est l'inverse. Le temps, toujours le temps qui lasse, qui démolit, qui détruit... 

    Mais ce qui m'interpelle c'est les raisons de ces disparitions, de ces suppressions. Certains s'en expliquent, d'autres pas. Bien sûr, la première raison c'est l'impression de ne plus rien avoir à dire, en tout cas plus rien d'intéressant. Mais, ça arrive à tout le monde ça. Pourquoi supprimer le blog ? Pourquoi ne pas faire une pause ? Après tout, l'inspiration va et vient... on ne peut jamais être certain de ne plus rien avoir à dire.

    Ensuite, il y a ceux qui sont déçus par le comportement de leurs lecteurs et surtout par les commentaires que certains peuvent laisser. Je comprends que ça soit blessant mais, partir c'est donner raison à ces gens et surtout c'est leur montrer qu'ils ont atteint leur cible. Cela dit, selon la sensibilité des uns et des autres, une fermeture peut se comprendre et j'ignore comment je réagirais si ça m'arrivait.

    Et puis, il y a ceux dont les préoccupations ont changé : boulot, famille, santé... et qui lâchent tout parce qu'ils savent qu'ils n'y reviendront plus. Même dans ce cas, je trouve triste de brûler le livre qui contient des pages de notre vie. On peut le ranger dans un coin...

    Peut-être y a-t-il aussi ceux qui sont déçus de ne pas avoir de succès, de ne pas être lus, de ne pas être commentés. C'est vrai que c'est frustrant surtout quand on voit le succès de certains autres mais c'est à chacun de mettre les moyens pour être connu et surtout ne pas se tromper d'objetif : un blog n'est pas un forum et son succès ne dépend pas de la participation des uns et des autres. C'est gratifiant d'être lu, encore plus d'être apprécié mais il ne faudrait pas que ça devienne un but en soi. 

    J'ai me suis retrouvée à un moment ou à un autre dans toutes ces catégories, sauf la 2e (ouf...) et j'ai souvent fait des pauses, plus ou moins longues. A un moment, j'avoue que j'ai songé à tout arrêter parce que j'estimais que l'une des raisons pour lesquelles j'avais commencé ce blog ne tenait plus mais, finalement, j'ai continué et plus le temps passe, moins je me vois supprimer mon blog... J'y passe du temps, je le chouchoute, j'aime y venir. C'est un peu de moi, quelquepart alors, le détruire serait une façon de détruire aussi une partie de moi. Or, si un jour je devais m'auto-détruire, ou quand les aléas de la vie s'en chargeront, je trouve que c'est bien qu'il perdure une petite trace de moi sur la toile... ça me rassure en quelque sorte. Oh, je ne prétends pas que j'aurai laissé une trace indélébile, ce serait bien prétentieux et surtout bien vain, mais disons que ce sera toujours mieux que rien.
    « La Un bel hommage à Claude François »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 1er Mars 2008 à 14:04
    Quand j'avais écrit chez toi que je ne comprenais pas que l'on supprime son blog, je m'étais fait incendier (pas par toi ;-) et je suis ravi de voir que tu es d'accord avec moi. Pourquoi supprimer ce qui a été ? Pourquoi détruire ?

    Tiens, une petite rélexion qui m'amuse. J'ai des articles en attente qui sont datés en 2009 ou 2010. S'il m'arrivait quelque chose aujourd'hui (ou demain, suis pas pressé), ces articles ressortiraient, inachevés, incongrus. Brrr... ;-)
    2
    Samedi 1er Mars 2008 à 16:00
    DEGOUY
    Salut toi. Viens faire un tour sur mon blog !!!
    3
    Samedi 1er Mars 2008 à 16:44
    babou
    Je ressens exactement ce sentiment actuellement, mais je ne veux pas le fermer, d'abord parce que plein de gens viennent me voir et celà tous les jours, et aussi parce que je sais que je le regretterai, mais en ce moment, je ne vais pas bien moralement, et cela se ressent dans ma façon d'être. Je publie moins d'articles personnels parce que que j'aurai à dire ferait pleurer dans les chaumières. Bon courage à toi aussi. Babou xxxxxx
    4
    Samedi 1er Mars 2008 à 21:03
    jacques
    Tu as vraiment le chic pour taper juste.....
    5
    Samedi 1er Mars 2008 à 22:31
    Sarah
    Sarah
    bonjour toi .... je te souhaite une belle soirée 
    oui des fois c'est dommage de voir disparaitre 
    une personne sans savoir pourquoi 
    mais on peut rien y faire c'est ca l'internet 
    bisouxxxxxxxxx et calins 
    Sarah
    6
    Dimanche 2 Mars 2008 à 01:27
    Bon voilà que j'arrive pour te dire bonjour je lis cet article où tu as bien raison et en même temps je vois encore un comm de Maître PO (à qui pourtant j'étais allée expliquer ma situation chez lui...) me disant qu'il a été incendié... je crois que c'est un sujet bien personnel et ceux qui les ferment sont en droit pour X raison et personne n'a à les juger... c'est cela le monde du blog on arrive, on part, on revient ou non... dans mon cas je suis revenue alors Maître PO qu'il arrive à décrocher de cette histoire qu'il ne connaît même pas d'ailleurs... et puis merde il en vaut même pas la peine. 

    Bon Béa avec tout ceci je passais te dire un petit bonjour et t'annoncer que tu as été taguée encore une fois chez moi avec 2 autres personnes. C'est à toi de décider si cela te tente de le faire bien sûr... Pensée (alias SÉRÉNITÉ !)
    7
    Dimanche 2 Mars 2008 à 15:08
    l'hystérique
    Peut être aussi qu'ils n'ont tout simplement plus besoin de se confier, comme quand on quitte un thérapeuthe quand on a finit notre travail sur nous même...
    8
    Dimanche 2 Mars 2008 à 17:58
    chapi
    c'est difficile d'expliquer, parfois, pourquoi on en arrive là. Pour ma part, ça va de pair avec la vie, la vraie. Je n'ai pas de regret, à part de n'avoir pas conservé sur papier l'intégralité de ce que j'avais écrit. Tu sais sur un blog on ne peut pas tout dire et parfois c'est si lourd... que tout ce qu'on peut écrire paraît dérisoire à côté de ce qu'on garde en soi. Le blog est joli, mais n'a plus de sens... dans une vie quei n'en a plus non plus... enfin à cet instant-là, le jour où j'ai pris la décision, ça a été comme ça. Et puis comme tu as dit, il y a les réactions des lecteurs... reflet de ce que serait celle des gens de la "vraie" vie. Personnellement je n'oublierai jamais les mots gratuitement méchants qui ont été écrits sur mon blog sur un ami qui compte pour moi plus que beaucoup d'autres personnes au monde, et mon blog ne me manquera jamais parce que lui est toujours là alors que ces gens-là sont sortis de ma vie. Une pause n'aurait pas suffi... Et pour finir, toi Béa tu es toujours là, et ça aussi c'est super, comme quoi mon blog était joli mais n'avait plus de raison d'être, l'essentiel étant préservé; ce doit être un peu la même chose pour beaucoup de ceux qui ont pris la même décision... gros gros bisous, à bientôt
    9
    Dimanche 2 Mars 2008 à 20:42
    Bonne continuation sur ton blog ;o)
    10
    Lundi 3 Mars 2008 à 05:10
    Pensée

    Chère Béatrice, un petit mot tout simplement pour te dire que je ne suis pas fâchée ou en colère contre toi si mon comm a pu laisser cette impression. Ce n'est pas un article qui fera brisé le «lien» que j'ai et que je partage avec toi depuis un bon moment déjà et tu sais que tu es l'une des personnes de ce petit groupe qui compte beaucoup à mes yeux et que j'apprécie beaucoup. Parfois on a une réaction et me rendant ici parce que je suis inscrite à ta newsletter donc j'ai pu venir assez rapidement et j'ai juste tombé sur cet article et encore un comm qui parlait de mon histoire. C'est là où je dis que cela ne regarde que moi. Je ne veux pas m'éterniser là-dessus non plus mais je me dis qu'il y en a qui doivent aussi décrocher de cela. C'est la vie dans n'importe quoi mais dans notre réalité du quotidien... parfois on a des gens qui passent dans notre vie et hop un jour ils n'y sont plus... tu comprends ce que je veux dire ici.

    Bon alors je viens te souhaiter un bon début de semaine. J'espère que tout se passe bien aussi de ton côté et au plaisir de se reparler toi et moi... je t'embrasse. Sincèrement, Pensée XX

    11
    Lundi 3 Mars 2008 à 06:48
    FRED
    Il est vrai que pour l'instant, je manque un peu d'inspiration... mais aussi, je sais que je suis très peu lu ! Mais qu'importe, au moins je sais que le peu de personnes qui s'y rendent, s'y intéressent vraiment...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :