• Des amitiés virtuelles

    "Premier article de 2008, ça vous fait quoi ?"... "Euh, rien... simplement que je suis contente d'être encore en vie pour l'écrire !"

    Je n'ai jamais autant "entendu" parler d'amitié que depuis que je surfe sur internet. On a l'impression qu'à travers la toile, on devient ami comme par magie. Je me connecte+ tu te connectes au même endroit que moi = nous sommes amis.

    Le pire c'est sur les blogs des gamins, mes élèves entre autres, où l'on a l'impression d'arriver dans les "feux de l'amour"... On s'aime et on s'adore à qui mieux mieux. C'est beeeauuuuu !!! Pourtant, après, quand on voit l'univers de violence verbale ou même physique dans lequel ces chers enfants évoluent, on a du mal à croire à ce monde "peace and love" qu'ils affichent sur leur blog. En même temps, l'intention y est, c'est déjà pas si mal. Et puis, c'est de leur âge d'être dans les extrêmes. On adore ou on déteste, ça change tous les 15 du mois... et c'est très bien comme ça.

    Mais chez les "grands", que ce soit sur les blogs ou sur les forums, ça se retrouve aussi, dans des proportions moindres, heureusement. Que d'amitiés !Ce sont des mots doux à lire, comme à entendre d'ailleurs. Sauf que pour certaines personnes ce sont des mots en l'air... c'est plus simple et ça fait mieux de parler d'amitié que de "copinage" car ce mot n'est pas très joli et il en surtout connoté négativement. On devrait parler de "sympathie" mais ça fait un peu impersonnel et froid de dire "Tu as toute ma sympathie". Parler de "relations" c'est pas terrible non plus. Bref, on a l'impression qu'il manque un mot pour dire tout ça... pour exprimer cette sympathie qui n'est pas encore de l'amitié même si ça pourrait le devenir mais qui est plus qu'une relation.

    Le problème pour moi (et je ne suis pas la seule certainement), c'est que j'accorde une réelle valeur aux mots "amitié, "amis". Ce sont des mots qui me touchent, des mots auxquels je crois sincèrement, dans lesquels je suis capable de mettre toute ma confiance, c'est une forme d'amour spirituel puisque le physique n'intervient pas. Mais, c'est vachement fort l'amour... non ?Alors, quand on me parle d'amitié, je me dis qu'on m'aime et je commence aussi à aimer... sincèrement. J'ai tellement peu connu ça avant... Alors, si finalement je tombe sur quelqu'un qui ne le pense pas, qui emploie ce mot à la légère, je me retrouve comme une idiote, blessée, meurtrie, vexée presque d'y avoir cru. 

    D'un autre côté, ce n'est pas de la faute des gens s'il n'existe pas de mot "intermédiaire" comme je le disais plus haut et ce n'est pas de leur faute non plus si j'ose toujours espérer qu'on m'aime un peu... Ils n'y sont pour rien non plus si je me sens mal lorsque je constate qu'ils ne pensaient pas ce qu'ils disaient. Faudrait qu'on s'invente un mot... un truc qui permettrait de dire "j't'aime bien et si nous nous connaissions mieux nous pourrions peut-être devenir amis"... car, là, ça fait une trop longue phrase. Alors, si vous avez une idée, lancez-vous !Un nouveau mot pour 2008.... un mot qui éviterait aux coeurs (trop) sensibles de se briser en mille morceaux lorsque les amitiés du net ne sont vraiment que virtuelles.

    « Dalida - "Et la vie continuera"Pas le droit à l'erreur »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 3 Janvier 2008 à 06:09
    Indigo
    "web-relation"... prononcé à l'anglaise aurait plus de gueule..!
    "ami-toile"...
    "inti-bloguité"..... mon préféré !
    2
    Jeudi 3 Janvier 2008 à 10:33
    agnès
    si on parle "en général" je suis d'accord avec toi, surtout pour avoir connu des histoires vécues par d'autres qui pensaient comme toi et qui justement ont été déçus. Mais si on parle en particulier, je crois qu'il y a des gens qui emploient ce mot à juste titre, à ceci près qu'il n'y a pas d'échelle pour dire "plus" ou "moins" à l'un ou l'autre. En tout cas c'est vrai que je te connais peu mais c'est vrai aussi que je t'aime bien de ce que je perçois de toi. On ne sera sûrement jamais d'accord sur tout, et tant mieux, ça oblige à réfléchir... et puis les points communs ça rapproche, les différences ça enrichit. En tout cas si "amitié" est un mot certes un peu fort à tes yeux, alors je dis que c'est plus que de la sympathie, faut trouver le mot qu'il y a entre "sympathie" et amitié". Pour finir le temps me dira si je suis trop naïve ou si j'ai raison d'y croire, mais je crois que même à travers les blogs, de belles histoires d'amis peuvent naître, grandir... je l'espère vraiment. Quand j'éteins l'ordi, j'ai toujours une pensée pour ceux que j'apprécie fortement, c'est comme dans la vie, il y a ceux qu'on aime bien, et ceux qu'on aime beaucoup... et ceux qu'on n'aime pas on ne leur parle pas, donc tu vois je suis là et tant que tu voudras je serai là, c'est peu mais j'espère que tu y crois un peu, au moins...Bisous
    3
    Jeudi 3 Janvier 2008 à 12:36
    Cathy
    J'adore ton article, tu penses exactement comme moi c'est assez délirant parce qu'en général, quand j'essaye d'expliquer ça à un "ami" virtuel, il pige pas ce que j'essaye d'expliquer. Moi, comme d'autres, j'appelle ça des blogopotes. Ami est un mot trop fort pour une relation virtuelle, aussi bonne soit-elle, et puis un ami te connais vraiment. Sur les blogs ou sur msn par exemple, tu dévoiles de toi ce que tu veux, l'image est faussée.
    Ah, pour ce qui est du témoignage PS3, cette console est une vraie bombe, un joujou merveilleux. J'ai testé d'autres jeux que le foot, c'est vraiment un petit bijou ;o)
    Bisous et tous mes voeux pour cette nouvelle année miss
    4
    Jeudi 3 Janvier 2008 à 19:29
    agnès
    suite à ton article (et à d'autres dans le même style sur divers blogs, plus un comm en réponse au tien) ça m'est difficile à écrire mais tout ça me fait trop mal au coeur, j'ai pris une décision que j'ai expliqué dans un article sur mon blog, et je tenais à te dire que tu le crois ou non, j'ai toujours été sincère avec toi. Je te souhaite de meilleurs amis que je n'ai su l'être, bonne continuation.
    5
    Vendredi 4 Janvier 2008 à 14:14
    gregor
    L'amour est la plus belle invention de l'humanité, son plus grand rêve, sa plus belle page, son seul espoir infini, et ceux qui n'ont pas compris cela, qu'ont-ils compris ?
    6
    Vendredi 4 Janvier 2008 à 22:03
    jacques
    C'est bien d'avoir écrit cet article. " Béatrice " dit la vérité à sa façon, et rien que la vérité et inutile de dire je le jure, j'ai passé un bon moment en sa compagnie " virtuellement" (comme d'hab) bien sur, en parcourant son blog.
    Pour certaines personnes, il est vrai que de déceptions en déceptions, ça fait mal et dans ce cas de figure on est en droit de se poser des questions.....
    Toujours est-il que les gens qui t'apprécient te rendent visite et te laissent un petit commentaire...
    Je suis sur que tu dois sentir les imposteurs...
    Par contre c'est dommage et je suis un peu triste pour un certain petit malentendu, c'est vraiment regrettable....
    Kenavo...
    7
    Samedi 5 Janvier 2008 à 06:48
    FRED
    Personnellement, j'utilise souvent la formule "avoir des copains avec lesquels j'entretiens des relation amicale"... Pour moi, c'est une gradation en plus (située entre l'ami et le copain). 

    Je ne lui donnerais pas des détails trop intimes, mais tout de même un peu plus que s'il n'était qu'un copain...

    Un peu comme nous deux. Qu'en penses-tu ?
    8
    Samedi 5 Janvier 2008 à 16:28
    L'amitié est un sentiment très fort, proche de l'amour (d'ailleurs, la différence ? Le sexe ?). Alors, avoir plein d'amis sur le net, ça fait bien rire. On en est loin. En revanche, comme dans la vraie vie, on peut peut-être s'en faire mais attention de ne pas confondre amis et relations.

    Ce que l'on trouve facilement avec Internet, c'est de la convivialité. Les gens se bisoutent à tout va. Bof. Jamais bisouté quelqu'un que je connais pas, moi.

    Je préfère la complicité, et la dimension qu'Internet rajoute à ce mot... mais elle aussi, a ses limites.
    9
    Samedi 5 Janvier 2008 à 20:32
    Sérénité

    Lire cet article et ensuite tous ces comm., je vais me permettre de dire que oui je pense et je ressens une certaine amitié avec certaines personnes que j'ai connues via mon blog... et on ne peut pas dire que c'est la majorité mais bien un petit cercle de personnes. Que j'ai pu approcher aussi autrement que par blog, soit par emai, par la poste et même par téléphone où j'ai pu entendre et mettre un plus sur cette « amitié » que je considère ainsi. J'ai des amis de très longue date (amis d'enfance), des amis au boulot et des collègues de travail seulement. Pour moi c'est la même chose ici sur mon blog : j'en vois comme des amis pour moi et d'autres des personnes avec qui je partagent tout simplement sur des sujets. Ton sujet est très pertinent en effet et très intéressant. Et devine Béatrice où tu te situes dans tout cela dans mon esprit :)) au plaisir de se reparler et je te fais la BISE !! Sérénité

     

    10
    patricia 11
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:52
    patricia 11
    J' avoue ne pas avoir beaucoup d' imagination dans ce domaine. Je prononce ce mot ami (e), quand vraiment les sentiments s' y portent, sinon je dis copine, relation,voisine. Tu as l' air de douter de l' amitié via internet...pourtant j' y ai trouvé une amie véritable, et nous ne resterons pas sans nous connaître en dehors de l' écran.Tout est possible Béatrice...il suffit d' y croire, ne pas fermer la porte de son coeur. Bonne soirée.
    11
    julien
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:52
    julien
    " Aminet"
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :