• De mal en pis

    On marche sur la tête et à ce rythme-là, je me demande de plus en plus où nous allons, ou plutôt où va la France de demain. En cours avec mes 6e ce matin, travail de recherche dans le dictionnaire. De mon temps, on apprenait à se servir du dictionnaire en CE2 et je me souviens encore de la découverte de ce gros livre , à l'époque, une édition illustrée pour la jeunesse. Les élèves de 6e savent à peine leur alphabet et chercher dans un dico n'est pas chose aisée, même si on essaie de nous faire gober que les élèves d'aujourd'hui sont vachement plus "tout" que ceux d'antan. Ouais... la preuve... j'en reviens à mon propos.

    Les élèves avaient sous les yeux un texte dont tous les noms communs avaient été remplacés par le nom qui les précède directement dans le dictionnaire, ce qui donnait par exemple "le paso doble du factage" à la place du "passage du facteur". Dans la plupart des cas, il n'y avait pas spécialement besoin de regerder dans le dico pour trouver les mots mais c'était quand même le but : manipuler le dictionnaire et être capable de retrouver le sens d'un texte. J'explique 3 ou 4  fois la consigne, (faut bien ça ...) avec des mots bien différents pour que tout le monde comprenne ce qu'il faut faire et hop, ça se met à bosser...

    A un moment, un gamin m'appelle parce qu'il ne trouvait pas le mot qui pouvait remplacer "plexus" dans le texte. Je lui demande de me dire quel est le nom qui suit dans le dictonnaire. Il ne comprenait pas ma question. Donc, je répète en utilisant un autre vocabulaire (le mot qui est juste après, qui vient derrière, qui suit, quoi !) ça veut bien dire ce que ça veut dire "suivre" oui ou merde !) et vu son regard, je finis par dire "le mot suivant qui est écrit en rouge". Et là, il me dit "pli". Ok, on progresse... On y croit, on va peut-être y arriver. Sauf qu'il ne connaît pas le mot "pli", j'aurais dû m'en douter.  D'ailleurs, là, pour le coup, c'est normal... Sauf encore que pour "pli" il y a une sacrée définition avant d'arriver à cele qui parle de "courrier" puisque dans notre texte il est quand même question d'un facteur et là, évidemment, trop la flemme de lire tout ça... mais moi, l'empêcheuse de paresser en rond, je lui dis "Et qu'est-ce que c'est qu'un pli ?". Réponse : "Bah, j'sais pas moi."...
    "Tu ne sais pas mais tu peux le savoir. Comment s'appelle le livre qui est posé sur ta table ? interrogé-je interloquée.
    - Un dictionnaire.
    - Et à quoi sert un dictionnaire ?
    - A trouver des mots.
    - Ok... donc, qu'est-ce qu'un pli ?
    - Bah comment j'peux savoir, j'le connais pas c'mot !!!
    - Eh bien, regarde sa définition dans le dictionnaire qui est ouvert sous ton nez !!!
    - Bah ouais, mais j'sais pas c'que ça veut dire moi, "pli" !!!"

    Non mais, pincez moi j'hallucine là !!! Je fais quoi ? Je sors, je pleure, je crie, je hurle, je démissionne ???C'est un peu comme si on avait une bouteille d'eau et une verre à la main et qu'on se demanderait dans quoi verser l'eau... Et encore, je ne vous raconte pas ceux qui restent  un quart d'heure à regarder leur texte sans même oser toucher le dico alors qu'ils ne comprennent pas la moitié des mots du texte, ceux qui me soutiennent qu'un mot n'existe pas parce qu'ils ne l'ont pas trouvé à la lettre "J" alors qu'il commence par un "G", ceux qui me disent que si on ne connaît pas les mots on ne peut pas les trouver dans le dictionnaire, qu'il y a des fautes parce que le dico écrit "langage" et non "language (sic)" comme il se doit !

    Déjà que je n'avais pas beaucoup de latin, là je le perds complètement. Et surtout je me demande de quelle façon remédier à ça parce que c'est sensé être acquis depuis longtemps, puisque je n'ai pas le temps de reprendre les bases en faisant en plus mon programme de l'année et puisque, de toute façon tout ce que j'ai expliqué aujourd'hui sera oublié lundi et que lundi ils me diront encore: "Madaaaaame, y'a des fautes dans le dictionnaire !"
    « De quoi peut-on rêver ?Des assurances... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Mars 2009 à 21:48
    jacques l'Ardéchois
    Logiquement, confronté à une difficulté, il est inutile de s'énerver, il faut au contraire faire preuve de patience et agir posément.
    Je me souviens de la morale d'une fable de La Fontaine intitulée " Le Lion et le Rat ", qui conclut :
    Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage...
    Je suis en admiration en lisant tes propos et surtout ta patience, me concernant, je dirais simplement que ma patience est très limitée...
    2
    Mardi 31 Mars 2009 à 12:46
    Bonjour Béatrice, contente de te relire :) ouais en te lisant cela ne semble vraiment pas évident faire des recherches dans le dictionnaire avec les élèves. En fait, un outil qui était tellement précieux pour nous à l'époque et encore même aujourd'hui dans mon travail de secrétaire. Mais nos jeunes ont une autre perception de la langue française... ils n'ont pas nécessairement été habitués non plus avec cet outil si formidable et de chercher. Aussi, ils sont habitués malheureusement et cela ne vient pas forcément d'eux, q'ils aient tout à la minute près... infos, matériel, etc. Donc, il y a de cela aussi. Un peu de paresse à chercher aussi pour certains...

    Au plaisir Béatrice, j'espère que tu te portes bien.
    3
    Dimanche 3 Mai 2009 à 10:25
    dine
    Y a de quoi s'arracher les cheveux là... moi je dis bravo à tous ces instit. professeurs des écoles (comme on dit maintenant) pour cette tâche qu'ils ont à accomplir. Mon ainée (qui à 9 ans et bienôt 10) à du savoir utiliser un dictionnaire dès l'entrée en primaire... par chance elle à eu 3 ans la même maitresse et cela c'est toujours bien passé avec les mots à chercher dans le dico "ouffff". Je te souhaite un bon dimanche... à bientôt
    4
    claire
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:47
    claire
    Merci de m'avoir fait rire, ca fait du bien. Et pourtant, c'est tragique. Ca m'a fait revivre ce que j'ai moi-meme vecu, des situations similaires, quand j'enseignais l'anglais de la 6e a la 3e. Mais, je peux te dire que si tu n'as pas d'effewts immediats, peut-etre qu'il se feront ressentir plus tard dans leur vie d'adulte, pour certains seulement helas. Ca, c'est mon experience car j'ai eu des remerciements plus tard par rapport a ce genre de perseverance pour aboutir a quelque chose... C'est rare de nos jours aussi de trouver des profs qui en soit vraiment encore et on ne peut que leur tirer notre chapeau. Bonne nuit. Bises.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :