• Claude François par Hervé Vilard

    Je viens de lire un extrait du nouveau livre d'Hervé Vilard "Le bal de papillons". J'ai trouvé l'extrait où il parle de Claude François. Et en effet, c'est plutôt féroce comme critique. Il explique qu'il était très admiratif de Cloclo et qu'un soir, juste avant d'entrer en scène, alors qu'il regardait le public et ses réactions avec un certain émerveillement, Claude est arrivé et a regardé aussi les gens en disant "Ce sont des boeufs". Bizarre comme réaction vu qu'il débutait et que, si ce public ne le suivait pas, il savait qu'il ne deviendrait rien. Car, on a beau avoir du talent, si le public n'est pas au rendez-vous, on reste talentueux tout seul dans son coin. 

    Je ne sais pas quel crédit accorder aux propos d'Hervé Vilard qui, malgré tout, avec le temps, règle des comptes avec un peu tout le monde comme un vieil aigri qui a du mal à digérer le passé. Cependant, ce qui m'a interpellée c'est que Claude François aurait dit ça lors d'un gala qu'il donnait à... Brest ! Eh oui, chez moi... Bon, je n'étais pas née en 1964 mais, ce serait donc le public brestois qu'il aurait traité de "boeufs". Du coup, je me dis qu'il visait peut être ce public en particulier et pas le public en général car, selon moi, bien que je n'aie jamais assisté à un gala de Claude François, je pense qu'il ne devait pas apprécier le public breton. D'ailleurs, il suffit de regarder ses dates pour se rendre compte qu'il est très très peu venu en Bretagne. Pourquoi ? Selon moi parce qu'effectivement le public d'ici ne lui convenait pas... Le public breton est très difficile à conquérir et surtout très peu démonstratif, même encore maintenant, certains artistes rament pour obtenir quelques démonstrations d'enthousiasme de la part des Bretons. Or, Claude François a souvent répété qu'il avait besoin de folie, presque d'une certaine "animalité" du public... les filles folles dingues qui hurlent, qui s'arrachent les cheveux, qui se jettent sur la scène en crise d'hystérie, qui le mordent... Il disait qu'il avait besoin de ça pour se donner lui même à fond. J'imagine assez mal mes compatriotes se livrer à ce genre d'excès, comme ça, juste parce que c'était Claude François qui arrivait sur scène. D'un autre côté, je comprends qu'un artiste soit touché par des démonstrations d'amour presque trop grandes... Un artiste est souvent dans l'excès donc ça lui plaît, que ce soit factice ou sincère, peu importe, ça le rassure. Et la distance bretonne a de quoi en refroidir plus d'un.

    Il est donc fort possible que le chanteur ait pris cela comme un affront personnel, ne comprenant pas que les Bretons ne sont pas dans l'ostentation ou l'exagération. Un artiste qui arrive vraiment à conquérir le public breton est assuré d'une admiration sincère mais il faut prendre la peine de le conquérir. Il n'est pas acquis d'avance. Alors, sans doute, s'il a bien parlé de boeufs (et ça reste à prouver), c'est fort possible qu'il ait réservé cette expression aux Brestois qui ont eu le malheur de ne pas se comporter avec autant d'hystérie que nécessaire.

    S'il avait appris à connaître les Bretons, il aurait su que nous pouvons paraître froids et distants mais nous n'accordons pas notre amour, notre amitié ou notre admiration simplement comme ça. En revanche, une fois que nous les avons accordés, en général, c'est pour la vie... et nous avons tendance à penser que tout le monde est comme nous.
     
    « Un jour comme un autre...ou presqueAbba et Mireille Mathieu »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 26 Décembre 2007 à 21:28
    babou
    C'est peut-être vrai ( ou pas ), je me méfie des propos rapportés quand la personne n'est plus là pour infirmer ou affirmer, c'est tellement facile dans ce cas de faire dire n'importe quoi; je n'aime pas ce genre d'attitude, et je ne vénère pas non plus Hervé Vilard, donc....... Bisous à toi. Babou xxxxxxx
    2
    Mercredi 26 Décembre 2007 à 21:58
    3
    Jeudi 27 Décembre 2007 à 14:18
    le bigorneau
    Tu sais Claude François n'était pas "facile" tout son staff le dit...il piquait des colères folles...je ne suis pas surprise qu'il ait pu dire des choses pareilles....et je ne pense pas que c'était réservé aux Bretons..;d'ailleurs les angevins sont très froids dans les spectacles aussi...ce soir là il avait peut-être un accès de mauvaise humeur...une chose est sûre il maltraitait moralement tout son entourage,....Tout ce que j'ai vu ou lu sur lui le confirme...je suis passée par jacques pour atterir chez toi...enchantée de faire ta connaissance...bonn journée...j'adore la Bretagne ! ma fille travaille à Landivisiau....et son ami à l'ile Longue...
    4
    Jeudi 27 Décembre 2007 à 21:47
    agnès
    belle explication... j'ignorais tout de ce quiproquo mais c'est intéressant, surtout vu sous ton angle; en revanche je suis un peu comme Claude François qui avait besoin de démonstrations... mais tu es plus réfléchie et j'apprécie la profondeur de ce que tu donnes quand tu le donnes... j'espère que tu me suis! gros bisous
    5
    Vendredi 28 Décembre 2007 à 06:30
    yves et simone
    Dans le show bizz il s'aiment eux meme et le pognon!!!!!!!!!!!!!
    BONNE JOURNEE JACQUES
    AMITIES
    6
    Mardi 1er Janvier 2008 à 19:29
    Bernie
    J'ai également lu quelques extraits de ce fameux bouquin concernant notre cher Cloclo. Je n'avais pas connaissance de ce "traitement de faveur" à l'égard du public breton... Par contre, j'ai parcouru un autre passage dans lequel Hervé Vilard raconte comment il est arrivé à le détester : Cloclo aurait (vous remarquerez que j'emploie le conditionnel) tabassé une personne de plusieurs coups de pied dans le ventre... avant de recevoir une raclée de l'organisateur-responsable du spectacle ! Bon... C'est pas très glorieux, tout ça ! Connaissant les terribles colères dont Claude était capable et les affronts qu'il pouvait faire subir à son entourage, on est en droit de se poser des questions sur la réalité et la véracité de ces propos... Maintenant, on ne peut pas dire non plus de quoi on est foncièrement capable quand on est poussé à bout... Hervé Vilard n'a peut-être pas tout dit non plus...L'humain a quelquefois des réactions soudaines et insoupçonnées. Méditons sans jeter la pierre à qui que ce soit...
    7
    claudine
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:52
    claudine
    Bonjour
    le tort de certaines personnes c'est d'idolatrer un artiste au point de penser qu'il n'a aucun défaut, qu'il est incapable d'être méchant, de dire une remarque blessante etc...et c'est là une grosse erreur car un artiste est avant tout un être humain avec ses qualités et ses défauts comme nous!! Alors oui je cois que C François a tenu ces propos,  et que de nombreux artistes, personnalités ont dit des choses très dures sur Claude, mais vous ne les avez pas entendu, c'est aussi simple que celà, la déclaration d'H Vilard n'est qu'une petite goutte d'eau, par rapport à ce que beaucoup ont dit, et pensent même encore de C François!!!
    Moi, Claude je l'admirais à ses débuts, mais comme beaucoup je n'ai jamais pu l'excuser d'avoir caché la naissance de son fils Marc!! Les propos qu'il a tenu à l'époque, le fait de ne pas vouloir apparaitre aux yeux de son public comme un père de 2 enfants...Claude J ok, mais surtout ne pas parler de Marc, et pour cette réaction là, moi et bien d'autres on ne lui pardonnera jamais!! Il a fait passé son métier avant son fils, , avant le fait qu'i est Papa avant d'être Chanteur, et là, désolé, mais c'est rien comparait à la phrase qu'il a pu faire sur les Bretons!!
    Et je ne l'ai pas lu, je l'ai entendu par Claude lui même, lors d'émissions!! Et je peux vous assurer qu'il a perdu beaucoup de gens qui avaient pour lui de l'admiration, de l'affection!! Plus jamais on a pu le regarder ou l'entendre comme avant!!
    Le tort de vous les "fans" et la raison pour laquelle je déteste ce mot, c'est que pour vous.. votre Chanteur n'a aucun défaut, il a toujours raison, quoiqu'il dise et fasse!! Même si il n'est plus là pour répondre...son attitude vis à vis de son fils Marc on la connait!! alors une phrase sur des bretons ou autres personnes, j'ai aucun doute sur ce sujet!!
    chacun son opinion, moi et comme beaucoup d'autres, un jour Claude a cessé de nous faire rêver, de nous faire chanter ses chansons..il voulait trop réussir,et à n'importe quel prix!!!
    Mille excuses mais c'est la réalité
    Amitiés
    Claudine

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    claire kaas
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:52
    claire kaas
    Bonjour tout le monde,
    Eh bien sur une vidéo qui est extrait d'une émission de Télé "On fait le plein" que vous trouvez sur Dailymotion, Hervé revient sur ses propos par rapport à C François !!! Je préfère l'entendre parler ainsi, et à mon avis, ceux qui l'ont entouré pour qu'il écrive son livre, car je sais qu'Hervé a parfois du mal à dire certaines choses, il faut le"pousser" pour qu'il dise, écrive telle chose, là au sujet de Claude il a été peut être mal conseillé, mais dans l'extrait de l'émission, ses propos sur Claude sont un petit peu plus modérés, et je voulais vous le faire savoir!!
    Quoiqu'il en soit, les gens qui suivent Hervé, l'apprécient depuis comme pour moi, depuis toujours, on comprend parfaitement que des paroles puissent blesser, comme je vous l'ai déjà dit, même si il a ses raisons, et je me suis déjà largement expliqué dans mon premier message!!!
    En tout cas vous avez toute notre amitié !!!
    Pensées Amicales
    Claire
    9
    patricia 11
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:52
    patricia 11
    EH bien si les bretons sont des boeufs, alors je le prends un peu pour moi, car j' ai des racines bretonnes et j' en suis fière. Je ne me sens pas faire partie d' un troupeau de boeufs, mais si être un boeuf c' est ne pas cautionner tout se qui se chante, alors oui...je fais partie du monde vénérable et placide des boeufs.
    Bonsoir Béatrice
    10
    Claire
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:52
    Claire
    Bonjour,
    On peut admirer un artiste, mais ne pas être d'accord avec lui, on peut ne pas accepter ses déclarations, même si on sait qu'elles sont fondées, justifiées, mais parfois on se dit "pourquoi ne pas l'avoir dit lorsque Claude François était encore là" !!
    Je suis la carrière d'Hervé depuis juillet 65. Il est vrai qu'au début, Hervé adorait et admirait Claude François, et par la suite, il y a eu vraiment comme un "malaise" entre eux !! Par exemple, on sait que lorsque sur une radio on passait les chansons d'Hervé, Claude intervenait en disant "il faut faire un choix, c'est lui ou moi?" et bien d'autres choses encore de ce genre!! Malgré tout, lorsque Jacques Revaux a écrit la chanson qui allait devenir "Comme d'Habitude" au départ, seul Hervé avait accepté la chanson, il avait travaillé sur cette chanson, avait fait une maquette, et lorsque J Revaux lui expliqua que jamais il n'avait pu faire une chanson, un travail avec C François, il demanda à Hervé si il était d'accord pour laisser la chanson...et il accepta!! On connait la suite!
    Et si j'adore Hervé, si j'apprécie l'artiste, cela ne veut pas dire que j'approuve se qu'il dit dans ses livres, à vrai dire, il ne règle aucun compte, il confie surtout certaines périodes de sa vie, mais passe sur beaucoup d'autres, et ce moment sur Claude, même moi je n'approuve pas, si il voulait en parler, il fallait le faire lorsque Claude était encore parmi nous!!
    Alors si Hervé a commis cette erreur je suis la première à le reconnaitre, mais cela ne mérite pas d'être dur avec lui, mais je comprend vraiment la réaction que peuvent avoir tous ceux et celles qui admiraient et qui admirent toujours Claude, je veux juste que ces personnes sachent que beaucoup d'autres artistes l'ont fait depuis le décès de Claude François, beaucoup ont expliqué que lorsque les disques se vendaient, Claude les saluait, mais si dans les jours suivants, ce n'était plus le cas, C François passait devant eux sans même les voir !! Il était ainsi, et tout le monde le sait!!!
    Sincèrement je n'approuve pas la réaction d'Hervé, même si c'est justifiée, même si C François lui a fait beaucoup de tort pendant des années, même si il aurait voulu qu'Hervé ne fasse plus parti de ce métier...j'aurais mieux aimer que notre ami, Hervé fasse cette déclaration bien avant, et je trouve que là, il a été mal conseillé!! Car jusqu'à présent, il avait gardé pour lui, et pour ceux plus proches de lui tout cela, exactement comme la déchéance de sa maman!!
    On peut aimer un artiste mais ne pas accepter tout ce qu'il fait et dit !! Merci de le comprendre, car si j'ai fini par arrêter de suivre Claude, moi c'est du jour où on a su qu'il avait caché la naissance de son fils Marc, là, je n'ai plus apprécié l'artiste, il faisait passé son métier avant sa vie d'homme, avant son propre enfant!! A l'époque beaucoup n'ont pas compris, et on réagit comme moi, mais j'adorais ces chansons, j'aimais les écouter, tout en écoutant celles d'Hervé et de bien d'autres artistes!!!
    Je suis désolée si des gens sont blessés, par cette déclaration dans le livre d'Hervé, il faut juste savoir que pour lui c'est un exemple qu'il a voulu montrer, il aurait pu parler d'autres artistes!!
    Sincèrement je suis navrée pour ceux et celles qui aiment C François, y compris pour les proches de C François!!
    Et je pense que toute vérité n'est pas forcément bonne à dire
    Je peux me permettre de vous souhaiter malgré tout une Bonne Année 2008, surtout la santé !!
    Merci au webmaster pour l'article et désolé pour la longueur, mais pas facile de s'expliquer en 2 ou 10 lignes!!
    Claire




    11
    Julien
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:52
    Julien
    Villard a besoin lui aussi de fric pour vivre.Alors quoi raconter quand on a plus rien à dire ? Et bien tirer à boulets rouges sur des cibles qui ne peuvent répondre.Qui est il celui là pour vomir sur Claude Francois ? Et pourquoi Claude Francois ?
    Ce monsieur has ben de la chanson Française est un vieux jaloux aigri.On l'invite de temps à autre sur un plateau TV, il fait son numéro d'écorché vif, il lance ses histoires douteuses sur l'homosexualité, et puis inévitablement fait son commentaire sur Claude Francois.
    Le public Breton tout comme le public du Nord de la France n'est pas très démonstratif dans une salle, pourtant Cloclo y est venu de nombreuses fois.Le respect de son public était très important pour lui, et même s'il faut lui accorder cette phrase malheureuse, nul n'est parfait et le premier qui n'a jamais dérapé nous lance la première pierre.
    12
    Vivien
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:52
    Vivien
    J'ai eu moi aussi connaissance des propos qu'Hervé Vilard attribu à Claude François. Je sais qu'ils ont provoqué sur certains forums consacrés à l'idole (et plus généralement chez les fans) un déchainement haineux à l'encontre de l'interprète de "Capri". J'admets que c'est extrêmement désagréable pour un fan de voir ainsi l'objet de son admiration "sali" mais je crois aussi qu'il faut prendre du recul avant de tenir à son tour des paroles néfastes.

    Hervé Vilard a-t-il menti ?
    Il est impossible de répondre à cette question car seul Claude François peut infirmer (ou confirmer) ses dires, or il n'est plus en mesure de le faire.
    Hervé Vilard avait-il un intérêt quelconque à ternir l'image de Claude François ?
    S'il y en a un je ne vois pas du tout lequel. Sa carrière - comme celle de Claude - est faite et son talent est indégnable. Personne ne le remet sérieusement en cause.
    Peut-être y avait-il à l'époque des frictions entre les deux hommes ? Mais là encore, il est impossible pour nous, simples fans, d'en juger ne connaissant pas personnellement, pour la plupart, ni l'un ni l'autre des protagonistes.

    Je ne dis en aucune façon qu'Hervé Vilard dit vrai ni même que c'est un odieux menteur. Je n'ai pas d'éléments solides qui me permettent d'étayer l'une ou l'autre version. Je préfère me poser une question plus fondamentale et j'invite tout le monde à y méditer également :

    Claude François aurait-il pu tenir de tels propos envers son public ?

    Je sais d'avance que pour certains fans hystériques et obtus le fait même de se poser ce genre d'interrogation est un crime abominable mais je suis un libre penseur et les objecteurs de conscience d'un certain forum n'y pourront rien (je les salue au passage car je sais qu'ils viennent souvent ici).
    Il est vrai qu'une certaine catégorie de fans, particulièrement étroite d'esprit, a tellement idéalisé l'image de Claude François qu'ils se sont persuadés que "leur CloClo" était parfait et que jamais, ô non jamais, il ne pourrait faire quelque chose de "pas bien"... Pour ces gens-là, H.Vilard est forcément un "menteur" (et encore j'ai lu sur leur forum des injures hautement plus vulgaires mais comme le forum de Béa est si beau je ne voudrais pas le tâcher LOL).

    Mais, soyons indulgents car, vu les capacités intelectuelles de ces gens-là, je me doute qu'ils ne sont pas capables de s'attarder à une analyse en profondeur des faits et préfèrent se réfugier dans la facilité de l'admiration sans réflexion... DE VRAIES AUTRUCHES EN SOMME !!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :