• Claude François- Malaise à Marseille

     

     

    Et voici donc la vidéo qui choque tant les fans de Claude François... Quelle horreur ! Les forcer à s'imaginer que le fameux malaise de Claude à Marseille le 14 mars 1970 aurait pu être bidon ! C'est inconcevable, impensable, inimaginable, catastophique, scandaleux, odieux... Aucun adjectif, aucun superlatif n'est assez fort pour exprimer leur révolte face à ce qui est peut-être une révélation ! Le pire, c'est que finalement, en diffusant cette vidéo nous n'affirmons rien du tout. Nous ne placardons pas d'entrée "Claude François a simulé son malaise afin de se faire de la pub", non, nous proposons d'écouter des témoignages, certains qui vont dans le sens de la supercherie et d'autres, d'époque, qui tendaient à prouver que le malaise était réel. On entend Claude François lui-même expliquer ce qu'il a ressenti juste avant sa syncope et puis son impresario nous donne aussi sa version des faits. 
    Les témoignages qui laissent à penser que c'était simulé sont récents. Normal, il y a prescription et comme toujours, en cas de secrets bien gardés c'est le temps qui fait son oeuvre. Donc, ici, Jean-Pierre Foucault et Dave s'expriment, plus ou moins ouvertement sur ce qui a pu se passer ce jour-là dans la carrière de la star.

    Pourquoi un tel document choque-t-il les fans au point que sur certains forums le sujet est carrément considéré comme tabou et à ce titre automatiquement censuré ?Hélas, oui, le monde des fans prend souvent des allures de dictature et la liberté de penser n'est qu'une vague idée... jamais approfondie par les adeptes de la pensée unique. "Si tu réfélchis, tu n'es plus un fan !" Ils prétendent tous que c'est parce que le document est irrespectueux et diffamatoire. Ils s'offusquent parce qu'on parle d'un mort et que d'un mort on ne devrait parler qu'en bien, que c'est véritable profanation de sa mémoire que d'oser juste supposer une telle chose.
    Pour certains, l'idée même de commencer à avoir un doute est insupportable et ils pensent que Claude, de là-haut, ne leur pardonnerait jamais une telle trahison. En réalité, ils crèvent de trouille devant l'idée que leur idole, celle qu'ils prennent pour un Dieu, n'est pas parfaite. Ils ont construit une image de perfection, de beauté absolue et RIEN ne doit venir entâcher cette image parce que ça voudrait dire que depuis des années, 30 ou 40 ans pour certains, ils ont vécu dans le mensonge. L'idée même de s'être trompé leur est insoutenable et pour ne pas la soutenir ils réfutent tout en bloc, ils censurent, ils se bouchent les yeux et les oreilles parce que c'est atroce pour eux de constater que finalement dieu est un homme comme d'autres hommes, avec des défauts... et celui-ci est terrible.
     
    Ces fans ont vécu avec l'idée rassurante que Claude François avait organisé sa vie autour d'eux, pour eux. Certains pensent même qu'il leur était reconnaissant parce que c'est eux qui l'ont fait... peu importe son talent, c'est comme s'il leur appartenait. Il est devenu leur chose. Ils ont un droit de regard sur TOUT ce qui le concerne, y compris sa tombe. Ils pensent que Claude était une sorte de d'esclave heureux de se soumettre aux moindres désirs de ses maîtres et que jamais au grand jamais il n'aurait pu avoir l'idée de leur mentir ou de les trahir d'une quelconque manière. Il leur a expliqué que leur présence était tout pour lui, il leur a juré fidélité et amour, il leur a fait croire que sa vie n'avait aucun secret pour eux tellement il leur faisait confiance, tellement ils étaient sa vie... Et ils l'ont cru... Ils se sont recréé une famille, une histoire autour de ce chanteur et cette histoire est mieux qu'un conte de fée. Le prince charmant est parfait et aucun grain de sable ne doit venir mettre le bazar dans leur système.

    Pourtant, premier grain de sable : Claude françois leur cache volontairement pendant de longues années la naissance de son 2e enfant. Pas grave, c'était pour le protéger. 2e grain de sable : sa mort et les doutes qui ont été émis. Pas grave, on se raccroche coûte que coûte à la version officielle : le pauvre Cloclo est mort électrocuté, ça arrive tous les jours après tout. Et là, 3e grain de sable, le malaise à Marseille, celui pour lequel ils ont pleuré, tremblé et tout le tralalala, serait faux, serait bidon ! Là, ça ne va plus du tout... Vite, on s'équipe de bandeaux pour les yeux et de boules en cire pour les oreilles. On ne voit plus, on n'entend plus, on crie très fort pour faire taire les rumeurs assassines, celles qui mettent à mal le portrait doré de l'idole vénérée... Je n'ose imaginer ce qui se passerait si un jour on apprenait quelque chose de vraiment grave ou sérieux sur Claude François, si par exemple, enfin, des révélations sur sa mort étaient faites et si on découvrait qu'il a finalement été assassiné. Que feraient-ils ces fans ? Comment rejetteraient-ils cette révélation surtout si, par miracle, elle était officialisée ? Leur vie serait complètement bouleversée parce qu'ils ont construit leur vie sur une image... c'est à dire sur une illusion.

    Que de désespoirs ou de folies, de douleurs ou de haines derrière cet attachement fanatique à une image, une simple image de quelqu'un qu'ils n'ont jamais connu mais qu'ils ont reconstruit de toutes pièces, dont ils ont recréé la vie afin qu'elle colle pile poil à leur conte de fée moderne, afin qu'elle leur donne l'illusion que la perfection fait partie de leur existence trop banale ou trop affreuse pour qu'ils l'acceptent telle qu'elle est.

     PS : depuis cet article, le film "CLOCLO" a confirmé et donc officialisé le faux malaise, orchestré par Paul Lederman, la manager de Claude François. En effet, dans le film, c'est très clair et, ce qui devrait rassurer les purs et durs du clan des fanatiques c'est que Cloclo accepte la tricherie mais précise bien qu'il ne le fera plus. 

    « Daniel Balavoine- "Vivre ou survivre"2000 visites »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Septembre 2007 à 17:40
    claude f.
    Evidemment, je ferai le point un de ces jours sur cette affaire, via mon blog posthume : http://claudefrancois.over-blog.fr/
    Je peux déjà vous dire que Thierry ne faisait pas ma première partie lors de mon retour Salle Vallier. Ce n'est que quelques mois plus tard qu'il assura la première partie d'une tournée d'été et nous eûmes quelques mots. J'en parlerai sur mon blog dans quelques jours.
    A bientôt.
    Claude
    2
    Charles
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:54
    Vous savez, avec des "SI" on peut refaire le monde.Effectivement, entre les "Fans" un peu trop extrèmistes, et d'autres "Fans" qui veulent casser le mythe car presque trente années se sont passées, et que la passion s'est quelque peu émoussée, il faut rester prudent.
    Claude Francois reste dans la mémoire collective, et peu importe la façon dont s'est déroulé sa disparition, car s'il y a matière à s'interroger, nous n'aurons jamais la réponse. Cordialement
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :