• Cache-cache

     
    "Mettre des verres fumés pour montrer tout c'que j'veux cacher" (Adjani/Gainsbourg)

    J'aime bien cette phrase de la chanson "Pull-marine" interprétée par Isabelle Adjani. Le paradoxe, est particulièrement intéressant. Les verres fumés cachent le regard mais en même temps attirent l'attention. Les stars qui veulent passer inaperçues avec leurs lunettes de soleil en plein hiver et qui, finalement, se font remarquer de cette façon. Ou bien ces lunettes que l'on peut porter pour masquer un oeil au beurre noir, une nuit agitée ou encore des yeux rougis et gonflés par des larmes. Il semble qu'on ne veuille surtout pas que ça se voie et pourtant, les verres fumés sont la preuve flagrante qu'on a quelque chose à cacher, une sorte d'appel finalement... ça attire la curiosité de l'autre, il se demande pourquoi ces lunettes, il se fait des films et même éventuellement (ou heureusement)  il va demander ce qui ne va pas... et peut-être que parfois on a envie que les gens découvrent ce qu'on veut cacher. Difficile par exemple d'afficher un chagrin, de l'expliquer, d'en parler a priori, comme ça... alors, si la demande vient de l'autre, on n'a plus qu'à se laisser aller... et si les verres fumés cachaient ce qu'on voulait montrer ?
    « La mort de Claude François"De là-haut"- Thierry Amiel »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :