• C'est quoi le sous-entendu ?

    Il y a un défaut qui, paraît-il, est très féminin et qui consiste à toujours chercher à "interpréter" les propos des uns et des autres, en particulier si ces uns et ces autres nous sont proches ou encore pire si nous voulons qu'ils deviennent plus proches (si vous voyez ce que je veux dire...). C'est un défaut que j'ai, si, si, moi aussi j'ai des défauts. Donc, moi aussi j'interprète tout, tout le temps mais hélas souvent mal... Eh oui... Et c'est là que c'est terrible car, finalement, chercher une explication lorsqu'il n'y en a pas c'est une chose mais trouver une interprétation et s'y fier parce qu'on est sûre et certaine d'avoir compris les non-dits, c'est encore un autre problème... parce que, des fois, les non-dits, s'ils ne sont pas dits c'est justement parce qu'il n'y avait rien à dire ! Et donc, rien à interpréter...

    Je vous donne un exemple... Il y a fort longtemps, dans une autre vie, il y avait un garçon que j'appréciais tout particulièrement. Je me disais naïvement que peut-être lui aussi m'appréciait mais, en même temps, j'avais peur de lui faire savoir qu'il ne m'était pas indifférent. Un soir, alors que nous avions une conversation assez sérieuse, pour une fois, je lui avouai que je craignais sa réaction si par hasard je me hasardais à lui dire que je l'aimais... je lui dis sur le ton de l'humour que je craignais qu'il ne s'enfuie en courant... et là, il me répondit "Je ne cours pas très vite et tu me rattraperas toujours, ne t'inquiète pas"... Tout juste si je n'ai pas vu dans cette phrase humoristico-énigmatique une déclaration d'amour... Je me souviens même d'en avoir parlé à des amies qui, évidemment, hors contexte, ne voyaient rien de spécial dans cette phrase. Et moi, je me disais que s'il l'avait prononcée ce n'était pas par hasard, c'était un message à décoder... Tu parles... "tu me rattraperas toujours..." pfff, n'importe quoi : il s'est barré en courant et il a couru tellement vite que je n'ai même pas eu le temps de le voir partir !

    J'ai donc commencé à me dire que je devrais me méfier de mes "interprétations" délirantes car, en y réfléchissant, ce n'était pas la première fois que je me faisais avoir en beauté !Pourtant, j'ai toujours du mal à m'empêcher de le faire... C'est grave docteur ?

    Alors, est-ce un défaut uniquement féminin ou bien existe-t-il aussi des hommes qui se laissent emporter en entendant ce qu'ils souhaitent entendre et non ce qui a été réellement dit ?
    « Chose promise...Ma vie après l'ACF... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Novembre 2007 à 20:52
    agnès
    wah mais c'est fou ça ! ça me fait souvent ça quand je viens sur ton blog, ce que tu écris c'est le genre de choses que j'aurais pu écrire et même, tu sais, le gars qui me dirait ça bah je le comprendrais comme toi ! je crois que c'est beaucoup féminin mais ptet pas exclusivement... j'attends les comm de tes visiteurs hommes pour savoir! gros bisous
    2
    Mercredi 14 Novembre 2007 à 17:06
    nane528
    Il n'y a rien de pire que les non-dits dans la vie pour interpréter les choses à sa manière et s'égarer ... et quand on est Ado, on rêve tellement la vie qu'on l'imagine plutôt que de la vivre .... mais adulte aussi finalement .. il vaut mieux vivre pleinement que d'esayer de se fourvoyer dans des interprétations douteuses ....
    Amitié bonne soirée 
    anne
    3
    Mercredi 14 Novembre 2007 à 18:19
    Tout d'abord, je me dis que le garçon pour qui... tu avais un penchant... t'a répondu ce qu'il t'a répondu... parce que dans telle situation : que répondre ?

    On veut pas passer pour des couillons, non plus !

    Et ensuite, il a peut être trop réfléchi et il a pris peur...

    Je suis pour dire les choses très simplement ! En amitié comme en amour, je pense qu'il ne faut pas tourner autour du pot... la vie est trop courte pour perdre du temps en sous-entendu.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :