• Blog label rouge ?

    Suite à un échange de commentaires sur le blog de José, une réflexion m'est venue. Nous parlions de la qualité des blogs, du fait que sans doute certains sont assez mauvais, sans intérêt voire ridicules. Probablement. Cette discussion m'a rappelé un message que j'avais reçu ici (ou sur OB à l'époque, je ne sais plus). Une commentatrice débarque sur mon blog en suivant le lien que j'avais laissé sur le blog d'un de ses amis-contacts. Arrivée ici, elle écrit qu'elle ne s'attendait pas à une telle médiocrité, voire nullité et qu'elle n'est pas près de remettre un clic de souris chez moi. Elle sous-entend qu'elle s'attendait à bien mieux vu que son ami-contact postait, selon elle, des choses d'un niveau assez exceptionnel. Cette personne avait un blog elle-même. Je m'y rends histoire de voir à quel point elle doit être géniale et là, je suis plutôt déçue... pas seulement par amertume après ce qu'elle avait posté chez moi mais simplement parce que son univers ne correspond pas du tout à mes centres d'intérêt. Et réciproquement, évidemment, d'où sa réaction méprisante.

    Sans doute a-t-elle débarqué sur une page où j'avais posté une photo de chat, une video de Cloclo ou de Dalida et, peut-être évoqué un dessin animé de mon enfance. Je ne me souviens plus. Elle, son truc, c'était plutôt des articles décalés, un brin provocateurs touchant à l'hermétisme histoire d'intellectualiser le tout. En débarquant chez elle, je ne comprenais rien à ses textes (ben oui, elle venait de dire que j'étais médiocre et ça se confirmait). Dans ses commentaires, des messages du même style, par des gens du même style... effectivement à mille lieues de ce que j'écris. Mon blog est-il mauvais parce qu'il ne correspond pas à ses critères ni à ceux de ses amis ? Le sien est-il mauvais parce qu'il ne correspond pas aux miens ? Non. Nous sommes aux antipodes, c'est tout. Elle a choisi un style, un genre et elle a son public. Je n'adhère pas. Je m'en fiche un peu, à vrai dire. Chacun fait ce qu'il veut. Ce qu'il peut aussi.

    Selon quel jour on arrive ici, on va tomber sur une photo de mon chat et on va se dire "tiens, encore une obsédée des chats". Une autre fois, on tombera sur un article concernant Cloclo et on va dire :"Oh, une fan débile-crétine-géniale-passionnée" (rayez les mentions inutiles). Après, je vais parler d'une de mes séries policières préférées, qui passent sur TF1 ou M6 (pas sur ARTE) et on va se dire que ça ne vole pas bien haut tout ça... Plus tard, ce sera un coup de gueule pour un truc à la con qui m'aura énervée dans la journée. Le lendemain, une anecdote de classe rigolote ou agaçante et même parfois, une réflexion qui se veut aboutie sur l'éducation.  et, de temps en temps, un texte plus ou moins poétique qui me sera venu et que j'aurai eu envie de publier. Donc, selon la page sur laquelle un inconnu débarque, il pourra être déçu, choqué, amusé, ému... ou alors trouver tout ça d'une débilité sans nom parce que, franchement, c'est pas très culturé tout ça !

    Les pires critiques que j'ai reçues sont arrivées de fans de Claude François.. forcément, ce sont les moins objectives et j'aime, ou plutôt j'ai aimé, les titiller pour prouver à quel point elles peuvent être agressives... ça n'a pas loupé ! Ensuite, les textes un peu polémiques au sujet des enfants ont aussi provoqué quelques réactions de mères outragées ne comprenant pas comment quelqu'un qui n'a pas d'enfant peut oser remettre en cause celles qui en ont... M'en fous, j'ai le droit d'avoir un avis sur le laxisme de certaines personnes. Et j'assume !

    Pour en revenir au blog, je pense qu'on est assez libre. On peut lui donner une ligne directrice plutôt comme ci ou comme ça et s'y tenir. Chez moi, non. Enfin, c'est un peu de tout surtout ! Je ne veux pas m'enfermer dans un domaine en particulier. Je veux pouvoir aborder tous les sujets qui me tiennent à coeur, des plus légers aux plus graves, sans transition, juste parce que ça me vient à l'esprit. Il y a bien longtemps que je n'écris plus juste pour avoir des commentaires. J'écris parce que j'aime ça et que j'en ai besoin et plus il y a de commentaires, mieux c'est, évidemment. Si ce sont des critiques, je peux les accepter. J'ai tenu compte de certaines remarques déjà, par le passé. Mais, avant tout, l'écriture est un besoin. Comme je l'ai déjà dit plusieurs fois, je ne supprimerai jamais mon blog volontairement par respect pour les gens qui ont pris la peine de passer un peu de temps dessus et aussi parce que c'est mon bébé, en quelque sorte. C'est mon rêve d'écriture un peu réalisé, à une toute petite échelle. Et si un jour plus personne ne devait venir (ce que je n'espère pas, bien sûr), je continuerai... pour moi et peut-être, allez savoir, pour une postérité virtuelle qu'on ne peut prévoir...

    Je n'aurai probablement jamais un blog label rouge, reconnu parmi les plusss meilleurs du monde entier mais qu'importe. Si mes textes parviennent à distraire, interpeller, émouvoir, troubler, amuser, ou même irriter, agacer, perturber une ou deux personnes de temps en temps, n'est-ce pas le plus important ?

     

    ps : José, je sais que ça fait un peu opportuniste de rebondir sur les commentaires de chez toi mais j'avais envie de préciser des trucs

    « Boire pour s'oublier... Le temps passe... »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Août 2013 à 17:24

    Je suis entièrement d'accord avec ce que tu écris (à plus de 100%) Les blogs ont des styles différents, abordent des thèmes différents, se spécialisent dans une activité.... et si je n'adhère pas à un genre, je n'y reviens pas, tout simplement, mais il ne me viendrait jamais à l'idée d'y laisser un commentaire négatif, ce qui reviendrait à un jugement et même pas à une critique, et je ne vois pas en qualité de quoi je pourrais me permettre de juger un blog qui n'est pas le mien !

    Lorsqu'on ouvre un blog, on le fait pour des raisons personnelles, par plaisir, raisons qui peuvent évoluer au fil du temps, qui peuvent changer, mais même s'il est public, un blog est et restera toujours personnel, je veux dire que l'auteur du blog publie ce qui lui plait, comme il lui plait et n'a pas à être jugé(e) pour cela....

    Pour moi, laisser un commentaire, c'est un peu comme rendre visite à cette personne, et je me dois de le faire avec le respect que j'aurais si j'étais accueillie dans sa maison, en respectant aussi son style, son sujet... sinon, je tourne le dos et je m'en vais discrètement.

    2
    Mardi 6 Août 2013 à 17:32
    José61

    Euh... il existe une école de blogs, une université peut être?

    Faut-il être diplômé es blog pour en ouvrir un et se lancer dans l'aventure?

    Bah merdalors, je ne savais pas! pfffffffffff

    Bon, ce que je sais c'est qu'il existe une catégorie de visiteurs champions dans la connerie et la pollution d'espace personnel des autres... Histoire de se faire remarquer et avoir la vedette, quoi!

    3
    Mardi 6 Août 2013 à 17:37

    @Souricette : oui mais c'est vrai que planqué derrière un écran, c'est tellement facile de démolir quelque chose...

    @José : une école de blog, je ne crois pas parce que justement ça doit rester perso... et si tout le monde faisait la même chose, ce serait nul. L'avantage c'est qu'on peut être surpris et c'est ça qui est bien.

    Après, oui, il y a des visiteurs dont on se passerait volontiers, ceux que j'appelle les trolls qui viennent juste pour mettre la pagaille, provoquer, critiquer... et pour qui jamais rien n'est bon.  Heureusement, j'en ai peu !

    4
    Mardi 6 Août 2013 à 18:03
    José61

    Oui mais quand on lit certains coms on croirait qu'il existe une école pour bien bloguer, qu'il y a un standard et qu'on est en dehors...

    5
    Mardi 6 Août 2013 à 18:07

    Ouais ben cette fille-là qui était venue avec son com très péprisant, c'était ça... pourtant, elle, son blog était bizarre aussi si on va par là...

    6
    tanki
    Mardi 6 Août 2013 à 19:01

    Laisse braire ...

    J'avoue ma perplexité face à l'intolérance des gens, j'en parle en pleine connaissance des choses ... Si cette personne n'aime pas ce que tu écris, et bien qu'elle passe son chemin, ses ornières avec elle !

     

    7
    Mardi 6 Août 2013 à 20:44

    Moi, ça ne m'a pas dérangée et, quoiqu'on dise, je continue à écrire comme j'écris. Mais le côté "école du blog" comme dit José, c'est agaçant.

    8
    Mercredi 7 Août 2013 à 21:12

    Bonjour.Et bien moi je le trouve très bien ce blog,que j'ai découvert récemment par hasard.


    Et vive les chats,et les animaux en général,et peu importe la race ou le prestige!

    9
    Mercredi 7 Août 2013 à 22:37

    Bonjour, merci !

    Je vois que nous sommes sur la même longueur d'onde

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :