• Aux lecteurs inconnus

    Qui sont les internautes qui viennent lire ce que j'écris ? Voici une question que je me pose souvent et elle entraîne d'autres interrogations bien sûr.  Me connaissent-ils ? Pourquoi me lisent-ils ? Que pensent-ils de ce qu'ils lisent ? Ceux que je connais et qui viennent incognito me comprennent-ils mieux ou moins bien ? Sont-ils d'accord avec moi ? Sont-ils étonnés ou au contraire s'attendent-ils à cela de ma part ?Ceux que je ne connais pas se demandent-ils à qui ils ont affaire ? La majorité ne laisse aucun commentaire, on ne peut donc connaître son avis. C'est à la fois troublant et amusant. Troublant de ne pas savoir ce qu'a provoqué un texte qu'on a écrit mais amusant de rester dans l'ignorance également car on conserve ainsi une plus grande liberté dans l'écriture. En effet, savoir que ce qui est écrit a plu ou a déplu pourrait influencer les écrits futurs. On se dirait qu'il faut écrire plutôt comme ci ou comme ça et à ce jeu-là on perd une partie de la liberté de création. Et puis, si je savais qui vient me lire, peut-être que j'écrirais en fonction de ce que je connais de cette personne (si c'est quelqu'un que je connais).

    C'est un peu comme lorsqu'on publie un ouvrage par un circuit officiel: on ignore qui va l'acheter ou l'emprunter et le lire. On écrit donc pour un "lecteur inconnu". On ignore ce qu'il va comprendre, ce qu'il va déduire, ce qui va le choquer, l'amuser, lui plaire. Ici, contrairement au livre dans sa conception classique, le lecteur pourrait laisser un commentaire mais il ne le fait pas par pudeur, par respect, par manque de temps ou d'intérêt... parce qu'il pense que tout a été dit, ou qu'il n'a rien à dire, parce qu'il pense que c'est n'importe quoi et qu'il vaut mieux laisser tomber...

    L'écriture est une aventure solitaire et finalement rien ne vient jamais briser cette solitude... à part la simple idée rassurante quelque part de savoir qu'on a été lu par quelqu'un, un jour et que peut-être au moins une fois on a été un peu compris.

    « Les mots du silenceVoici venu le temps.... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Thierry
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:55
    Thierry

    Bonjour,
    Tout d'abord, on se connait, d'abord par le net, puisque nous avons la même passion toi et moi, puis, enduite, on s'est rencontré quelque fois. "quatre fois, si j'ai pas de trou dans ma mémoire".

    Je viens de lire, ton commentaire et donc j'y réponds. 

    Je ne sais pas, si c'est par pudeur ou quoi que ce soit, mais je trouve qu'un blog, est différent d'un site/forum, où tout le monde se "parle par écrit", par message, par MP, ou alors encore d'une autre façon, via le tchat, (qu'il soit sur le site/forum, ou par MSN, SKYPE etc.). Je trouve, qu'un blog comme le tien, c'est justement comme un livre, à part qu'ici on peut ou plutôt, on pourrait, laisser une impression. Je trouve, que ce serait dommage 'non pas d'abîmer un livre, mais que si tout le monde répond, donne son avis sur certains textes, c'est comme 'abîmer ce livre', surtout, si comme dans les 95% des sites/forums, il y a les 9/10è des gens qui font plein de fautes, qui parlent en language sms etc. Ici, le language sms, n'a pas sa place je trouve. Ici tu fais de l'écriture, pas des trucs, qui faut relire 5 fois 6 fois, pour comprendre ce que l'auteur de ces messages veut dire. Toutes ces abréviations, ce n'est pas de l'écriture, c'est du morse pour moi. Du style OQP pour dire qu'on est occupé etc. Je n'aime pas, j'y peux rien. On casse, toute la langue Française, qui est si belle, mais si compliquée à apprendre 'surtout pour un étranger', quand on voit, combien de mots, sont repris dans la même orthographe, pour des significations différentes... Il y a de quoi s'y perdre aussi. 
    Je prends en exemple le mot VERS.
    Vers : La direction
    Vers : Ver de terre au pluriel
    La même pronociation
    Vert : La couleur
    Verre : Le récipient
    Avouez, qu'il y a de quoi s'y perdre. Si on vient d'un pays où on parle l'anglais, où on parle espagnol, puis venir apprendre le français...!
    Déjà des francophones, qu'ils soient Français, Belges, Suisses, Luxembourgeois etc. font pas mal de fautes. Suffit de regarder sur les sites/forums... Moi aussi j'en fais, mais il y a faute et faute.

    Si, on veut y insérer un commentaire 'vu que tu es calée en Français' par de ton métier, 'il ne manquerait plus que ça'... Ce serait mieux, qu'on te l'envoie, pour le poster toi-même, après avoir relu ce texte, qui en général, n'est pas aussi long 'que celui ci'. On te l'envoie, tu le corriges, tu fais un copier coller et tu marques si l'auteur le désire ou s'il te donne son accord / De la part de...

    Ce serait 'dommage' sur un site de texte, d'écriture comme le tien, de l'abîmer ar es textes, 'en général' avec pas mal de fautes d'orthographe. Voilà mon avis. 

    passe une bonne journée et profites en bien, les vacances diminuent 'plus que 3 semaines' puis ça recommence. 

    Thierry

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :