• Arrêt sur image

     

    Les albums photo sont des nids à souvenirs. Tant d'images figées d'instants passés... de bonheurs passés ? On retrouve un visage oublié, effacé et on se demande même qui c'était. On a oublié la voix aussi. Il ne reste rien qu'une photo parfois... Et, malgré cette photo peu de reels souvenirs.

    Cette photo doit dater de 1974, ou 1973. Je suis avec mon père, cet inconnu familier. Pourquoi certains pères sont-ils ainsi ? Si distants, si indifférents, si négligents, si insouciants, si égoïstes ? On ne dirait pas qu'il était ainsi quand on voit cette image. Il semble tellement "paternel"... presque tendre. Pourquoi je ne me souviens pas de cet instant là ? Je n'ai à l'esprit que les autres moments, ceux où j'aurais aimé que cet homme ne soit rien pour moi. Je n'ai jamais regretté le père qu'il était mais celui qu'il aurait pu être, celui qu'il a été le temps d'une photo et qui finalement me manque terriblement.

    « Sous les pontsEncore le plein d'émotions »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Frédéric
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:55
    Frédéric

    Voilà pourquoi... sans rien connaître de cette relation particulière avec ton père, et sans beaucoup te connaître non plus, il me semble avoir quelques affinités avec toi.


    Car moi aussi, j'avais ce type de relation avec mon père !


    Il y a tout de même une différence, c'est que le mien, il est toujours vivant, mais les années n'ont rien changé... nous sommes toujours des étrangers l'un pour l'autre...


    Amicalement.


    Frédéric 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :