• A table avec les végétaliens...

    Tout à l'heure, sur F3, il y avait un reportage sur les végétaliens extrêmes, ceux qui ne consomment rien de ce qui vient des animaux, de près ou de loin. Ils présentaient leur alimentation et les produits qu'ils utilisent au quotidien... sans lait, sans miel, sans oeufs..... Ils expliquaient leurs motivations : trop de souffrance animale insupportable et aucune justification au fait que l'homme puisse se permettre de dévorer des animaux alors qu'il y a, selon eux, tout plein d'autres bonnes choses sur terre. Admettons. 

    J'adore les animaux et c'est vrai que je n'aimerais pas avoir à les tuer de mes mains. Si ça devait être le cas, je deviendrais probablement végétarienne... mais vu mon amour pour les légumes, c'est quand même pas gagné... Je ne mange pas beaucoup de viande (surtout viande rouge, ça fait plusieurs semaines que je n'ai pas touché à un steak) mais j'aurais du mal à me passer du jambon (et du porc en général : pâtés et tout ça) et du poulet. Après, le poisson, j'ai moins de scrupules. Mais je n'en raffole pas. Pourtant, quand je vois un camion transportant des animaux à l'abattoir, j'ai un pincement au cœur. Bien sûr. Je me dis qu'en effet, l'être humain est cruel et brutal. J'essaie de me convaincre d'avaler un plat de haricots verts avec un steak de soja... en vain. 

    Bon, reviendons à nos moutonssss (dont il ne faudrait plus utiliser la laine non plus). Dans le reportage sur les végétaliens extrêmes, on voyait toutes les alternatives qu'ils ont trouvées pour remplacer les produits issus des animaux, ok. Ils semblaient en bonne santé et convaincus d'avoir adopté un super mode de vie. Le côté extrême me dérange... comme tous les extrémismes d'ailleurs. Mais l'un des adeptes de cette "religion" avait plusieurs chiens (mignons) et je me demandais comment il faisait pour les nourrir... Sont-ils eux aussi devenus adeptes des haricots-soja ? Est-ce bon pour eux ? Peuvent-ils ne pas manger de viande alors qu'à la base ce sont des carnivores ? Ou bien, ce jeune homme fait-il une exception pour ses propres animaux qui, eux, n'ont pas vraiment le choix et pour qui, je suppose, manger de la viande ne constitue pas un crime comme ça peut l'être pour un humain puisque ce dernier a une conscience et une morale que l'animal n'a pas forcément...

    D'un autre côté, ces extrémistes-là ne considèrent-ils pas que l'animal est égal à l'homme ? Auquel cas, il aurait aussi une conscience et une morale et donc, le chien qui mange sa boîte de viande n'est pas fréquentable et devrait être condamné, au même titre que l'homme. Et le lion qui bouffe sa gazelle quotidienne ? Meurtre avec préméditation ? ... Je sais pas. Je demande. J'aurais aimé l'entendre de la bouche de ce garçon qui avait des idées si arrêtées sur les consommateurs de viandes et qui, dans le même temps, semblait adorer ses chiens (normal !)  

    « A votre santé !Rounders : la suite du célèbre film arrive »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Thierry
    Vendredi 11 Avril 2014 à 23:29

    Qu'ont-ils comme oreiller, comme couette, comme couverture, comme chaussure "a part des baskets".
    C'est vrai, que c'est plus facile, de donner un billet de 10€, que de tuer un lapin, un poulet etc.
    Quand on pêche un poisson, on est plus cruel que de tirer un chevreuil. 
    Quand je pense, que certains pêchent "pour le sport" et rejettent leur poisson à l'eau, eh ben ces personnes, tout en sauvant le poisson, sont plus cruels qu'un chasseur qui tue son chevreuil. Le poisson, qui a été pris, qui a mordu à l'hameçon, est bien blessé lui. En plus on s'acharne pour le ramener (on le tire par la lèvre), pour l'amener au bord, pour lui enlever l'hameçon, tout ça pour le relâcher et peut-être le reprendre 1h après. C'est bien plus cruel que de tirer son gibier non ? Lui, il se prend 1 balle, il est mort sans souffrir en général. Le poisson, lui (quand on le garde dans la bourriche), vit encore combien de temps ? 10min 15min ce sont 15min de trop, 15min de souffrance Si on le pêche pour le garder (pour le manger), autant le tuer directement dès qu'on l'a décroché de son hameçon. 
    Sur ces points là, il y en a, de la matière pour discuter.
    Même pour les légumes, combien d'engrais, pour les faire pousser, pour les faire grossir, sont à la base animal (ne serait ce que le fumier), c'est quand même la m... des animaux.

    2
    Samedi 12 Avril 2014 à 09:58

    Faudrait expliquer à ces gens là que les végétaux sont des (comment dire...), des sujets aussi vivants que les animaux avant qu'on les arrache de force à leur milieu pour être dévorés par l'homme!

    Vont finir par bouffer des cailloux! ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :