• Cette première moitié d'été est riche en émotions. Début juillet, on ne donnait pas cher de Teddy, mon vieux matou de 16 ans. Sa maladie rénale ne va pas en s'arrangeant, forcément, et la chaleur a eu un effet très négatif sur lui. Durant plusieurs jours, j'ai cru que j'allais le perdre. C'est alors que j'ai décidé de prendre un chaton. Soit Teddy s'en sortait et un chaton lui redonnait un coup de pep's. Soit il ne s'en sortait pas et j'avais un petit pour me changer les idées et remettre de la vie dans l'appart. 

    Ainsi fut fait dimanche dernier ! Gwennik est arrivé ! 

    Un petit nouveau !

    Il n'a pas tout à fait 2 mois et demi. Il est super dynamique et câlin. 

    J'avais visionné des vidéos pour savoir comment accueillir un 2e chat de la meilleure façon possible. Il y a tout un protocole à respecter afin de ne pas générer de conflits. Beaucoup de choses passent par la nourriture et les récompenses alors, moi, avec mon vieux chat qui a du mal à manger, ce n'était pas gagné. Le chaton, lui, a un sacré coup de fourchette mais je n'ai pas eu l'impression que la nourriture conditionnait son adaptation. J'ai malgré tout respecté la séparation : le petit dans une pièce unique (ma chambre) et le Teddy ailleurs, comme d'habitude. Dès le 2e soir, j'ai tenté une rencontre et contre toute attente, il ne s'est rien passé de notable. Ted a joué les indifférents. Le petit, curieux, s'est approché un peu et a crachouillé mais sans plus. 

    Depuis, chaque jour, je provoque des rencontres et cela se passe de mieux en mieux même si teddy reste très indifférent. Le bébé n'existe pas vraiment, à ses yeux et ce n'est pas faute d'essayer de se faire remarquer ! En revanche, les croquettes chaton intéressent beaucoup le vieux pépère qui saute sur chaque occasion pour les voler ! (alors qu'il boude ses propres croquettes depuis des semaines !). Hier, il s'est forcé à avaler d'un coup toute l'eau de Gwennik, sous son nez, histoire de montrer qui est le chef !

    Aujourd'hui, j'ai décidé de laisser le petit vagabonder un peu partout en autonomie. J'avais peur qu'il aille se planquer dans un coin et qu'on ne le retrouve plus mais non. Il joue énormément, s'intéresse à son nouvel environnement et ne disparaît pas dans le bazar de mon appart. 

    Teddy se fiche bien de tout cela. Il dort dans son coin. Ce matin, le bébé l'a approché plus près et plus longtemps (5 secondes au lieu de 2, ce n'est pas non plus miraculeux !). C'est une expérience très enrichissante et puis, Teddy, même s'il semble indifférent, va mieux. Il a un peu grossi. Il semble moins apathique. Ma mère aussi se sent pousser des ailes avec ce bout de chou tout neuf ! Comme quoi, cette petite boule de poils ravigote un peu tout le monde et c'est super !

    Un petit nouveau !

     


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires